Top manager à l’écoute des besoins des Millennials ou jeune manager en pleine construction de son leadership, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour être connecté aux attentes du nouveau monde de l’entreprise ? Les do et les don’t pour devenir le DG idéal de 2020.

 

#1 Soignez le process de recrutement

Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School décrypte les bonnes pratiques du DG du Nouveau Monde © Hervé Thouroude

Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School décrypte les bonnes pratiques du DG du Nouveau Monde © Hervé Thouroude

Vous êtes un adepte du learning by doing ? Prouvez-le ! Après une présélection, proposez à votre short list de candidats de venir passer une journée dans l’entreprise. Le Millennial est très sensible à la création de lien, alors prouvez lui que l’entreprise et que l’ensemble de ses collaborateurs sont prêts à lui consacrer du temps et à répondre à ses questions. Une démarche à reproduire lors du premier jour de votre nouveau collaborateur : mobilisez l’équipe, déjeunez avec lui… Vos maitre-mots ? Intérêt, considération et investissement.

#2 Demandez leur avis à vos équipes

Outre un accompagnement personnalisé (dans l’idéal par un membre de l’équipe extérieur à son service et à son management direct), demandez à vos jeunes collaborateurs d’apporter leur pierre à l’édifice de l’entreprise. Réflexions formelles ou plus informelles sur les valeurs et la stratégie : la clé pour fédérer vos équipes et booster la performance de votre entreprise.

#3 Cultivez leur autonomie

Télétravail ou open remote, le travail à distance a le vent en poupe chez les jeunes. En développant ces nouveaux modes de collaboration, le message envoyé à vos collaborateurs est clair : vous nourrissez leur soif de liberté et d’autonomie et surtout, vous leur faites confiance. La clé pour relever le défi ? La transparence. Chacun sait ce que fait l’autre et il n’y a pas de malaise.

#4 Entrainez votre muscle du leadership

« Le leadership est un muscle qu’on doit entrainer toute sa vie. Cela implique de la conscience de soi, et donc de ménager des arrêts de jeu dans son planning. Du temps pour se réquisitionner et réfléchir à sa place de patron. Du temps pour aller à la salle de gym et renforcer son leadership » indique Sylvie Deffayet, responsable de la chaire Leadership development de l’EDHEC Business School.

#5 Travaillez votre fragilité

Votre mot d’ordre ? Tous ensemble on essaye d’être plus fort. « Il ne s’agit plus d’être dans la domination ou dans une tour d’ivoire. Un DG peut dire qu’il ne sait pas, qu’il a peur ou qu’il n’est pas content. Loin d’effrayer les jeunes collaborateurs, cette posture mêlant pouvoir et fragilité les rassure : ils ont quelqu’un d’accessible et d’humain face à eux. Partager ses doutes c’est se donner la chance d’avancer et de progresser et donc permettre à l’entreprise de grandir », ajoute l’enseignante.

Le don’t absolu : ne pas être cohérent Professer des valeurs qu’on n’applique pas soit même, c’est l’échec garanti. « Vous dites à vos collaborateurs que vous leur faites confiance mais vous mettez en place en parallèle des dispositifs de contrôle : vous brouillez le message », conclut Sylvie Deffayet.

Luttez contre la réunionite aiguë ! Selon une enquête publiée par Sharp en mars 2019, les employés des PME françaises passeraient environ 25h par mois en réunion. La plupart étant considérées inefficaces, cela représenterait une perte d’environ 3 300 € / an et par employé. Pour preuve, 85 % des collaborateurs interrogés ont déclaré qu’ils estimaient être plus productifs à leur bureau, 32 % qu’ils en profitaient pour répondre à leurs mails en retard et 29 % des jeunes collaborateurs pour checker leurs réseaux sociaux. Deux raisons invoquées au manque de productivité : le manque de partage d’infos en amont et des participants trop nombreux ou inadaptés à la réunion.

Groupama Gan Vie : dépoussiérez la relation client !

« Venez exprimer vos idées et casser les codes du secteur ! » assure Jean-François Garin, (Ponts ParisTech, 92), Directeur général adjoint du Groupe Groupama en charge des activités Vie

British American Tobacco France : une entreprise multiculturelle et multipotentielle

Présent dans 180 pays, le fabricant international de tabac et de nicotine se réinvente pour construire un avenir meilleur.

Mettez votre talent au service de la lutte contre le cancer

Unique réseau hospitalier français dédié à 100 % à la lutte contre le cancer, Unicancer comprend 18 centres répartis sur le territoire vise l’excellence dans la prise en charge des patients, la recherche ou encore l’enseignement. Jean-Yves Blay (Université Claude-Bernard 90), en est l’actuel président.

KparK : venez tester vos idées

« Développez vos idées, vous avez le champ libre ! » lance aux jeunes talents Nicolas Gandy, Directeur général de KparK

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com

Faites-vous une place chez Agriplas Sotralentz Packaging

Agriplas Sotralentz Packaging conçoit, développe et fabrique des packagings pour les secteurs de la cosmétique, chimie, agroalimentaire, médical… Son Directeur Général prend la parole.

Woehl : Une ETI experte en solutions de transports terrestres

Vous voulez rejoindre une entreprise experte dans son domaine, implantée de longue date et innovante ? Woehl est faite pour vous ! Son C.E.O, Christian Woehl le prouve.

Assystem Care : mettez-vous au service des innovations biotechnologiques

“Rejoignez des métiers au service des thérapies du futur ”Vincent Genet, (UTC, 2001), CEO d’Assystem Care

Stallergenes Greer : rejoignez la team mondiale anti-allergies

« Rejoignez le leader du traitement de l’allergie et innovez à ses côtés ! », lance Michele Antonelli, CEO Stallergenes Greer aux jeunes diplômés.

Vermilion, quand l’or noir voit l’avenir en green

Premier producteur de pétrole en France, Vermilion a à cœur aujourd’hui d’entamer une transition écologique pour adapter ses activités aux exigences environnementales de demain. Sylvain Nothhelfer le directeur général, a défini de nouvelles orientations pour les prochaines années.