Ils n’ont pas échappé à la tornade provoquée par la Covid-19. Emportés dans un tourbillon de changements, les concours d’entrée aux grandes écoles de commerce et d’ingénieurs se sont adaptés contre vents et marées à la situation sanitaire exceptionnelle. Bilan d’une édition 2020 inédite et perspectives pour 2021. 

 

L’année 2020 a obligé de nombreux concours à renoncer à leurs traditionnelles épreuves écrites / orales. Et pour 2021 ? Spoiler : les concours d’avant c’est fini.

2020 : une année pas comme les autres

Confinement oblige, les recrutements organisés par voie de concours ont été repensés. Fermeture des centres d’examens pour les épreuves écrites, épreuves orales physiques ou à distance annulées, candidatures uniquement sur dossier… Une année 2020 sans précédent et finalement, l’occasion d’innover en matière de modalités. Passerelle, concours d’entrée à neuf business schools françaises, a par exemple remplacé l’épreuve de synthèse et l’entretien oral. « Chaque candidat a déposé un ensemble de pièces permettant d’évaluer la profondeur de sa réflexion et la cohérence de sa candidature : CV, réponses à des questions sur son parcours, son projet de formation, ses attentes de la vie associative étudiante, sa façon de vivre le confinement… Pour l’anglais et l’épreuve au choix avec correction automatique, nous avons décidé, après discussion avec le MESRI, de proposer aux candidats soit de fournir une équivalence de notes dans chacune des matières, soit de passer les tests sur plateforme », expliquait Catherine Gautier, Déléguée Générale, lors de la conférence de rentrée.

Pour la mise en ligne

>>> La Rédaction a testé pour vous une épreuve digitalisée du Concours Passerelle

Plus de candidat

Des bouleversements qui n’ont pas empêché les étudiants d’être au rendez-vous. Alors qu’Ecricome et Ambitions+ ont enregistré +24 % d’inscrits, Puissance Alpha a attiré +16 %  de candidats et Passerelle +15 % par rapport à 2019. Bientôt plus de places en école pour pallier à cette hausse des candidatures ?

2021 : les nouveautés

Si les banques d’épreuves ont su faire face à la crise, elles espèrent tout de même pouvoir revenir à une version traditionnelle des concours pour 2021. « Notre vœu est de maintenir les oraux en présentiel car cela nous permet de voir les candidats, mais aussi car cela permet aux candidats de voir les écoles et ainsi, d’aller au-delà de leurs classements et de leur réputation », appuyait Delphine Manceau, Directrice de NEOMA BS et Présidente d’Ecricome, en octobre 2020.

Mais un deuxième scénario, en cas de résurgence du virus, est tout de même préparé. La sélection sur dossier reste le plan B privilégié. « Avec une étude beaucoup plus affinée et complète cependant : seront prises en compte les notes des spécialités du bac et les EC », nuance Alexandre Recchia, Délégué Général du Concours Avenir, dont le dossier comptera désormais à 40 % de la note finale pour entrer dans une de ses sept écoles d’ingénieurs. Même ambition pour le Concours Puissance Alpha. « Il est temps de booster ses notes de Terminale pour mettre la gomme sur son dossier ! » encourageait Florence Dufour à l’intention des bacheliers qui se destinent à devenir ingénieurs.

Nouveau bac, nouveaux concours ?

Sans diplômes S/L/ES, les méthodes d’admission sont également bouleversées par la réforme du baccalauréat. C’est le cas du Concours Advance, porte d’entrée de quatre grandes écoles d’ingénieurs. « En supprimant les écrits au profit de l’oral, nous choisissons de mettre en avant la personnalité des candidats, leurs projets extra-scolaires (engagement associatif, activités culturelles, sport…) et leur intérêt pour l’ingénierie. Tout ce qui montre qu’ils deviendront des ingénieurs responsables, ce que les notes du bac ne nous révèlent pas », expose Fabrice Bardèche, Vice-président exécutif de IONIS Education Group.

 

Save the date pour 2021

Save the date pour 2021

Business schools

Ecricome : épreuves écrites du 19 au 21 avril et épreuves orales en juin pour Ecricome Prépa / épreuves orales entre mi-mai et juin pour Tremplin 1 et 2 / épreuves orales deuxième quinzaine d’avril pour Ecricome Bachelor

Concours Passerelle : épreuves écrites du 6 février au 24 avril et épreuves orales du 17 au 28 mai pour Passerelle PGE / épreuves orales du 12 avril au 7 mai pour Passerelle Bachelor

Concours Ambitions+ : épreuves écrites les 2 février / 9 mars / 12 avril / 26 mai / 17 juin / 7 juillet / 1 septembre

Ecoles d’ingénieurs

Concours Avenir : épreuves écrites le 25 avril pour Avenir Bac / épreuves écrites du 3 au 12 mai et épreuves orales mi-juin pour Avenir Prépas

Concours Advance : épreuves orales en avril-mai