Dès que l’on parle de créativité, il ne faut pas s’attendre à trouver un process précis et scientifiquement validé qui permette à chaque fois de trouver l’idée géniale à laquelle personne n’avait pensé. Pourtant, il existe un processus de réflexion/action suffisamment précis pour indiquer des points de passage obligés tout en restant suffisamment large pour s’adapter à divers champs d’applications : le Design Thinking.

 

Les étapes du Design Thinking

Le Design Thinking est donc une approche de l’innovation qui s’appuie sur un processus de co-créativité impliquant les utilisateurs du début à la fin du processus. Il existe plusieurs étapes selon la d.school de l’Université Stanford : l’empathie permet de se mettre à la place des usagers en lien avec le projet et comprendre leurs besoins ; la définition permet d’identifier et comprendre les problèmes ou les opportunités qui motivent la recherche de solutions ; l’idéation et le prototypage génèrent un maximum d’idées pour solutionner les problèmes et les prototyper ; le test permet de présenter les idées auprès des utilisateurs pour améliorer le projet.  Le processus de création est itératif : revenir en arrière est possible, ainsi que de modifier quelque chose déjà réalisé une première fois. Cette méthodologie de travail est centrée sur l’humain, et permet de transformer rapidement les idées/ projets en prototypes testables auprès des usagers.

MedTechDesign : Design Thinking en Ingénierie et Santé

Mines Saint-Etienne et son Centre Ingénierie et Santé animent une plateforme d’innovation en santé nommée #FutureMedicine. Cette plateforme offre la mise en œuvre du Design Thinking en santé au travers de l’open lab MedTechDesign et du living lab MedTechLab en s’appuyant sur une expertise scientifique en ingénierie et santé. Cette offre tire parti de la participation de chercheurs et d’ingénieurs pertinents selon le thème de la séance, permettant d’apporter une expertise sur le projet, mais aussi de praticiens grâce à la collaboration avec le groupe EoviMcd/Aesio. A ce jour, trois collaborations ont été mises en place via le processus de design thinking. Deux sur la thématique « comment retarder la dépendance des personnes âgées » avec comme objectif de détecter la fragilité physique, sociale, cognitive, sensorielle et nutritionnelle en construisant un environnement pour prévenir l’état de dépendance. Une autre sur « comment permettre de conserver une autonomie des membres supérieurs pour les malades atteints de SLA » (sclérose latérale amyotrophique).

Protoype résultant de la séance « Lit intelligent »

Plusieurs démonstrateurs facilitent le processus de co-création : l’Hôpital Virtuel regroupe un ensemble de technologies de réalité augmentée et réalité virtuelle, permettant de proposer des prototypes et des expérimentations au plus proche du projet d’innovation. Le laboratoire d’Intelligence Artificielle permet de tirer parti des données générées par les séances de design thinking précédentes, ainsi qu’une grille de calcul propre à Mines Saint-Etienne pour le calcul haute performance. Enfin, le living lab MedTechLab, espace d’expérimentation et d’observation des usages en santé, est utilisé pour les phases de test. Le « lit intelligent » y est d’ailleurs installé depuis un mois. Les séances sont coordonnées par Karine Richou, Michaël André et Vincent Augusto

Vincent Augusto

Sous le capot de Club Identicar

Le moteur de ce club auto : la bienveillance, le collaboratif et la quête du bonheur au travail ! Une façon de travailler qui lui a fait remporter le prix HappyAtWork 2019.

[Premier emploi] Diplômé de CentraleSupélec, je vais où ?

Plutôt tradis ou fans d’innovations de rupture ? Secteurs, domaines, métiers : coup de projecteur sur les les opportunités à ne pas rater pour un ingénieur CentraleSupélec

Une bonne année pour l’emploi des ingés !

Le quasi plein emploi chez les ingénieurs, ce n’est pas une fake news. La preuve dans la dernière enquête menée par Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF).

Recrutement, intégration, parcours : comment matcher avec les attentes des jeunes ingés ?

Digital, industrie, société, environnement ou énergie : l’heure est à la révolution. Dans une France qui a besoin d’ingénieurs, quels sont les tips pour recruter les perles rares

STEP UP : Laissez vous coacher !

« Bienvenus dans une entreprise qui fait de l’Individu le premier vecteur de performance » assure Jérémie Cador, Directeur de l’Agence STEP UP de Marseille

Pourquoi rejoindre Total ?

Engagé dans la transition énergétique, Total s’est donné l’ambition d’être la major de l’énergie responsable en garantissant une énergie disponible, abordable et propre.

Avec SOAT, cap sur l’expertise, l’agilité et l’intelligence collective

SOAT offre des opportunités et des perspectives d’évolution passionnantes aux diplômés de CentraleSupélec

Avec CENEXI, attrapez le virus de la pharmacie !

L’industrie pharmaceutique offre aux jeunes diplômés un large panel de métiers explique Alexis Paul (Université Paris Descartes 2000), Directeur Business Development et Pharmacien responsable de CENEXI.

Emmanuelle Favier : devenir femme et écrivaine

C’est en évoquant de manière poétique et subjective les jeunes années de l’écrivaine en devenir qu’Emmanuelle Favier nous donne le mieux à sentir tout le génie de Virginia Woolf…

Plein gaz sur l’énergie verte avec GRDF !

GRDF entame sa mue. Avec son nouveau plan Vert l’Avenir, le groupe entend produire du gaz 100 % green dans les prochaines années. Un pari ambitieux sur lequel travaille Arnaud Bousquet