Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Junia & innovation : pourquoi ça matche ?

Junia et innovation
Le Palais Rameau héberge un des cinq démonstrateurs de Junia, de véritables hub d’innovation

Quatre ans après sa création, Yncréa Hauts-de-France (HEI, ISA, ISEN Lille) est devenue Junia. Un changement de nom pour affirmer les ambitions de celle qui se présente comme « l’école des transitions ». Anne-Catherine Guitard Directrice Générale déléguée au développement et à la transformation de Junia nous dit comment et pourquoi Junia et innovation, c’est une évidence.

L’ambition de Junia en un pitch ?

Junia ambitionne aujourd’hui d’être la grande école des transitions qui forme des innovateurs responsables sachant allier sciences et humanisme et ainsi, d’accompagner sa communauté apprenante à trouver les solutions transdisciplinaires du futur, alliant performance économique, excellence scientifique, RSE et promotion du lien humain.

A quelles transitions les diplômés de Junia pourront-ils répondre concrètement dans les prochaines années ?

Nous en avons identifié quatre : nourrir la planète « de la fourche à la fourchette », développer la transition numérique et industrielle, renforcer les technologies de la santé et du bien vivre et enfin, accompagner la transition énergétique et urbaine. Dans cette optique, nous souhaitons construire des passerelles entre le devenir que l’on va affronter et l’avenir qu’il nous faut inventer et surtout, choisir. Nous le faisons notamment par la recherche (que nous souhaitons d’ailleurs démocratiser), par notre capacité à créer des parcours transdisciplinaires et à inventer des solutions à impact positif et ainsi, à accompagner les entreprises à produire des alternatives.

junia et innovation

Innovation : Junia est dans le game ! Oui mais comment ?

En développant des travaux de recherche et en trouvant des solutions novatrices sur les quatre transitions que nous adressons. Prenons d’abord l’exemple de « nourrir la planète ». Aujourd’hui, des chercheurs explorent des pistes allant de la gestion de sols dégradés jusqu’à l’acceptabilité de nouvelles façons de se nourrir (nouvelles approches de production agricole, aspects socioéconomiques induits par ces changements, travaux pour une agriculture plus durable, résiliente, innovante préservant la diversité et permettant une alimentation saine pour chacun…). Concernant la transition numérique et industrielle, nos chercheurs travaillent notamment sur le projet LEOPAR dans le but de créer des circuits intégrés à très faible consommation à destination d’applications dans le domaine de la santé, pour détecter une arythmie ou une apnée du sommeil par exemple.

Une des particularités de l’innovation de Junia réside aussi dans ses démonstrateurs ?

Junia a effectivement mis en place cinq démonstrateurs, des hubs d’innovation équipés et fonctionnels, des tiers lieux rattachés ou non à un campus, où se rencontrent étudiants, enseignants-chercheurs, entreprises et citoyens autour de projets innovants. Notre démonstrateur consacré à la thématique « Nourrir la planète » est ainsi hébergé au Palais Rameau de Lille. Chacun pourra y tester des solutions de culture comme SmartBioControl, une alternative concrète aux pesticides. Parallèlement, au sein du CLIIC, notre démonstrateur bordelais, nous avons récemment accompagné les commerçants de la métropole bordelaise dans leur transition numérique : montage de sites internet, nouveaux concepts de cabines d’essayage, outils d’automatisation des inventaires…

Et du côté des innovations pédagogiques ?

Je pense d’abord au programme ADIMAKER. Un cursus innovant de deux ans, accessible après le bac, une alternative à la prépa scientifique centrée sur le learning by doing permettant d’acquérir les fondamentaux pour débuter ses études supérieures. Une fois validé, ce cycle permet d’intégrer en contrôle continu (pas besoin de passer un concours) un des cycles ingénieurs des écoles de Junia (HEI, ISA ou ISEN Lille) et ainsi de s’ouvrir à une quarantaine de thématiques. Je citerais aussi nos programmes transdisciplinaires sur le bio numérique, à l’interface des expertises de l’ISA et de l’ISEN. Ou encore nos ateliers de l’innovation et du codesign ADICODE qui mettent en œuvre une démarche transdiciplinaire user centric ayant recours au prototypage rapide pour aider les entreprises dans leur transformation ou à créer de nouveaux produits.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter