Après le doctorat et les masters of science, il ne manquait plus que le Bachelor of science à l’Ecole polytechnique pour couvrir l’ensemble du spectre des formations de référence dans le monde. Ainsi, depuis septembre 2017, l’X accueille sa première promotion de très jeunes talents scientifiques venus du monde entier. Ils retrouvent dans ce programme tous les atouts de l’établissement : excellence académique, accompagnement personnalisé, formation humaine, aux humanités, par le sport, ouverture à l’international, cohésion et esprit de promo, tout y est ! Mini-X mais maxi préparation de haut niveau comme en témoignent Shaun Cavaliere, directeur délégué par intérim du Bachelor et Assia Benachir, étudiante en 1ère année.

Monsieur Cavaliere, de quels atouts de l’X bénéficie le programme Bachelor ?

En premier lieu la reconnaissance internationale de l’établissement en mathématiques et en sciences, avec ses enseignements d’excellence. Les mêmes enseignants-chercheurs interviennent dans notre cycle ingénieur et au sein du Bachelor.

Le Bachelor est designé tel une petite institution à l’anglo-saxonne. La première promotion compte 71 étudiants, ils seront 80 l’an prochain, pour atteindre un rythme de croisière de 160 en 2019 dans l’idéal. Ces promotions de petite taille garantissent un accompagnement personnalisé. Trois personnes leur sont dédiées au quotidien en plus des conseillers pédagogiques qui les guident dans leurs choix académiques. En outre, un coach gère des groupes de 18 élèves pour le soutien hors des cours (formation humaine et sport).

Shaun Cavaliere, directeur délégué par intérim du Bachelor © École polytechnique - J. Barande

Shaun Cavaliere, directeur délégué par intérim du Bachelor © École polytechnique – J. Barande

Assia Benachir, étudiante en 1ère année de Bachelor © École polytechnique - J. Barande

Assia Benachir, étudiante en 1ère année de Bachelor © École polytechnique – J. Barande

Assia, l’accompagnement a-t-il été un critère pour vous ?

Je n’ai pas encore 18 ans, l’encadrement rassure mes parents qui vivent au Maroc. Ils sont venus visiter le campus. Mais cela va plus loin que cela, c’est un vrai plus au quotidien. A la moindre question ou problème, d’ordre académique comme personnel, j’ai quelqu’un vers qui me tourner. Les coaches nous connaissent individuellement, et nous entretenons de très bonnes relations avec nos professeurs.

Quelles ont été vos autres motivations ?

La première chose c’est que l’X fait rêver ! Je suis franco-marocaine et allait au lycée français à Rabat. Je voulais venir étudier en France. Je me suis renseignée sur l’X, et j’ai tout de suite pensé « Ce programme est fait pour moi ! ».  Il est adapté à ma personnalité tournée vers les sciences. Ce qui m’intéresse le plus ce sont les mathématiques et la physique, mais le fait qu’il soit pluridisciplinaire et ouvert aux humanités, aux langues, à l’international, était aussi important.

Monsieur Cavaliere, l’exigence du Bachelor est à l’image de celle du cursus polytechnicien ?

Les élèves de Bachelor ont en effet minimum 30 heures de cours par semaine. Ils sont nombreux à prendre des options, par exemple en anglais renforcé, en chimie ou en biologie. Le cursus est dense et exigeant. La 1ère année est consacrée aux fondamentaux, mathématiques, physique, informatique mais aussi humanités, langues et cultures, économie, biologie, sport. Ils optent pour une double majeure en années 2 et 3, et une mineure. Ils ont le choix entre mathématiques/physique (mineure biologie ou chimie), mathématiques/informatique (mineure biologie) et mathématiques/économie (mineure mathématiques avancées). En 3ème année, les élèves pourront (s’ils le souhaitent) réaliser un semestre d’échange chez un partenaire international de premier plan.

Comment sont-ils sélectionnés ?

Sur :
Leur ouverture à l’international
Leur multilinguisme
Leur passion pour les mathématiques et la physique
Leur extrême motivation
Nos élèves visent l’excellence. Ils faisaient partie des meilleurs éléments de leurs lycées.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus à Polytechnique Assia ?

La relation avec les autres élèves du Bachelor ! Nous avons des conversations très enrichissantes sur des sujets sur lesquels je n’avais pas l’habitude d’échanger au lycée comme la philosophie ou la chimie. C’est extrêmement stimulant d’être avec des jeunes gens qui ont les mêmes centres d’intérêt et motivations que soi. Même si nous venons de cultures et pays différents, nous avons des profils convergents. L’épanouissement intellectuel a été un critère très important lorsque j’ai postulé. J’apprends en permanence, en cours bien sûr mais aussi durant les échanges informels entre amis. J’aime aussi beaucoup le campus. Nous vivons et travaillons ensemble, nous partageons nos repas, notre temps libre. Nous nous faisons des amis pour la vie, venus du monde entier. C’est aussi notre premier réseau professionnel.

Monsieur Cavaliere, comment naît la cohésion entre étudiants ?

Avant le début des cours, nous organisons un voyage de cohésion avec les étudiants, les coaches, des membres du personnel et des encadrants. Les liens se nouent autour d’activités sportives en petits groupes. Les élèves en sont revenus très soudés. Nous organisons aussi des sorties durant l’année afin de leur faire découvrir la culture et les lieux historiques de France.

Quelques chiffres

71 étudiants
31 nationalités
35,2 % de filles
Un bâtiment d’une capacité de 480 places est en construction. Il ouvrira au printemps 2018 et sera entièrement dédié aux étudiants du Bachelor, avec des logements et des espaces communs
Frais de scolarité : 12 000€/an pour les ressortissants de l’UE, 15 000€ pour les internationaux