Première société d’ingénierie pluridisciplinaire et indépendante de France, le groupe Artelia vient d’atteindre les 5 900 salariés dans le monde. Et si vous étiez le 5 901e ? Sébastien Pailhès (INSA Toulouse 96), Directeur Exécutif Villes & Territoires, est fier de faire partie de cette belle aventure humaine. 

 

Pitchez-nous Artelia !

Artelia intervient dans le secteur du bâtiment, des infrastructures, de l’eau, de l’industrie et de l’environnement. Nous participons à l’aménagement du cadre de vie, sur toute la chaîne de construction, du management de projet aux études détaillées, en passant par la maîtrise d’œuvre. Sa mission ? Imaginer et concevoir des villes et des territoires !

Vos plus beaux projets ?

Nous sommes fiers d’être l’un des intervenants majeurs des aménagements relatifs au Grand Paris, en matière de transport bien sûr mais aussi d’alimentation en eau potable, assainissement, performance énergétique, valorisation des déchets. Actuellement, nous œuvrons aussi sur la ligne 5 du tramway de Montpellier, sur l’ÉcoCité de La Réunion, le projet d’Angers Territoire Intelligent, le BHNS à hydrogène de Pau par exemple.

Le groupe est détenu à 100 % par ses salariés. Qu’est-ce que ça change ?

Ce modèle est assez unique et très vertueux. Les collaborateurs actionnaires prouvent ainsi qu’ils sont engagés pour la réussite et le développement d’Artelia. Cela permet aussi de maîtriser notre avenir en étant libres de nos choix !

Votre mission n°1 de Directeur Exécutif Villes & Territoires ?

Villes et Territoires est l’une des 9 business units d’Artelia. Sa mission : déployer son savoir-faire en proximité sur l’ensemble des territoires en France et en Outre-Mer. Ville intelligente, hydraulique, mobilité, nature, protection contre les risques naturels… Nous créons des cadres de vie, harmonieux et durables. J’ai donc le plaisir d’animer les équipes de Villes & Territoires (700 personnes) et de faire partie du comité exécutif pour garantir la bonne synergie avec l’ensemble des entités d’Artelia. Je suis aussi attentif aux évolutions du monde pour qu’Artelia y apporte au mieux sa contribution.

Motiver, votre savoir-faire de leader ?

J’essaie d’être à l’écoute de chacun pour que tous nos collaborateurs puissent donner le meilleur à nos clients, et dans les meilleures conditions. Je veille à l’esprit collectif, à ce que l’on célèbre les succès, que l’on partage les meilleures expériences, et que tous se sentent en phase avec leurs missions.

Diplômé de l’INSA, quel a été le meilleur moment de vos années d’études ?

Le second cycle en génie civil et urbanisme m’a particulièrement plu car j’ai toujours voulu construire. J’ai adoré quand nous sommes partis voir les débuts de la construction du Stade de France ou visité le modèle réduit de la Baie du Mont Saint Michel dans le laboratoire hydraulique d’Artelia !

Si vous rencontriez un étudiant de l’INSA aujourd’hui, quelles questions aimeriez-vous lui poser ?

De quoi as-tu envie ? Es-tu heureux ? Que penses-tu des évolutions de ce monde et de la digitalisation du métier ? En retour, je lui conseillerais de s’ouvrir au monde et aux autres.

Le secteur de l’aménagement des villes : un choix judicieux pour un jeune ingénieur ?

C’est un secteur formidable qui permet d’être fier de promouvoir les bonnes solutions pour la planète et les générations futures. Il y a de beaux défis à relever en France et à l’international. On n’y fait aussi beaucoup de belles rencontres.

Et pourquoi rejoindre le Groupe Artelia est un choix encore plus judicieux ?

C’est une société qui a un ancrage historique fort et qui est en plein développement. Aujourd’hui, Artelia peut prétendre à toutes les gammes de projets, car elle a la notoriété, la compétence, l’expérience et les moyens nécessaires. Et puis, cette entreprise cultive la bienveillance, la confiance et le bien-être avec des engagements sociaux très clairs. C’est sa marque de fabrique.

#JobBoard

Nous recherchons des profils très variés et notamment des profils comme le mien ! Des ingénieurs maîtres d’œuvre dans le secteur de l’hydraulique, du génie civil. Sur Paris ou en région car nous avons plus de 50 agences dans toute la France. Mais aussi à l’international ! Vos ambitions sont aussi les nôtres.

Chiffres-clés : 632 millions € CA 2018 / 5 900 collaborateurs / 100% du capital détenu par les managers et salariés / + de 700 recrutements par an / 200 stagiaires et alternants accompagnés chaque année

 

Contact : rendez-vous sur le site www.arteliagroup.com

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.