« Prendre des risques et se réinventer fait partie de notre ADN ». Porté par son histoire et l’esprit pionnier de son emblématique créateur, la Maison Parfums Christian Dior incarne une approche du luxe résolument contemporaine, audacieuse et exigeante. Une vision partagée et nourrie aujourd’hui par son PDG Laurent Kleitman (NEOMA BS 88). Rencontre.

 

La différence de cette maison de luxe créée en 1947 réside d’abord dans son histoire. Une histoire marquée par la vision d’un créateur de génie qui voulait « rendre les femmes non seulement plus belles mais aussi plus heureuses » et sur laquelle la Maison s’appuie aujourd’hui pour continuer d’apporter « une vision moderne de la beauté et du bonheur ». Jardinier passionné par les fleurs, tout autant parfumeur que créateur de mode, Christian Dior s’emploie, après-guerre, à inventer la beauté féminine moderne. Et il le fait avec une originalité créative sans précédent, cassant les codes en vigueur et s’entourant de gens très divers. Un héritage qui inspire particulièrement Laurent Kleitman d’autant que le créateur a laissé un foisonnement de pistes et d’idées permettant à la Maison de constamment innover pour apporter beauté et bien être durables à ses consommatrices et consommateurs à travers le monde. « Chez Dior, nous avons la capacité de faire des choses incroyables et d’irradier le monde entier par notre histoire, nos produits et notre savoir-faire » introduit le PDG.

 

Parfums Christian Dior : la marque de l’optimisme

Une vision et un état d’esprit particulièrement contemporains qui font écho au contexte actuel. « La vie et les choix de Christian Dior ont changé la société à l’époque. « Je voulais, par mon travail, être un marchand de rêves » disait-il. Cette incessante quête de beauté de la femme, cette capacité à faire rêver, à créer du beau, est un héritage précieux qu’il nous faut préserver et pérenniser. Christian Dior a créé la marque Dior dans une période de joie, de renouveau. Le contexte actuel nous rappelle à quel point cette vision était pertinente et à quel point nous avons un rôle à jouer dans le domaine de la beauté pour réenchanter le monde, pour porter la quintessence de l’excellence et du luxe à la française. Car Dior est la maison de l’optimisme, du positif, de la joie de vivre et de l’éclat créatif, donc du Bonheur » insiste Laurent Kleitman.

 

« L’histoire de la Maison est aujourd’hui la nôtre, celle de tous les talents Dior. Cela nous confère une réelle authenticité et une responsabilité à poursuivre collectivement l’œuvre du fondateur. »

 

A l’écoute du monde…

Interview de Laurent Kleitman, PDG de Maison Parfums Christian DiorUne histoire et une vision qui ne se conçoivent pas sans engagement. Surtout dans cette année exceptionnelle « où la résilience et l’implication des équipes aussi bien en France qu’à l’étranger ont été remarquables. Pour la Maison et le Groupe LVMH, la mobilisation citoyenne dont elles ont fait preuve pour fournir du gel hydro- alcoolique et des masques aux hôpitaux français dès le début de la crise est une vraie fierté » tient à saluer Laurent Kleitman.

 

Un engagement des Hommes pour les Hommes, mais aussi pour la planète. Comme beaucoup d’acteurs du luxe, la Maison a en effet développé une conscience accrue des enjeux sociaux et environnementaux. « Nous devons aussi être une Maison porteuse de sens avec des engagements et un impact qui dépassent les produits et services que nous commercialisons ». Défendant « une vision de la beauté responsable et durable », Dior s’inscrit ainsi plus que jamais dans une démarche de développement durable : travail sur la naturalité des formules, écoconception des emballages, fabrication de produits rechargeables (rouges à lèvres et parfums) notamment.

 

… et de ses collaborateurs !

Incarnant la créativité, l’audace et l’exigence qui caractérisent la Maison depuis toujours, ses collaborateurs jouissent aujourd’hui d’une vraie « liberté de créer et d’innover, de réinterpréter les codes de la Maison sur un patrimoine d’une richesse inouïe, de participer à la pérennité d’un luxe authentique, durable, bienveillant » souligne son PDG.

 

Ainsi chez Dior, quel que soit son métier, chacun peut exprimer ses idées, laisser libre cours à ses convictions, à ses savoir-faire, et être entendu. Laurent Kleitman est en effet convaincu qu’accueillir, responsabiliser rapidement et faire confiance aux jeunes diplômés est une richesse immense pour la Maison. Une Maison qui, plus que des diplômes, cherche des personnalités, des jeunes talents qui font preuve d’audace, portent un point de vue différent sur le monde et osent l’exprimer.

 

Bienvenue dans la Maison 

Certains ont même l’occasion de le faire alors même qu’ils ne sont pas encore diplômés ! Les 200 à 250 stagiaires, alternants et VIE qui rejoignent l’entreprise chaque année suivent en effet le parcours InDior : des formations sur son patrimoine, ses produits, ses outils, des sessions de coaching de carrière… Ils participent aussi à des business cases internes : une occasion unique de pitcher par exemple sur l’avenir de l’expérience client devant des membres du top management.

 

Pas de bon leader sans empathie

Cette vision du collectif, Laurent Kleitman l’a nourrie tout au long de son impressionnant parcours à l’international entre Europe, Asie et Etats-Unis, qui a renforcé son écoute et sa compréhension des enjeux culturels propres à chaque géographie. « Je suis convaincu qu’il faut faire preuve d’empathie, d’exigence et partager une vision claire pour engager et motiver ses équipes dans la durée. Car aujourd’hui la culture du résultat et de la performance, propre au secteur du luxe, s’accompagne nécessairement d’attitudes nouvelles comme l’écoute, la collaboration et le travail d’équipe. La performance n’est rien sans la culture de l’empathie » rappelle le leader qui s’attache personnellement à ce que la curiosité, l’énergie permanente, l’envie de donner le meilleur en osant sortir du cadre, la remise en cause… soient appliqués dans l’ensemble des métiers. C’est en étant ouvert d’esprit et entouré des meilleurs talents que nous accomplissons des réussites collectives, ajoute Laurent Kleitman.

 

Des métiers en profonde mutation

« Foisonnante d’idées, en permanence en mouvement, la marque observe, comprend les évolutions, les aspirations, les nouveaux métiers et les nouveaux besoins. Elle saisit l’air du temps et se réinvente en permanence. Les opportunités de développement et d’apprentissage sont ainsi nombreuses, dans des domaines variés : marketing, digital, R&D, industriel, logistique… et actuellement sur des enjeux de taille tels la data, le e-commerce, le parcours client personnalisé, l’omnicanalité… ».

 

Chiffres clés (fin 2019)

Plus de 3 milliards d’euros de CA en 2019
Plus de 14 000 collaborateurs à travers le monde
50% des collaborateurs occupent des métiers du Retail
25 000 points de vente dans le monde
51 filiales dans le monde
Plus de 78 nationalités
+ 90 % du chiffre d’affaires réalisé à l’export
Hélios, centre de R&D dédié aux cosmétiques et parfums / + 300 chercheurs de toute discipline (biologistes, chimistes, pharmaciens, physiciens…)

Contact : diorcampus@diormail.com