Le réseautage et le networking sont désormais devenus l’apanage des étudiants et des professionnels soucieux de multiplier leurs chances et de forcer le destin pour s’ouvrir des portes et s‘épanouir dans leur carrière. Mais où en sont les femmes exactement ? Ont-elles franchi véritablement le cap de s’investir dans des circuits pour créer, entretenir et développer les connexions avec leurs pairs et leurs aînés ?

Les compétences seuls vecteurs de réussite ?

L’héritage de nos sociétés pèse lourd. De nombreuses femmes pensent encore que la compétence et la légitimité technique suffisent pour évoluer. Or, rejoindre des cercles permet de casser « le plafond de verre », d’échanger, de s’inspirer des expériences passionnantes des autres, de dialoguer, de partager un vécu, des bonnes pratiques et constitue, in fine, une ouverture d’esprit salutaire pour éviter le syndrome de la ʺtête dans le guidonʺ. C’est aussi et surtout une occasion d’apprendre, de faire du business, de rompre son isolement et de saisir de nouvelles opportunités.

Dépasser le syndrome de l’imposture

De manière assez surprenante, même si les nouvelles générations de filles sont plus conquérantes que leurs ainées, elles n’ont pas encore réellement dépassé le syndrome de l’imposture. Elles s’interrogent souvent quant à leur légitimité d’intégrer tel ou tel réseau et peuvent finir, à tort, par s’y refuser… alors que les hommes, eux, foncent souvent tête baissée !

Apprendre à oser : le challenge des Grandes Ecoles

Les Grandes Écoles ont un rôle clé pour inciter leurs futures diplômées à initier une vraie démarche réseau dès leurs premières années d’études. Et l’EM Normandie, avec ses 20 000 membres de l’association Alumni EM Normandie et ses nombreux évènements et challenges professionnels organisés tout au long de l’année via son Parcours Carrière (dispositif d’accompagnement vers l’emploi), l’a bien compris ! Pour accompagner les jeunes femmes à oser ʺentreprendreʺ, l’EM Normandie est notamment partenaire du réseau normand de dirigeantes, porteuses de projets et femmes en responsabilités « Femmes et Challenges » qui fédère les initiatives autour de l’entreprenariat et de l’audace au féminin.

5 conseils pour se construire un réseau professionnel efficace

  1. Agissez dès maintenant pour le futur. Il faut comprendre très tôt l’utilité de développer son réseau et prendre le temps de le construire en rejoignant des cercles existants.
  2. Etablissez une feuille de route personnelle explicitant vos objectifs à atteindre.
  3. Ne vous dispersez pas ! Il est important de sélectionner 2 ou 3 réseaux maximum en phase avec vos valeurs, vos centres d’intérêt et vos objectifs professionnels pour vous y investir pleinement. Et pensez « réseau féminin » !
  4. Echanger, rencontrer, c’est bien, mais s’investir et entretenir ses relations est également fondamental. Une fois les premières connexions établies, pérennisez-les.
  5. Adaptez-vous ! Si la crise sanitaire a imposé une trêve et freine encore les rassemblements physiques, il existe de nombreux autres leviers pour networkerau gré des visioconférences, webinaires, etc. Et les réseaux sociaux professionnels sont de formidables leviers de visibilité pour se valoriser et le faire savoir.

On a tous autour de nous ʺquelqu’un qui connaît quelqu’un…ʺ mais savoir utiliser ses connaissances à bon escient, cela s’apprend. Loin de s’inscrire dans une logique d’opportunisme, networker est synonyme de proactivité, d’ouverture d’esprit, d’intelligence des situations, de capacités relationnelles. C’est in fine savoir travailler son image et sa notoriété… Et il ne faut jamais perdre de vue que le réseau est une force mais sa première force à lui c’est vous !

 

Par Marielle Lassarat, Responsable du Parcours Carrière EM Normandie

Animatrice d’un Club APM (Association Progrès du Management) au Havre

Membre fondatrice du Réseau normand « Femmes et Challenges »

Givaudan : faites le choix du naturel pour votre carrière

« Rejoignez une entreprise multiculturelle qui met les femmes à l’honneur », assure Sabine Daugey, HR Business Partner Givaudan

Paris School of Business publie le livre blanc « Agir dans un Monde COVID »

Fruit d’un travail collaboratif du laboratoire de Recherche de la Paris School of Business, le livre blanc « Agir dans un Monde COVID » est un outil de décryptage indispensable pour les citoyens et acteurs économiques. Plusieurs thématiques sont abordées parmi lesquelles : le management de la santé, la digitalisation du travail et de l’éducation, le devenir des secteurs économiques atteints par la crise, mais également les relations humaines et le vivre-ensemble. 

CNES : visez la lune !

« Lancez-vous dans l’espace, les opportunités sont illimitées », lance aux étudiantes Caroline Laurent, Directeur des Systèmes Orbitaux au CNES.

Management et parité : le pari gagnant de Chiesi

Directrice de la Business Unit spécialités hospitalières du groupe pharmaceutique Chiesi depuis deux ans, Agnès Callies prône un management de l’écoute et de l’exigence, à l’image de cette entreprise familiale.

Chez Digiposte, autorisez-vous à être ambitieuses !

Des métiers techniques oui, mais qui n’excluent pas les collaboratrices ! Chez Digiposte, service du Groupe La Poste qui propose un service de coffre-fort numérique, les femmes ont toute leur place.

La Banque de France, c’est 1001 métiers pour vous réaliser !

Les Systèmes d’Information ne sont pas qu’une affaire d’hommes ! Isabelle Thouzery, directrice générale adjointe de la direction des SI à la Banque de France a à cœur d’attirer les talents féminins dans ses équipes.

AXA Group Operations : féminisez les technologies de pointe !

« Venez féminiser nos équipes d’experts » lance Violaine Gomar, Secrétaire Générale & Chief Risk Officer chez AXA GO

AUTOLIV NCS : gonflez votre carrière dans une industrie en pleine mobilité

« N’attendez plus pour rejoindre l’industrie automobile et ses innovations permanentes », assure Hadhoum Hamida, DRH AUTOLIV NCS

AstraZeneca : soigner votre carrière

Le groupe pharmaceutique anglais compte une majorité de femmes dans ses équipes explique Marisol Urbieta, Directrice des Affaires Médicales Oncologie d’AstraZeneca

L’envie et la curiosité : formule active de votre épanouissement chez Astellas Pharma

Regards croisés de Clotilde Jurges, directrice Juridique, et de Justine Foucault Serre, Directrice de l’Excellence Opérationnelle et de la Communication Institutionnelle d’Astellas Pharma.