POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Les 5 must du DG du nouveau monde

crédits Unsplash
crédits Unsplash

Top manager à l’écoute des besoins des Millennials ou jeune manager en pleine construction de son leadership, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour être connecté aux attentes du nouveau monde de l’entreprise ? Les do et les don’t pour devenir le DG idéal de 2020.

 

#1 Soignez le process de recrutement

Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School décrypte les bonnes pratiques du DG du Nouveau Monde © Hervé Thouroude
Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School décrypte les bonnes pratiques du DG du Nouveau Monde © Hervé Thouroude

Vous êtes un adepte du learning by doing ? Prouvez-le ! Après une présélection, proposez à votre short list de candidats de venir passer une journée dans l’entreprise. Le Millennial est très sensible à la création de lien, alors prouvez lui que l’entreprise et que l’ensemble de ses collaborateurs sont prêts à lui consacrer du temps et à répondre à ses questions. Une démarche à reproduire lors du premier jour de votre nouveau collaborateur : mobilisez l’équipe, déjeunez avec lui… Vos maitre-mots ? Intérêt, considération et investissement.

#2 Demandez leur avis à vos équipes

Outre un accompagnement personnalisé (dans l’idéal par un membre de l’équipe extérieur à son service et à son management direct), demandez à vos jeunes collaborateurs d’apporter leur pierre à l’édifice de l’entreprise. Réflexions formelles ou plus informelles sur les valeurs et la stratégie : la clé pour fédérer vos équipes et booster la performance de votre entreprise.

#3 Cultivez leur autonomie

Télétravail ou open remote, le travail à distance a le vent en poupe chez les jeunes. En développant ces nouveaux modes de collaboration, le message envoyé à vos collaborateurs est clair : vous nourrissez leur soif de liberté et d’autonomie et surtout, vous leur faites confiance. La clé pour relever le défi ? La transparence. Chacun sait ce que fait l’autre et il n’y a pas de malaise.

#4 Entrainez votre muscle du leadership

« Le leadership est un muscle qu’on doit entrainer toute sa vie. Cela implique de la conscience de soi, et donc de ménager des arrêts de jeu dans son planning. Du temps pour se réquisitionner et réfléchir à sa place de patron. Du temps pour aller à la salle de gym et renforcer son leadership » indique Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School.

#5 Travaillez votre fragilité

Votre mot d’ordre ? Tous ensemble on essaye d’être plus fort. « Il ne s’agit plus d’être dans la domination ou dans une tour d’ivoire. Un DG peut dire qu’il ne sait pas, qu’il a peur ou qu’il n’est pas content. Loin d’effrayer les jeunes collaborateurs, cette posture mêlant pouvoir et fragilité les rassure : ils ont quelqu’un d’accessible et d’humain face à eux. Partager ses doutes c’est se donner la chance d’avancer et de progresser et donc permettre à l’entreprise de grandir », ajoute l’enseignante.

Le don’t absolu : ne pas être cohérent Professer des valeurs qu’on n’applique pas soit même, c’est l’échec garanti. « Vous dites à vos collaborateurs que vous leur faites confiance mais vous mettez en place en parallèle des dispositifs de contrôle : vous brouillez le message », conclut Sylvie Deffayet.

Luttez contre la réunionite aiguë ! Selon une enquête publiée par Sharp en mars 2019, les employés des PME françaises passeraient environ 25h par mois en réunion. La plupart étant considérées inefficaces, cela représenterait une perte d’environ 3 300 € / an et par employé. Pour preuve, 85 % des collaborateurs interrogés ont déclaré qu’ils estimaient être plus productifs à leur bureau, 32 % qu’ils en profitaient pour répondre à leurs mails en retard et 29 % des jeunes collaborateurs pour checker leurs réseaux sociaux. Deux raisons invoquées au manque de productivité : le manque de partage d’infos en amont et des participants trop nombreux ou inadaptés à la réunion.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter