Après une édition 2020 inédite eu égard à la crise de la Covid-19, la banque d’épreuves commune à 15 écoles d’ingénieurs Puissance Alpha, capitalise sur ses acquis et en profite pour lancer un nouveau concours dédié aux bachelors de 11 de ses établissements membres. Retour sur le bilan 2020 et les perspectives 2021.

 

Le scoop de Puissance Alpha pour 2021 ? Le lancement de son Concours Bachelor, un an tout juste après avoir lancé trois autres nouveaux concours. Il s’adresse aux élèves en Terminale générale ou aux élèves titulaires du bac depuis moins de deux ans qui souhaiteraient intégrer un des 11 programmes Bachelor proposés par une des sept écoles membres : l’EBI, EFREI Paris, ELISA Aerospace, l’ESAIP, l’ESEO, l’ESIEA et ISEN Méditerranée. « Puissance Alpha devient ainsi la plus grande offre de programmes Bachelor en 3 ans en un seul vœu Parcoursup », indique Christophe Rouvrais, DG de l’ESAIP.

Ce concours sur dossier prendre en compte les notes de Première et de Terminale ainsi que les appréciations des chefs d’établissement et les pondérations nécessaires. Pour candidater, un prix unique de 50 € a été fixé et la gratuité est prévue pour les boursiers. 300 places seront ouvertes en 2021

Covid-19, même pas peur ?

Une annonce qui fait suite à une édition 2020 encourageante, malgré la crise de la Covid. Une phase ascendante que le concours attribue « à l’attractivité de ses écoles bien sûr, mais aussi au fait que nous avons affirmé très tôt une approche pragmatique. Avant l’annonce du confinement, le concours avait déjà décidé l’adaptation de ses modalités de recrutement et d’une double notation » introduit Frédéric Meunier, DG d’EFREI Paris, école membre de Puissance Alpha. Une approche « en avance de phase » qui a nécessité de retravailler en profondeur tout le système d’information du concours afin de permettre aux écoles d’affiner l’analyse des dossiers et ainsi de poursuivre l’évaluation et le classement des candidats sans perdre en qualité.

Des indicateurs au vert

Le concours indique même avoir gagné en diversité, en ouverture et en personnalisation. « Nous donnons toujours plus de choix aux candidats. Le concours  a compté +19% de programmes en 2020 et même + 56 % en 3 ans, portant à 128 le nombre de programmes proposés par ses 16 écoles membres (dont certaines proposent jusqu’à 10 programmes). C’est donc le parcours le plus personnalisant et affichant la plus grande offre dans ParcourSup » annonce Astrid Woitellier, Déléguée Générale de Puissance Alpha.

Une personnalisation qui attire de plus en plus de candidats : +16 % en 2020 (+ 59 % depuis la création du concours), soit plus de 12 000 vœux dans ParcourSup. 3500 candidats ont été intégrés (vs 2 400 il y a 3 ans), soit 591 intégrés de plus qu’en 2019. « Nous sommes convaincus que plus on affinera les candidatures par rapport aux programmes proposés, plus les candidats auront envie d’intégrer nos écoles » ajoute Florence Dufour, DG de l’EBI et présidente de Puissance Alpha. Preuve en est, 79 % des choix pour un des établissements membres ont été confirmés 10 jours seulement après l’annonce des résultats ParcourSup, alors même que les candidats ont deux mois pour les valider.

Réforme du Bac : quels choix pour optimiser sa candidature à Puissance Alpha ?

En Première, le concours préconise la combinaison suivante : spécialité Mathématiques, une spécialité scientifique au choix parmi Physique-Chimie, SVT, Sciences de l’ingénieur et Numérique & Sciences informatiques et une spécialité libre (scientifique ou non).

En Terminale, le concours préconise une première combinaison spécialité Mathématiques (Maths expertes non obligatoire) + une spécialité scientifique ou une seconde combinaison avec deux spécialités scientifiques + une option Maths complémentaires (en cas d’abandon de la spécialité Maths).

« Nous sommes le premier concours à préconiser aux élèves de choisir les spécialités scientifiques qu’ils apprécient et donc à reconnaitre bien plus que des duos de spécialités » insiste Florence Dufour.

Rdv le 24 avril 2021 !

La prochaine édition du concours post-bac aura lieu le samedi 24 avril 2021 dans plus de 60 centres en France et à l’étranger. Quatre épreuves seront proposées sous forme de QCM à points négatifs : Mathématiques (1h30 avec 8 exercices dont 4 obligatoires sur les fondamentaux et 4 au choix), Sciences appliquées (1h avec 6 exercices à traiter sur 7 proposés dans une seule matière au choix), Anglais (45 min avec 25 questions de vocabulaire, expression et compréhension) et Connaissance verbale et linguistique (45 min, 30 questions).

Côté notation, on passe de la répartition 50 % dossier / 50 % examen de 2020 à une répartition 60 % dossier et 40 % examens en 2021. « Il est temps de booster ses notes de Terminale pour mettre la gomme sur son dossier ! » annonce Florence Dufour aux futurs candidats. Un système de grands classés, exemptés d’épreuves complémentaires et classés en tête de liste des programmes sélectionnés sur ParcourSup, est aussi prévu.