Directeur marketing

La fonction a évolué. Qui est donc le Directeur Marketing d’aujourd’hui ? ©Brooke Cagle

La fiche métier du Directeur Marketing

Nouveaux outils digitaux, traitement des données, attentes changeantes des consommateurs… Sous l’influence des évolutions de l’environnement économique et technologique, le Directeur Marketing fait peau neuve. Portrait du marketeur 2.0 avec Tony Chapelle, pro du marketing à l’ISEG Bordeaux. Fiche métier du Directeur Marketing.

 

Le Directeur Marketing en plein lifting ?

D’après un rapport de Deloitte sur le CMO 2.0, 89 % des CMO (Chief Marketing Officer) estiment que la fonction marketing a radicalement changé. En cause, plusieurs changements de paradigme.

Par-dessus le marché

C’est un fait : les tendances marketing évoluent. Historiquement centré sur la marque et le produit, le marketing est désormais orienté vers le client, son expérience individuelle et ses attentes. « Le marketing a été obligé de devenir plus divertissant pour attirer l’attention des consommateurs qui sont maintenant autonomes dans leur façon de consommer du contenu publicitaire. Ils sont même devenus des prescripteurs en recommandant leurs marques préférées sur les réseaux sociaux », explique Tony Chapelle. Un changement de taille pour le Directeur Marketing qui doit anticiper les nouveaux modes de consommation et déceler de nouvelles opportunités de marché pour satisfaire cette nouvelle génération de clients.

>>> Directeur marketing : découvrez leurs parcours !

Et la data dans tout ça ?

Cet avant-gardiste est aussi tenu d’intégrer les constantes innovations technologiques dans son activité. Réel atout, la data permet en particulier d’analyser, de comprendre, de suivre le parcours client, de s’y adapter et de le personnaliser. Ce nouvel allié du marketeur 2.0 est une ressource précieuse et indispensable. « La fiche de poste d’un Directeur Marketing en 2021 intègre forcément la maîtrise de la data. Nous ne devrions même plus parler d’une expertise en marketing digital, c’est du marketing tout court », estime Tony Chapelle.

Du multicanal à l’omnicanal

Alors que l’omnicanal est LE terme à la mode, seul 1 % des annonceurs utilise toutes les sources de données pour offrir une expérience omnicanale à leurs clients. Le plus gros défi du CMO de demain ? « Oui, car le prix n’est plus le seul critère important. Les clients donnent de l’importance au ressenti et aux interactions avec la marque selon les différents canaux de distribution. » Twitch, TikTok, Instagram… Les pros du marketing doivent aussi s’approprier ces nouveaux canaux de diffusion pour remplir leurs objectifs de communication.

#MarketingFrugal

Autre enjeu marketing : la responsabilité sociétale des entreprises. Omniprésente dans le quotidien des consommateurs et des marques, les Directeurs Marketing ne peuvent plus passer à côté. Ils intègrent dans leur stratégie une réflexion autour de comment produire et consommer juste ce qu’il faut. Un retour à l’essentiel prôné par la notion de frugalité, la suffisance plutôt que l’abondance. « A la recherche de sens, le consommateur a pris le pouvoir et les marques agissent donc aujourd’hui avec plus de transparence. Un effet positif : elles se sont humanisées », conclut Tony Chapelle.

>>> Analyse : le marketing responsable, qu’est-ce que c’est ?

 Les talents d’aujourd’hui seront les Directeur marketing de demain

30 % des étudiants et jeunes diplômés sont attirés par le secteur du marketing. Pour les responsables marketing de l’enquête IPSOS/ISEG, ils ont suffisamment de compétences pour exercer leur métier (71 %), de connaissances pour évoluer dans leur secteur (66 %) ou de soft skills pour faire la différence (66 %).

 

Retrouvez la fiche métier du Directeur Marketing dans le Journal des Grandes Ecoles et Universités n°93