A l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le sida dimanche 1er décembre 2019, le groupe IONIS se mobilise. Avec la campagne « IONIS en veille contre le sida » les 25 écoles du groupe s’engagent toute la semaine du 25 novembre. Focus sur les initiatives marquantes de cette semaine de mobilisation.

 

13e édition pour la campagne « IONIS en veille contre le sida ». Et cette année encore, toutes les écoles du groupe se mobilisent. Au programme : des ateliers de sensibilisation et de prévention, des sessions de dépistage, des conférences mais aussi des ventes pour récolter des fonds  reversés aux associations Sidaction et AIDES.

Les événements marquants

Etudiants, enseignants, administration, tous s’engagent contre le sida lors d’actions mêlant utilité sociale et plaisir.

#1 Un laser-game pour la bonne cause
Ionis-STM a organisé une partie de laser-game mémorable lundi 25 novembre. Les étudiants et les équipes des écoles du campus d’Ivry-sur-Seine ont été nombreux à relever le défi.

#2 Le 27 novembre, c’est journée Dress code
La mobilisation s’étend dans toute la France ! La preuve avec l’ISEG Nantes, dont les étudiants ont organisé une journée Dress code le 27 novembre. En rappel au fameux ruban rouge, symbole international de la lutte contre le sida, ils ont invité la communauté à porter une touche de rouge en signe de solidarité.

Pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, les étudiants de l’ISEG Nantes portent une touche de rouge en signe de solidarité

#3 Une braderie solidaire
La solidarité, une valeur qui a également animé les étudiants d’e-artsup et de SUP’Internet. Une grande collecte de vêtements de seconde main a été organisée les 25 et 26 novembre avant une vente aux étudiants du campus. Une initiative simple pour une double cause : lutter contre le sida et contre la surconsommation. Les bénéfices de ventes seront reversés au Sidaction et à AIDES et les invendus seront offerts au Secours Populaire.

Virginie Cai, élève en 2A Grande École à e-artsup y était, elle nous raconte.

« J’ai passé plusieurs jours à récolter des vêtements, des jouets, des objets, des livres… et j’ai pris le temps de tout trier à la maison. Ça peut paraitre simple mais ça montre que les grandes entreprises ne sont pas les seules à pouvoir s’engager pour faire bouger les choses. Nous aussi, à notre échelle, on peut faire des actions utiles. J’espère que mes trouvailles ont fait le bonheur de certains et je suis heureuse d’avoir donné de mon temps à une grande cause comme la lutte contre le sida. Cette initiative du Groupe IONIS m’inspire beaucoup en tant que créative. Car j’estime que nous avons un rôle à jouer dans la mobilisation des populations. A nous de mettre notre expertise au service de causes qui ont du sens, de trouver la bonne idée ou le bon levier qui fera qu’on touchera les gens et qu’on les poussera à réagir et à s’engager à leur tour.  »

N’oubliez pas

En 2018, 37.9 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde, dont 1.7 million d’enfants de moins de 15 ans.
En 2018, seuls 62 % des personnes vivant avec le VIH avaient accès au traitement.
En France, 6 000 cas d’infection par le VIH sont diagnostiqués chaque année et 14 % des cas détectés concernent les moins de 25 ans.