Roulez connecté avec Renault – L’interview de Valerie Guglielmi

Interview Valerie Guglielmi Renault Group
crédits RECOM Paris

Electrification des véhicules et arrivée massive de l’IA : le monde de l’automobile est en pleine transformation ! Un monde dans lequel Ampere et Renault Group tirent leur épingle du jeu par une innovation constante et une grande capacité d’adaptation. Valérie Guglielmi (ISEP 92), SW Update & Diagnostic General Manager chez Ampere explique comment il est possible d’aller plus loin.

LA grosse actu qui mettra Renault sur le devant de la scène en 2024 ?

Interview Valerie Guglielmi Renault Group

Ce ne sont pas moins de 10 nouveaux véhicules qui seront lancés par Renault Group en 2024, la R5 e-tech électrique notamment, qui vient d’être annoncée pour le courant de l’année. Ce plan produit très riche est prometteur pour nos clients.

Quelle est la place du numérique et en particulier des datas et de l’IA chez Renault et dans le secteur automobile ?

Ils ont un rôle central dans les transformations portées par notre plan stratégique Renaulution. Le numérique et les datas sont présents d’un bout à l’autre de la chaine de production et jusque dans l’utilisation du produit final par le consommateur. Concrètement, l’IA permet par exemple aujourd’hui de calculer des itinéraires pour tenir compte de la présence de borne de recharge et pour optimiser la consommation ou pour prévenir des comportements de fatigue du conducteur. Le numérique est aussi très utile en amont, ce dont le consommateur est parfois moins conscient : digitalisation de nos process, réduction de notre consommation d’énergie ou encore analyse des données de roulage. Le numérique est aussi essentiel au niveau commercial, permettant par exemple la mise en place de jumeaux numériques qui donnent la possibilité de virtualiser nos points de vente.

Quelle est la grande tendance du numérique qui marquera le secteur automobile en 2024 ?

Je tiens d’abord à rappeler que le numérique constitue la plus grosse transformation du secteur automobile depuis 150 ans. Le secteur est passé d’un monde mécanique à un monde électronique et aujourd’hui, à un monde du software. Parmi les innovations dont on parle beaucoup, je citerais le Software Defined Vehicle, la capacité à faire évoluer un véhicule, lui ajouter des prestations, sans avoir à changer de pièces physiques à l’intérieur.

Vous êtes une femme dans le milieu numérique et dans le secteur automobile, deux domaines très masculins. Votre conseil pour une jeune femme qui aimerait se lancer dans la même aventure ?

Il faut arrêter de se poser des questions et foncer ! Il n’y a aucune raison qu’une femme ne puisse pas réussir dans ce milieu et plus largement dans l’industrie. Il faut être convaincue et aimer ce que l’on fait. D’autant qu’il y en a pour tous les goûts dans le secteur automobile : ingénierie produit, process, fabrication, achat. L’automobile c’est fait pour les ingénieur.s.e.s, mais pas que !

Qu’est-ce qui a motivé votre choix pour une école du numérique ?

Il y a plus de 30 ans, l’Isep était déjà une école positionnée sur la tech. J’avais le goût des sciences et j’ai pu apprécier l’ouverture apportée par l’école sur des domaines en plein essor. Sans ma formation à l’Isep, je n’aurais jamais fait cette carrière chez Renault puisque c’est le bagage technique acquis dans mon année de spécialisation en télécom qui m’a permis d’arriver dans le domaine automobile par le prisme des antennes.

#Joboard

Renault Group, et plus spécifiquement sa nouvelle entité Ampere qui accompagne la transition électrique en Europe, a besoin de tous les acteurs motivés et compétents pour construire la plateforme qui sera la colonne vertébrale de vos futurs véhicules électriques. Cette plateforme sera adaptative, évolutive, capable de supporter de nouvelles fonctionnalités, d’être up to date et à la hauteur de ce qu’attend le client. Il y en aura donc pour tous les goûts !

Comment Renault participe positivement à l’humanité augmentée ?

Renault Group est au cœur de l’évolution du monde de demain en termes de mobilité et de service à la mobilité. Ses produits et ses services se fondent dans une économie circulaire, ce qui inscrit l’écologie au cœur de nos priorités.

Chiffres-clés : 7.9 % de marge opérationnelle / 3 milliards € de free cash-flow / 2 235 000 véhicules vendus en 2023 / 52 milliards € de CA pour le groupe Renault

Contact : valerie.guglielmi@renault.com

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter