Leader mondial des solutions d’éclairage et filiale du groupe Philips, Lumileds illumine vos vies sans le savoir. L’entreprise mise sur l’innovation à tous les niveaux pour asseoir son leadership, notamment au sein de sa direction Marketing. Une mise en lumière par Thomas Henin (emlyon business school 2011), directeur Global Marketing Automotive Aftermarket de Lumileds.

 

10 usines et 30 bureaux de vente dans le monde, 3 centres R & D sur 3 continents, de Shanghai à la Silicon Valley en passant par la France, plus que jamais la direction Marketing de l’après-vente automobile, située à Paris, est en contact avec le monde entier. « Nous échangeons beaucoup. Les moments de rencontre sont vitaux pour la création et pour l’innovation. »

Le marketing, dénicheur d’innovation

Au sein de Lumileds, toutes les idées sont les bienvenues même de l’extérieur. Consultants, chercheurs, étudiants, start-ups, salons, réseaux de veille technologique, clients…  « Nous créons un cadre autour des inventeurs pour intégrer leur innovation au sein de nos produits, et la confronter à la réalité. »
Un environnement extrêmement riche rendu possible par une écoute permanente ! « Notre leitmotiv : s’assurer que toutes ces idées aboutissent. »

Des collaborateurs porteurs d’idées

En interne, les collaborateurs eux-mêmes ont un rôle actif de portage et de suivi de leurs idées dans le cadre du Business Creation Process. « L’idée est portée au travers de l’organisation de façon régulière et chacun est informé de son évolution. » Le meilleur vecteur d’idées de Lumileds ? Son multiculturalisme, à l’image de la direction Marketing qui intègre 8 nationalités parmi ses 15 collaborateurs !

Le moteur de l’équipe ? La collaboration : « Cette richesse de pouvoir collaborer ensemble est un point fort qui nous permet d’avancer. Les idées ne peuvent aboutir que par la collaboration. Voilà comment lever les barrières au sein de l’entreprise. Nous ne travaillons pas en silos mais en ouverture avec le monde. En tant que manager, la communication prime. Je fais en sorte que chacun puisse apporter ses idées, partager, innover et mener des projets. »

L’ouverture au monde, 1re qualité du directeur Marketing

La mixité des équipes est clé car la fonction marketing se veut résolument internationale à l’exemple de Thomas Henin, lui-même expatrié pendant 10 ans. « M’implanter dans une autre culture m’a apporté une richesse incroyable, je suis aujourd’hui trilingue. Pratiquer d’autres langues vous apprend à raisonner différemment et à mieux comprendre les autres. Voyager m’a surtout aidé à augmenter ma vision 360. La diversité des façons de penser est la plus grande source d’idées. » Une qualité primordiale dans le monde actuel !

Avis aux candidats : Que regarde Thomas Henin en 1er dans un CV ? La passion ! « Une personne sans passion est une personne sans émotions et, donc, sans énergie. » Et ensuite ? Sa capacité d’ouverture et d’appréhension au monde. Les capacités techniques bouclent la liste.

 

Tout dépend de l’individu et de ce qu’il veut construire

Vous souhaitez faire du marketing ? Alors commencez par la vente, très proche du terrain et riche d’enseignements. Apprenez aussi le digital mais comme une matière parmi tant d’autres. C’est fondamental mais ce n’est qu’une compétence ! « Allez là où vous pousse votre passion. Le jour où votre travail devient une passion alors vous n’avez plus vraiment le sentiment de travailler. »

 

« L’innovation est une idée née d’un ensemble d’observations menées avec passion dont seule la réalité vous donne la mesure du succès. »

Thomas Henin (emLyon business school 2011), directeur Global Marketing Automotive Aftermarket de Lumileds

 

Contact:  thomas.henin@lumileds.com

Contact RH : Careers.EMEA@lumileds.com

 

Comment devient-on directeur marketing ?