POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Colas Rail : mettez votre carrière sur les rails du succès

Interview Anahi Sandoval Colas Rail
© Colas Rail

« Oui les femmes ont toute leur place dans le ferroviaire ! », c’est le message de Anahi Sandoval, (Université de Grenade, Université Toulouse 1 Capitole), DRH de Colas Rail.

Profil multiculturel

Anahi Sandoval est tombée dans la marmite de l’international très tôt. Cette franco-bolivienne est titulaire d’un double diplôme en Management des Ressources Humaines et Droit du travail de l’Université de Grenade en Espagne et de Toulouse 1 Capitole. « J’ai évolué dans des environnements diversifiés, multiculturels et inclusifs au Mexique, en Norvège et en France. Après 17 ans passés en RH dans le secteur des Services Pétroliers et des Energies Renouvelables j’ai décidé, il y a un an, de rejoindre Colas Rail, leader mondial des infrastructures ferroviaires. »

Un écosystème responsable

Une DRH fière de porter haut les valeurs de diversité, d’inclusion, d’équité et de qualité de vie au travail au sein d’une entreprise en pleine transformation RSE. « C’est un challenge car ce sont des sujets qui me passionnent. D’autant que j’ai aussi découvert le monde ferroviaire, une Industrie de passionnés et qui est en pleine évolution, et ou l’innovation permet d’impulser des changements importants. Nous recrutons des jeunes pour nous aider à créer des solutions mobilité durable qui changent la donne, à l’instar du transport à l’hydrogène. »

Femmes de chantier

Et contrairement aux idées reçues, les femmes occupent tous les métiers de l’entreprise. « La voie d’or pour une jeune diplômée, c’est le poste de conductrice de travaux. Elle dirige des équipes pour concevoir et construire une infrastructure ferroviaire, que ce soit voie ferrée, électrification ou systèmes complexes à base de logiciels et de systèmes électroniques. Elle peut ensuite se développer sur des fonctions transversales ou bien dans la filière managériale jusqu’à devenir chef de projet et superviser des programmes de grandes envergures et pluridisciplinaires comme le prolongement du tramway T3 à Paris, l’extension de la ligne 15 Sud et du tramway de Birmingham, ou la construction du premier métro souterrain de Manille aux Philippines. Il faut aimer travailler en équipe sur le terrain en autonomie, et avoir du leadership. Les femmes qui ont choisi ce métier s’y épanouissent » assure-t-elle.

Des programmes sur les rails

Anahi Sandoval revendique d’ailleurs une approche managériale particulière vis-à-vis des collaboratrices et milite pour leur donner plus de visibilité. « Je pousse les managers à mettre en lumière les femmes de leur équipe et à comprendre leurs problématiques. Car une femme va postuler quand elle estime avoir 100 % des compétences, alors qu’un homme se limitera à 60 %. Nous avons mis en place des programmes de leadership au féminin et de mentoring qui mettent en contact nos collaboratrices et des managers expérimentés pour qu’elles parlent de leur prise de poste et de leur carrière. Notre programme d’identification des talents permet d’offrir les mêmes opportunités aux hommes et aux femmes. »

#Leconseilensororité : « Ayez conscience de la valeur que vous apportez dans votre poste et dans l’entreprise. Sur cette base, osez demander …un poste qui vous attire, un meilleur équilibre vie pro/vie perso ou bien une augmentation de salaire.

A quel moment avez-vous eu le sentiment d’être « une première » ?

« Dans un milieu technique et de chantier, je me sens première un peu tous les jours ! Être une femme multiculturelle dans un milieu masculin c’est une chance et une opportunité. J’aime avoir un impact réel sur la RSE et impulser des changements. »

Ibtissam Bensaadout, Chef de projet à Santiago au Chili

Interview Anahi Sandoval Colas Rail
© Colas Rail

« J’ai rejoint le groupe Colas fraichement diplômée de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs à Rabat au Maroc en 2016. D’abord ingénieure travaux sur un projet d’électrification de ligne de tramway de Casablanca, je suis passée chargée de chiffrage. En 2020, j’ai déménagé au Chili pour devenir chef de projet adjoint puis chef de projet du métro de Santiago. Ma fonction consiste à suivre le chantier, nouer des contacts avec les fournisseurs et le client, encadrer des équipes et les sous-traitants. Colas Rail s’est engagé à devenir l’entreprise de référence en matière de diversité et inclusion. La prochaine étape serait d’avoir des femmes directrices de pays ou de région ! Nous sommes sur la bonne voie. Je suis l’exemple concret que l’évolution se fait sur la base d’un seul critère : la compétence. »

Contact mail :  anahi.sandoval@colasrail.com


Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter