Communiqué de presse :

L’ESTP Paris, grande école d’ingénieurs spécialisée dans la construction durable, a inauguré à Dijon son deuxième campus en région, en présence notamment de François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole, de Denis Hameau, représentant de Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de François-Xavier Clédat, président du Conseil d’Administration de l’ESTP Paris, de Florence Darmon, directeur général de l’ESTP Paris, et de Laurence Mangenot, Directrice du campus ESTP Paris de Dijon.

 

Après son implantation à Troyes il y a deux ans, c’est dans les anciens locaux de la CPAM que l’ESTP Paris a accueilli, ce 5 novembre, plus de 200 personnes pour l’inauguration de son nouveau campus en région, accrédité par la CTI (Commission des Titres Ingénieurs) pour la durée maximale.

La première promotion de 36 élèves ingénieurs en spécialité Travaux Publics, dont 6 étudiants internationaux, a investi au mois de septembre ce nouveau bâtiment moderne et lumineux partagé avec l’ESEO (Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest). À l’issue de leurs études, les élèves de l’ESTP Paris campus de Dijon obtiendront le même diplôme d’ingénieur que les élèves des campus de Paris (spécialités Bâtiment – Génie Mécanique, Électrique et Efficacité Energétique – Topographie – Travaux Publics – Énergétique de la construction) et de Troyes (spécialité Bâtiment).

 

Un pôle d’excellence de l’enseignement supérieur à Dijon

Ce nouveau campus s’inscrit dans la volonté commune de Dijon Métropole et de l’ESTP Paris de développer un pôle d’excellence de l’enseignement supérieur permettant de renforcer le dynamisme et l’attractivité du territoire, et de répondre aux besoins de recrutement des PME et ETI régionales, dans le domaine de l’innovation et de la construction.

« Accueillir une grande école comme l’ESTP Paris dans ces locaux rénovés s’inscrit totalement dans la volonté de faire de Dijon une capitale économique, sociale et écologique. » explique François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole et ancien ministre. Pour la métropole, qui a fait de l’enseignement supérieur l’un de ses engagements majeurs, l’arrivée de l’ESTP Paris représente une opportunité de dynamiser la ville : « Tout en étant partisans de cette nécessaire mobilité internationale, ce que nous voulons c’est que les étudiants viennent, s’installent et restent à Dijon, s’ils le souhaitent. » explique François Rebsamen.

Pour l’ESTP Paris, ce nouveau campus est une étape importante, comme le souligne François-Xavier Clédat, Président du Conseil d’Administration de l’école : « Cette nouvelle étape dans la vie de notre école est la concrétisation de notre projet de développement ESTP 2030, projet qui vise à répondre à l’évolution des métiers de la construction au sens large et au besoin de recrutement de cadres, et à donner l’opportunité à des étudiants qui n’ont pas forcément la possibilité ou la volonté de se déplacer en région parisienne (…) de bénéficier de nos formations en région. »

« Alors que la construction reste l’un des secteurs d’activité principaux du pays, et concerne tous les territoires du pays, apporter de nouvelles opportunités de formations est primordial » rappelle Florence Darmon, directeur général de l’école. « La volonté de l’école est de rapprocher ses jeunes diplômés des entreprises de taille intermédiaire en faisant bénéficier celles-ci directement de profils d’ingénieurs managers de haut niveau et disponibles sur place. ».

Le développement de l’ESTP Paris à Dijon bénéficie d’ailleurs du soutien marqué des fédérations (FRTP Bourgogne- France-Comté, FFB Bourgogne-Franche-Comté, FFB Côte d’Or) et des entreprises locales. L’ESTP Paris, forte de son réseau de 90 partenaires académiques sur les 5 continents, espère également que son rayonnement international profite à la ville de Dijon.

 

Faire évoluer la ville intelligente, un projet commun de l’ESTP Paris et de Dijon Métropole

Le nouveau campus a été élaboré entre l’ESTP Paris et Dijon métropole autour d’un projet spécifique commun : le développement des villes intelligentes et durables. « Il est apparu logique que l’ESTP Paris s’allie avec Dijon Métropole, d’autant que le projet ESTP 2030 tient compte de trois enjeux majeurs partagés par les deux entités : la construction durable et responsable, la transformation digitale de la construction, l’évolution des modes de vie et de transport. » explique Florence Darmon.

L’ouverture du nouveau campus de l’ESTP Paris s’accompagne ainsi de la création d’une option inédite « Smart City », destinée aux étudiants de dernière année du cursus ingénieur, développée en lien avec le projet « OnDijon, ville connectée et durable » porté par Dijon Métropole. 5 étudiants suivront ce cursus cette année.

« Grâce au projet de ville intelligente, nous avons là des projets communs sur lesquels avancer, et pour cela nous aurons à bâtir des doubles diplômes d’ingénieur manager ou d’ingénieur architecte qui répondent à une manière de concevoir le monde de demain dans sa complexité, notamment dans la construction » ajoute Denis Hameau, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’économie sociale et solidaire, représentant de Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Un projet mis sur pied et réalisé en 2 ans

L’ESTP Paris et l’ESEO se partagent aujourd’hui les deux étages du site rebaptisé « campus des savoirs ». Concernant l’ESTP Paris, des salles de cours, des salles de projet, un foyer des étudiants, ainsi que cinq laboratoires spécialisés BIM (Building Information Modeling), Topographie, Electricité, Résistance des Matériaux et Géotechnique sont mis à disposition des étudiants et des chercheurs.

Florence Darmon, directeur général de l’ESTP Paris, se félicite du délai de réalisation du projet : « Une réussite à mettre au compte de l’engagement et du dévouement des partenaires, mais aussi de la réactivité de l’organisation et de la gouvernance de l’école. » Elle ajoute : « L’école devrait accueillir d’ici 2020 près de 100 étudiants. À terme, ce sont 300 élèves qui sont attendus pour l’ESTP Paris à Dijon »

L’ESTP Paris et l’ESEO s’installeront, en septembre 2021, sur le campus universitaire dans un nouveau bâtiment construit par la SPLAAD (Société publique locale aménagement de l’agglomération dijonnaise) pour le compte de Dijon métropole. Présidée par Pierre PRIBETICH, la SPLAAD a conçu un projet innovant et emblématique. D’une surface plancher de 10 309 m², il s’élèvera sur 4 étages et regroupera de nombreux espaces : 8 laboratoires de recherche et d’enseignement, un amphithéâtre de 400 places, des espaces mutualisés (de détente et associatifs, salles de réunion), 44 salles d’enseignement, des espaces administratifs, le showroom On Dijon qui se transformera en Fab Lab pour les étudiants en fin de parcours d’ici 5 ans, de grandes terrasses accessibles, un parking souterrain de 90 places. Cette réalisation se veut exemplaire en matière d’écoconception ainsi que sur le plan de la connectivité et du numérique.

Dijon métropole, en terme d’enseignement supérieur, est d’une proximité commune avec la Région. Dijon s’impose comme une grande ville universitaire et l’arrivée de l’ESTP Paris vient compléter une offre déjà très large et de grande qualité. La quinzaine d’établissements d’enseignement supérieur tels que SciencesPo campus de Dijon, Burgundy School of Business, ENSA (École nationale supérieure d’art), IAE (École universitaire de management), EHEA (École des hautes études en apiculture), école de gendarmerie, ESIREM (École d’ingénieurs de l’université de Bourgogne), ESADD (École supérieure appliquée du design)… implantés sur le territoire et le principal campus de l’Université de Bourgogne entré dans le prestigieux classement de Shanghai assurent la possibilité d’études de haut niveau.