« Je suis un pur produit de l’INSA Lyon ! » L’attachement d’Eric Maurincomme à l’école qui l’a formé n’a d’égal que son ambition, en faire un acteur de référence à l’échelle mondiale. Il insiste sur les valeurs d’ouverture et de diversité qui lui sont si chères.

 

Mon histoire avec l’INSA Lyon

Je nourris une relation très intime avec l’INSA Lyon puisque j’y ai été formé ! Ma sœur également ingénieure INSA m’a montré la voie. En 1986, j’ai eu la chance de partir en Australie et de suivre une filière en anglais, originale à l’époque. Cette ouverture m’a forgé et continue d’être une force de l’école.

Et l’histoire de votre retour en tant que DG ?

Je n’avais pas mis les pieds sur le campus depuis 17 ans. La lecture de l’annonce pour le poste a réveillé un souvenir en moi : lorsque j’étais étudiant et passais devant le bâtiment de la direction en vélo, je me disais que ça devait être sympa d’être directeur. Après avoir vécu dans 6 pays différents, j’étais de retour !

Ma plus grande ambition pour l’école

Faire de l’INSA Lyon une institution de technologie, une université polytechnique de référence dans le monde. Notre excellence est déjà distinguée par les classements notamment en génie mécanique, en génie biomédical et en génie physique. Mon autre ambition est que l‘école soit le lieu d’épanouissement de nos étudiants. Qu’à l’INSA Lyon, ils révèlent leur potentiel et se trouvent.

Ma plus grande fierté de directeur

Ce sont mes étudiants ! Je suis fier de les voir grandir et s’épanouir ; de leur enthousiasme, de leur réussite. Ils se battent pour leurs valeurs, c’est une  richesse extraordinaire pour de futurs cadres et leaders. En miroir, je suis fier de notre capacité à les accompagner dans ce processus, à leur donner les clés de compréhension d’un monde incertain, à les confronter à la diversité avec 92 nationalités sur le campus.

Mon cours chouchou

Le cours de traitement du signal, car je suis un amoureux de la transformée de Fourier. Associé à l’électromagnétisme cela permet la transmission d’information sans fil. C’est ce « miracle » qui m’a donné envie de devenir ingénieur.

Mon lieu préféré sur le campus

Comme j’y habite c’est compliqué de vous répondre. Je choisirais donc un lieu symbolique de notre mission, transmettre des connaissances et compétences : nos amphis. Ils mettent en lumière le travail de nos enseignants. Rien ne remplace le cours d’un bon professeur, cette alchimie qui se crée dans une classe.

Dans mon bureau on trouve

Des rhinocéros ! Celui que j’aime le plus est un origami offert par une étudiante. C’est devenu notre animal fétiche à la suite d’un projet mené par des étudiants avec le service culturel et un sculpteur. Il y en a plusieurs sur le campus. Autre objet fétiche, une théière car je suis un grand amateur de thé.

Mon INSA Lyon en 1 mot

Diversité ! Tous les métiers sont représentés à l’INSA, du chercheur de haut niveau à la serveuse au restaurant ; nous avons battu notre record de féminisation cette année avec 44 % de jeunes filles entrantes ; nous accueillons près de 80 étudiants en situation de handicap ; 30 % d’étudiants internationaux ou encore près de 30 % de boursiers.

Mon conseil aux étudiants

Saisissez toutes les opportunités offertes par l’INSA Lyon en formation, recherche, vie associative, rencontres avec les anciens et entreprises pour grandir et vous enrichir. Et faites ce qu’il vous plaît. C’est en vous faisant plaisir que serez bons et que vous progresserez.

Mon message aux alumni

Je leur dis aussi faites ce qu’il vous plaît ! Et restez connectés à votre école. Votre soutien est important pour soutenir notre développement et accompagner les étudiants dans leurs projets.

Le mot du président du groupe INSA Les INSA forment des ingénieurs, mais pas seulement ! Ce slogan rappelle que nous formons les ingénieurs citoyens dont la société a besoin pour comprendre et démystifier l’impact des sciences et technologies.

 

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?

Les inégalités salariales auraient-elles diminué pour les jeunes en début de vie active ?

Arnaud DUPRAY et Christophe BARRET se sont appuyés sur les enquêtes Génération 1992 et 2010 du Céreq pour comparer les salaires des jeunes cinq ans après leur sortie du système éducatif.

New Luxury : le luxe se relooke pour le 21e siècle

Comment le luxe se réinvente-t-il pour faire face à des générations de moins en moins fidèles ? Nos expertes de l’EIML, de l’UPEM de l’EDHEC nous répondent.

En Chine, un seul mot d’ordre, business !

Fin mars 2019, les 37 participants de l’Executive MBA d’Audencia réalisaient leur second business trip dans l’une des régions les plus dynamiques du monde : le Sud de la Chine. Attachez vos ceintures et découvrez comment la Chine a depuis longtemps décollé et n’a pas fini d’atteindre sa vitesse de croisière.