Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Schmidt Groupe : des carrières aux petits oignons ! – L’interview de Laurence Chrétien

interview Laurence Chrétien Schmidt Groupe
@Cuisinella

Pour Laurence Chrétien (PSB 98), directrice de la relation humaine groupe et réseau de Schmidt Groupe, être soi-même est la clé d’entrée d’une carrière réussie. Un conseil qu’elle souhaite donner aux jeunes diplômées après l’avoir mis en application durant toute sa carrière et, encore aujourd’hui, au sein du groupe alsacien Schmidt Groupe qui allie ancrage territorial fort, tradition et modernité. Interview.

interview Laurence Chrétien Schmidt Groupe
crédits Luc Frey

« J’ai toujours travaillé dans un milieu masculin, dont j’ai dû comprendre et apprendre les codes mais sans me transformer. Au contraire, j’ai utilisé mes atouts féminins pour amener de la diversité et en faire ma force ». C’est ainsi que Laurence Chrétien, directrice de la relation humaine et réseau de Schmidt Groupe depuis janvier 2019, résume et analyse sa carrière professionnelle.

S’adapter dans un milieu masculin

Salariée du groupe familial alsacien qui détient les marques Schmidt et Cuisinella depuis juillet 2017, la top manager a débuté sa carrière dans l’industrie après sa maitrise de droit et son master en ressources humaines. « La logique aurait été d’aller plutôt vers une entreprise de services mais l’industrie m’a permis d’avoir une relation directe avec les collaborateurs et les produit vendus, explique-t-elle. J’ai du m’adapter à un milieu très masculin et évoluer dans des comités de direction de sites puis de division où j’étais souvent la seule femme ».

Au sein de Schmidt Groupe, le comité de direction compte deux femmes sur huit membres, la présidente et Laurence Chrétien. « Nous avons 30 % de femmes et 70 % d’hommes, en partie car nous avons beaucoup de métiers techniques », explique la DRH. L’entreprise cherche alors à accueillir davantage de femmes au sein des équipes. « Nous demandons à notre cabinet de recrutement d’identifier à chaque fois des candidatures féminines sur les métiers à dominante masculine, nous cherchons à réduire la pénibilité sur certaines fonctions (emballage/chargement) et nous valorisons les parcours d’ingénieures sur nos réseaux sociaux », décrit Laurence Chrétien.

Amener plus de diversité dans les entreprises

Car pour elle, un équilibre femmes-hommes dans les équipes est nécessaire. « Pour moi, l’équilibre parfait est 60 % / 40 %. Si les hard skills sont les mêmes, les soft skills peuvent varier. Les femmes amènent souvent de la tempérance, elles prennent plus en compte toutes les parties prenantes dans les décisions et leurs impacts », analyse Laurence Chrétien. À l’échelle de la société, Laurence Chrétien évoque d’ailleurs son souhait de voir plus de femmes dans les instances de direction, ce qui permettrait « de s’adapter davantage aux emplois du temps, organisations et contraintes des femmes. Il ne faut jamais renoncer à amener de la diversité dans des mondes qui n‘en ont pas ! »,  conclut-elle.

>>> [#Video] Laurence Chrétien répond à nos 5 questions en moins de 5 minutes #GiveMeFive

Le conseil de la boss

« Ne renoncez jamais à qui vous êtes. C’est quand on est authentique que l’on donne le meilleur de soi-même. Nos qualités sont précieuses, il faut capitaliser sur elles. Autre conseil, ne vous contentez pas de la fiche de mission. Je n’aurais pas fait cette carrière si j’étais restée sur mes missions initiales. »

#JobBoard

400 postes à pourvoir d’ici 2025

Positionné sur les cuisines et l’aménagement de l’habitat, en France mais aussi dans 27 pays à l’international, Schmidt Groupe a pour ambition de doubler son chiffre d’affaires à 10 ans avec 5 % de croissance tous les ans durant les cinq prochaines années.

Pour cela, l’entreprise va recruter 120 personnes sur des postes techniques et industriels et une dizaine sur les fonctions supports en 2022. D’ici 2025, ce sont 300 personnes qui seront recrutées en production et 50 dans les fonctions support.

« Nous allons également recruter sur des métiers spécifiques comme le digital, le marketing (commerce et informatique), des managers et des commerciaux ainsi que plus de 1 000 concepteurs-vendeurs et chefs de vente pour les réseaux de magasins Schmidt et Cuisinella. »

Schmidt Groupe valorise également la mobilité internationale dans ses trois pays cibles (Allemagne, Angleterre et Espagne) et y propose des VIE.

Chiffres clés

Fin 2020 : 441 millions € de CA en France (66,7 millions à l’international hors Chine) / 1 736 collaborateurs en France et à l’international / 7 500 collaborateurs dans le monde (hors Chine) avec nos magasins / Présence dans 27 pays / 793 magasins en France et à l’international (hors Chine) / Index égalité hommes/femmes : 94/100

Contact

Laurence.chretien@groupe.schmidt

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

interview Bernard Salha EDF

EDF : Mettez toute votre énergie dans la recherche – L’interview de Bernard Salha

Avec 2 000 personnes, trois centres en France (dont un sur le plateau de Paris-Saclay), et six à l’international, le pôle Recherche et Développement d’EDF a de quoi séduire les jeunes ingénieur(e)s. Et particulièrement ceux de l’Ecole des Ponts ParisTech ! Une école chère à Bernard Salha, Directeur Technique Groupe & Directeur de la R&D du Groupe, dont il est diplômé (86) et avec laquelle ses équipes sont en étroite collaboration. Interview.

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter