Le point commun entre David Mercier (Master Développement RH – Paris XIII, 2000), CEO de Strammer, et Claire Nassiet (IEP Paris, 2013), Education Project Manager de EIT Health France ? Leur passion pour le secteur de la santé. Interview croisée. 

 

Le réseau EIT Health regroupe 160 partenaires européens dans le domaine de la santé autour d’un objectif : avancer ensemble pour apporter l’innovation à tous les citoyens européens. Un projet qui réunit David Mercier, CEO de Strammer, « Conseil stratégique en Recrutement et Management » spécialisée pour les industriels de la santé, et Claire Nassiet, Education Project Manager de EIT Health France.

 

« Nous travaillons à  la mise au point d’un portail commun de présentation des opportunités à l’échelle européenne afin d’attirer les meilleurs talents et de faciliter leur mise en relation avec les acteurs du secteur. Ce projet nous tient à cœur et se concrétisera dans les mois qui viennent après validation des instances dirigeantes d’EIT Health. »

 

La santé : une évidence ?

Claire Nassiet : Passionnée par la diplomatie, je ne regardais pas vraiment d’autre secteur et celui de la santé ne me concernait que de loin. Être placée au cœur de l’innovation, comprendre en direct comment une idée d’entrepreneur peut devenir un prototype et répondre exactement aux attentes de personnes vivant avec une maladie et transformer leur quotidien ont bouleversé complètement mon approche du secteur et ma motivation à y apporter ma contribution.

David Mercier : Je n’étais pas non plus destiné à évoluer dans la santé. Mais j’en suis très fier, encore plus dans le contexte actuel. Travailler dans ce secteur donne un réel sens à sa vie, et pas uniquement à sa carrière. Si on peut venir dans la santé par hasard, on n’en ressort jamais tant ce domaine d’activité est porteur de sens.

 

Vos principaux défis pour demain ?

Claire Nassiet : Les données et le digital présentent un potentiel incroyable. Mais le principal défi reste humain : attirer les bons profils, trouver les bonnes compétences et former. Ce travail de formation des professionnels de santé et des générations futures au niveau européen est une des clés de la santé de demain. Il faut rassurer sur le fait que l’intelligence artificielle ne va pas les remplacer mais, au contraire, les aider dans leurs tâches essentielles et pour anticiper les crises.

David Mercier : Le grand défi est en effet avant tout humain. Les questions de santé touchent chacun d’entre nous. C’est pourquoi nous devons à la fois repenser l’organisation des hôpitaux, leur mode d’approvisionnement et nos comportements face à une pandémie. Ce dont nous avons le plus besoin aujourd’hui, n’est pas uniquement de la technologie mais aussi de personnes mobilisées d’un point de vue social. Une prise de conscience commune est nécessaire. Demain, l’intérêt humain devra primer sur l’intérêt économique nous amenant à revoir notre façon de travailler.

 

L’innovation qui vous a le plus marqué.e ?

Claire Nassiet : L’application, lancée par la startup belge FibriCheck, qui permet de détecter à distance, via la caméra de votre smartphone, votre fibrillation artérielle. En cas d’anomalie, vous pouvez alors consulter votre médecin généraliste et ainsi éviter un éventuel AVC.

David Mercier : J’ai été particulièrement marqué par l’exosquelette développé par Wandercraft, startup créée par deux jeunes talents exceptionnels. Autre exemple : les cabines pour consultation mises en place par H4D dans les déserts médicaux. Aussi révolutionnaires qu’actuelles, car elles protègent aussi bien le personnel soignant que le patient. Travailler pour de telles entreprises donne beaucoup de sens à ce que vous faites.

 

Les soft skills indispensables pour réussir dans ce domaine ?

Claire Nassiet : L’innovation ne peut se faire seul. La transversalité est donc clé : il est essentiel de savoir travailler en équipe, avec des profils très différents et complémentaires. L’adaptabilité est également importante : vous n’en êtes qu’au tout début d’une carrière où vous exercerez plusieurs métiers. Alors, développez votre polyvalence ! Enfin, l’anglais n’est plus une option. N’ayez pas honte de votre accent ni de vos fautes, saisissez l’opportunité de partir à l’étranger et de vous exprimer !

David Mercier : J’aimerais citer une société représentative de cet état d’esprit : Invivox. Une plateforme de formation continue aujourd’hui mise gratuitement à la disposition des industriels et du personnel soignant. Invivox a su mettre de côté la notion business pour se concentrer exclusivement sur la vie des patients. Voilà la qualité fondamentale que l’on doit retrouver au fond de chaque professionnel et de chaque candidat.e : la quête de sens !

 

Quels métiers vont façonner la santé de demain ?

Claire Nassiet : Principalement, les métiers autour des données – de type data analyst – et du règlementaire. Mais de manière générale, la santé doit inclure davantage de diversité dans les profils de ses professionnels, et ce à tous les niveaux. Ce secteur offre autant de perspectives de carrière et d’évolution que d’autres domaines, surtout à l’international. Et l’écosystème européen est très performant en la matière.

David Mercier : Dans son fonctionnement, l’industrie de la santé est similaire aux autres. Elle a donc besoin de talents pour ses fonctions transverses telles que les RH, la communication, la finance, etc. Nous avons en effet parfois manqué de diversité dans les années passées : l’industrie de la santé a aujourd’hui besoin de s’enrichir de tous les talents qui ne travaillent pas encore dans l’univers de la santé ! Nombre de jeunes dip’ pensent, à tort, que la santé n’est principalement composée que de grands groupes alors que le secteur compte 52 000 entreprises de toutes tailles dans le monde. Il y a donc forcément de la place pour vous !

 

Votre message aux jeunes talents ?

Claire Nassiet : Ouvrez vos horizons, partez à l’étranger, participez à des compétitions pour rencontrer d’autres personnes et n’ayez pas peur de l’échec ! Il ne faut ni avoir honte, ni avoir peur, surtout dans les startups ! Au sein de l’EIT Health, nous aidons les entrepreneurs : donc si vous avez une idée, un projet… n’hésitez pas à nous contacter !

David Mercier : Nous accueillons vos différences à bras ouverts. Alors rejoignez-nous : ici, vous pourrez participer sauver des vies et à améliorer la vie des patients ! Vous ne trouverez pas d’autre industrie qui crée autant d’émotions. Envoyez vos CV à Strammer et nous ferons le maximum pour vous trouver une place dans l’industrie de la santé quelle que soit votre fonction.

 

« Si vous pensez que vous êtes différent et que l’industrie de la santé n’est pas un secteur qui s’intéresse à vous alors vous faites fausse route… vous nous intéressez ! »

 

Contacts RH :

David.Mercier@strammer.com

claire.nassiet@eithealth.eu