POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Covid : les associations étudiantes se réinventent

Covid associations étudiantes
Comment les associations étudiantes des grandes écoles et universités ont profité de la crise sanitaire pour innover et entreprendre ?

Associations étudiantes 2 – Covid 0. Si le match était serré au premier confinement, les étudiants ont su finalement remporter haut-la-main le second round à la fin de l’année 2020. Comment ont-ils réussi à marquer des points d’avance ? Pour contrer les conséquences liées à l’épidémie de Covid, les associations étudiantes se sont réinventées. Témoignages. 

 

Covid et associations étudiantes : comment ça se passe ?

Annulation ou report de leurs évènements, organisation bouleversée ou digitalisée, projets avortés ou en stand-by… Les associations étudiantes ont été touchées de plein fouet par les mesures sanitaires imposées depuis mars 2020. La vie de campus était suspendue dans le temps. « A quand un retour à la normale ? » se questionnaient inlassablement les étudiants. Quand il a fallu se rendre à l’évidence, la crise sanitaire n’est pas une passade de quelques semaines (quelques années ?), ils n’ont toutefois pas baissé les bras. Ils profitent même de l’occasion pour se réinventer et innover. Ils s’adaptent, entreprennent parfois, s’engagent toujours.

Face au Covid, les associations étudiantes se réinventent pour…

… construire le monde demain

« Je suis fier de faire partie d’un mouvement qui a su et saura se réinventer », exprime Noé Chenevard, Vice-Président RP de la CNJE (Confédération Nationale des Junior-Entreprises). Le mouvement national a organisé le plus grand e-évènement étudiant de France le 5 décembre 2020 : la Junior Entreprise Experience. Le thème était d’ailleurs « Se réinventer » ! Le coup d’envoi de ce live exceptionnel a été donné par Graig Monetti, Chef de cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. « En soutenant les actions de la CNJE, nous investissons dans ce que notre nation n’aura jamais besoin de réinventer : les centaines d’associations qui font éclore tous les jours la créativité de milliers d’étudiants qui achemineront demain ce qu’ils entament aujourd’hui », a-t-il prononcé.

24 personnalités (acteurs économiques, associations étudiantes, jeunes militants écologiques…) sont ainsi intervenues lors des neuf conférences. Non seulement retransmises en direct en France mais aussi à l’international. « Organiser la Junior Enterprises Experience était un défi immense. Celui de réinventer nos événements et permettre aux 2 500 étudiants présents de se réunir pour une expérience digitale unique afin de penser le monde de demain », avait parié Noé Chenevard.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGRpdiBjbGFzcz0iX2JybGJzLWZsdWlkLXdpZHRoLXZpZGVvLXdyYXBwZXIiPjxpZnJhbWUgc3JjPSJodHRwczovL3d3dy55b3V0dWJlLW5vY29va2llLmNvbS9lbWJlZC9YV29fanRrdXR4WSIgd2lkdGg9IjU2MCIgaGVpZ2h0PSIzMTUiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW49ImFsbG93ZnVsbHNjcmVlbiI+PC9pZnJhbWU+PC9wPjwvZGl2Pg==

… mobiliser les étudiants

Penser le monde de demain, c’est notamment le combat de tous les jours du REFEDD (Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable). Ses traditionnelles opérations « Zéro mégots » et « Zéro bouteille en plastique » sur les campus n’ont pu être organisées en 2020. Néanmoins, le REFEDD a innové et organisé sa toute première édition de la Semaine Etudiante de Réduction des Déchets… dématérialisée ! « L’objectif de cette semaine ? Sensibiliser et mobiliser les étudiants, les associations étudiantes et les acteurs de l’enseignement supérieur sur la thématique des déchets », explique Clémentine Mevel, Responsable communication du REFEDD.

Au programme : web conférences, ateliers DIY, MOOCs, tutos, podcasts, concours en ligne… Un succès ! Pas moins de 237 événements en ligne ont été organisés pour cette première SERD Etudiante. La mobilisation ne faiblit pas.

… poursuivre ses engagements

Du côté des associations humanitaires et solidaires, la mobilisation aussi ne faiblit pas. Les déplacements des étudiants volontaires ont en effet été annulés. Mais les besoins sur place ont continué d’augmenter. Alors, même à distance, ils tentent d’apporter leur soutien. « Nos partenaires locaux nous ont aidés à trouver des solutions sur place. Nous avons ainsi pu assurer la livraison de nouvelles fournitures scolaires », donne pour exemple Iness Chatt, Présidente de l’association ESC Sans Frontières de NEOMA Business School lors du premier confinement. L’association est restée très active. « Pas facile de gérer la déception des volontaires qui préparaient leur départ depuis de longs mois. Mais certains membres ont été encore plus motivés. Notre bureau en a profité pour réfléchir à de nouveaux projets et contacter des partenaires potentiels. Je tenais à montrer qu’une association solidaire ce n’est pas que de la volonté, c’est aussi beaucoup de rigueur. »

La motivation est la même du côté de l’association Un Autre Monde d’Audencia. « Normalement, tous les membres de l’association se rendent au Pérou, en Inde ou encore au Népal pour participer à la construction d’écoles et d’orphelinats. Mais les frontières étant fermées, on a mis en place une nouvelle récolte de fonds suite à l’appel à l’aide de nos partenaires, notamment péruviens. Nous avons montré que nous ne faisons pas que de l’humanitaire, c’est tout un projet qui prend forme. Tout le monde avait son rôle à jouer. » Le Président de l’association, Thibault Lonjaret, a donc su adapter le travail d’équipe. « Plus important que jamais » selon lui.

>>> Tuto : comment faire vivre son association à distance ?

… booster les recrutements

Les projets sont donc sur pause, certains recrutements aussi. Les forums de recrutement étudiants ont été confrontés à cette problématique. Comme le Forum Entreprises Bac+5 de Polytech Paris-Saclay (Université Paris-Saclay). Ce salon historiquement physique a opté, en prévision des annonces gouvernementales, pour une édition virtuelle en novembre 2020. « Jamais tentée auparavant », nous informe Melvin Le Nevé, Responsable Entreprises & Partenaires.

Cependant, il était important pour l’équipe de garder l’essence de leur forum : la rencontre et l’échange entre élèves et recruteurs. « Nous avons privilégié la visioconférence pour chaque entretien. » L’association a également misé sur une grande campagne de communication sur les réseaux sociaux afin d’annoncer l’évènement et les entreprises participantes. Une stratégie payante. Finalement, plus de 800 visiteurs étaient présents lors de cette première version virtuelle.

… être plus créatif

C’est certain : la période est certes difficile mais formatrice et révélatrice de la puissance créative et audacieuse des étudiants. Ils lancent des évènements à la hauteur des précédents. Voire meilleurs ! Le NoctiRaid 2021 sera par exemple inédit. Son nouveau format est hybride et adapté. Les sportifs pourront participer de chez eux, n’importe où, grâce au site protiming.fr. En plus de l’annuel rendez-vous début février pour son parcours déjanté au sein du campus de Paris-Saclay. Cette compétition unique en son genre a également été repensée pour être la plus écoresponsable possible cette année. « Lots dématérialisés, partenariats locaux, changement de logo, formation de l’équipe… Nous reversons une partie de nos bénéfices à l’ONG EnvolVert qui lutte contre la déforestation au travers de nombreux projets », présente Amélie Pannier, Responsable RSE. En conclusion, les efforts déployés ne sont pas vains : ils permettent des réussites encore plus flamboyantes.

 

>>> Covid : associations étudiantes, étudiants, startups, établissements… Ils se mobilisent contre l’isolement lié à la crise

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

bonnes adresses Marseille

Ma vie à Marseille

Bons plans, idées de sortie et bonnes adresses à Marseille : Lucas Chevasson, membre de l’association Citadingue et Lina Allaoua, membre de l’association SimONU Marseille, étudiants à KEDGE BS Marseille, nous partagent leurs spots préférés.

Lire la suite »
startup VocaCoach

Startup – VocaCoach : parlez en public n’a jamais été aussi simple !

La startup VocaCoach est un outil numérique de coaching à l’expression orale fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle et l’analyse vocale. Créé il y a deux ans par Paul, Eva, Yannis et Carla quand ils étaient étudiants en école d’ingénieur, les quatre amis avaient alors une envie commune : proposer au plus grand nombre des outils pour s’entraîner à la communication orale.

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter