Gilles Pacaud, (ENSEEIHT 85), Directeur Général de Rockwell Automation, exhorte les jeunes diplômés à participer à la digitalisation de l’industrie et au développement de l’intelligence artificielle.

 

L’industrie du futur est arrivée

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le secteur de l’industrie et faite peau neuve ! La  preuve avec Rockwell Automation, leader mondial en automatisation industrielle, qui est au cœur de l’industrie 4.0.
« Notre cœur de métier est centré sur le contrôle commande et l’information industrielle, assure Gilles Pacaud son Directeur Général. Nous vivons une révolution car nous sommes passés d’un monde automatisé à un monde digitalisé via des solutions softwares. En l’espace de deux ans, j’ai vu plus d’évolutions que sur les 20 dernières années ! L’industrie bouge très vite et c’est passionnant. D’autant que nous sommes partenaires de très nombreux marchés (agroalimentaire, automobile, pharmaceutique ou encore énergie…). »

Un secteur boosté par l’Intelligence artificielle 

En quête permanente d’innovation, Rockwell Automation intègre l’intelligence artificielle dans ses produits d’analyse afin d’optimiser l’utilisation et la productivité des machines. « Nous venons d’investir dans un incubateur de startups innovantes « The Hive » dans la Silicon Valley, qui fédèrent le développement de l’IA dans le monde industriel. Nous avons aussi acheté très récemment une entreprise Ecossaise Odos Imaging qui travaille des technologies 3D (Time of Flight) dans le domaine des capteurs intelligents afin par exemple de sécuriser les personnes et les systèmes de façon digitale dans l’industrie. »

En quête de talents

Pour développer ses solutions, le groupe est en quête permanente de talents. « Nous recrutons des jeunes tournés vers l’innovation, ouverts au changement, dynamiques, curieux, passionnés et agiles. Mais surtout, qu’ils restent eux-mêmes, authentiques. Et le DG de rappeler que si « la branche française du groupe fonctionne comme une PME, sa présence mondiale assure à ses collaborateurs des opportunités métiers très variées. »

Lancez votre carrière !

Pour accompagner et former les nouveaux arrivants, Rockwell Automation mise sur le « Young Graduate Program ». Une formation d’un an spécialement conçue pour les diplômés entrés via un CDI et qui leur permet de développer leurs compétences. « Une quarantaine de personnes en Europe le suivent dont 2 en France cette année. J’ai moi-même intégré ce programme au début de ma carrière. Il m’a permis de découvrir dans d’excellentes conditions les solutions offertes par Rockwell Automation et de me créer un réseau international. »
Pour le DG, le mentoring et le coaching constituent l’ADN de l’entreprise. « Nous mettons les collaborateurs dans les meilleures dispositions pour réussir. Ils sont heureux et n’ont pas envie de repartir ! »

L’ENSEEIHT : des amis pour la vie « Je n’ai que de bons souvenirs de l’école, que ce soit les enseignements (électrotechnique, industrie, process automation), la vie associative, les matches de basket ou les soirées festives. Preuve de cette empreinte, j’ai conservé un groupe d’une dizaine d’amis de promotion avec qui j’ai partagé nombre de moments importants de ma vie. Cela démontre l’intensité de nos liensPar la force des choses, Toulouse est devenue ma ville préférée. »

L’autonomie sinon rien : « Alors que j’étais simple commercial chez Rockwell, j’ai retrouvé un jour par hasard un collègue de promo qui était directeur commercial d’une grosse entreprise américaine. Après une demi-heure d’échange, il m’a dit : « ma carte de visite a l’air plus brillante que la tienne, mais ton job est plus sympa car tu as une grande autonomie» Il avait raison, le plus important c’est le contenu du job. Il faut faire des choses qui vous plaisent et dans lesquelles vous vous éclatez, le titre est secondaire. »

Chiffres Clés : 80 pays / 6,3 Mds $ de CA / 22 500 employés dans le monde / 200 collaborateurs en France

Contact : Bgranine@ra.rockwell.com