Dirk Pans (KU Leuven 84, INSEAD 02), Directeur Général de VW Financial Services, ne tarit pas d’éloges sur ce groupe automobile rejoint il y a 23 ans qui l’a aussitôt impressionné par sa forte dimension humaine. Y ayant depuis réalisé un superbe parcours, il explique comment cette chance est offerte à chaque employé.

 

 

crédits Volkswagen Financial Services

« Nous œuvrons au carrefour de la banque et de l’automobile. Un métier hybride rendu plus intéressant encore par la forte dimension affective du bien délivré. En un mot, nous donnons aux gens les moyens d’avancer ». A tous les sens du terme, car si Dirk Pans est entré il y a 23 ans chez VWFS pour l’aura du groupe, il y est resté pour d’autres raisons. « Dès la première minute, j’ai été impressionné par l’attention portée par l’entreprise à ses équipes, à chaque individu. Ainsi, mercredi dernier avons-nous passé en revue en comité de direction nos 450 collaborateurs pour optimiser leur évolution, ne négliger aucun talent. Inutile de préciser qu’ici l’intégration est une réalité, à travers un vrai parcours. Et si l’international l’intéresse, c’est bien simple : nous sommes présents dans le monde entier. »

 

Dans le Nord ou ailleurs…

Ayant lui-même fort apprécié sa période « nomade » (Allemagne, Pays-Bas, Pays Nordiques…) Dirk Pans est aujourd’hui basé à Roissy et à Villers-Cotterêts, siège historique de VWFS depuis 60 ans. Localisation à la fois proche de l’importateur et de l’aéroport de Roissy CDG. L’entreprise emploie 220 personnes à Roissy, A80 à Villers-Cotterêts, 10 à Evry et 60 sont sur le terrain, responsables de secteur. « Les Hauts de France sont une localisation calme et stable, idéale pour préparer demain. Car si le monde a accéléré son évolution, dans l’automobile, c’est encore démultiplié ! Numérique, véhicules électriques, durabilité, nouvelles solutions de mobilité, nouveaux services… Nos collaborateurs sont les acteurs engagés de ce changement. » C’est d’eux qu’émane par exemple l’idée révolutionnaire pour les particuliers de proposer les voitures à la vente sous forme de mensualités (en 2014). Stratégie commerciale reprise depuis par tous les constructeurs. Rachat de PayByPhone, ouverture d’un directoire digital pour orchestrer la mutation en cours… le groupe met tout en œuvre pour ouvrir la route de demain à ses 12 marques.

Les (sacrés) moyens du bord

Car ce qui plait également beaucoup à Dirk Pans, c’est que si le constructeur allemand donne à chacun les moyens de ses ambitions (voir encadré), c’est qu’il en nourrit lui-même de considérables. « En croissance continu, VW poursuit toujours des buts forts. Extrêmement motivant. Comme l’annonce faite il y a quelques jours de devenir le n°1 automobile du digital et de l’électrique ». Conséquence : le groupe va investir 72 Mds € de ce côté dans les années à venir.

A lire aussi : VOLKSWAGEN FINANCIAL SERVICES : LA « CAPTIVE » QUI DÉLIVRE !

Apprendre, toujours.

« J’aime beaucoup cette citation de Mark Twain : « Chaque personne meurt deux fois. La première quand elle arrête d’apprendre ». Si nous sommes si attachés à nos classements Top Employers ou Great Place to Work, c’est que nous faisons réellement tout pour être le meilleur employeur possible. Outre le fait que nous soyons l’un des très rares « géants » à proposer chaque année une enquête de satisfaction à ses 650 000 employés, notre politique repose sur l’augmentation de l’employabilité individuelle et, de ce côté aussi, nous donnons à chacun les moyens de se former et d’évoluer. C’est bien simple, chaque année, chez VWFS, 10 % des collaborateurs sont en marche vers un nouveau poste ».

Chiffres clés

475 collaborateurs France (20 000 monde dans 52 pays)

1,2 million de contrats pour 7,5 milliards d’euros d’encours

Groupe VW : 650.000 personnes pour 10 milliards de véhicules/an

 

Contact :   S.Veron@fr.vwfsag.de