Plus casual, plus digital : vêtu de son nouveau look, le luxe est-il devenu plus accessible aux consommateurs ? C’est en tout cas le défi lancé aux jeunes diplômés qui rejoindront ce secteur, poumon de l’économie française, dans et hors de nos frontières. Comment les Millennials vont-ils aider les maisons centenaires à renouveler les codes du luxe ?

 

Le secteur du luxe n’a pas à rougir de son succès ! Selon l’étude 2019 True-Luxury Global Consumer Insight du BCG & Altagamma, le marché mondial du luxe a atteint 920 milliards € en 2018. Avec une croissance estimée entre 4 et 5 % par an jusqu’en 2025. And the winner is… La France bien-sûr !  Parmi les plus grands groupes, on ne cite plus le géant LVMH qui, à lui seul, génère un chiffre d’affaires de 53,7 milliards €. Selon Isabelle Caboud, « sa dernière acquisition et pas des moindres : Tiffany & Co. Avec 16,2 milliards de dollars, elle représente la plus grande opération de tous les temps. » Sur les deux autres marches du podium, les groupes Kering et Hermès. Un luxe made in France qui représente aujourd’hui 1 million d’emplois en France selon le Conseil national de l’industrie.

Luxe : un vivier d’emplois

Un secteur en pleine croissance qui a tout pour plaire aux Millennials. Selon la dernière enquête Universum, le groupe LVMH arrive en tête des entreprises où étudiants et jeunes diplômés d’écoles de commerce aimeraient travailler. « « LVMH, avec l’acquisition de Belmond renforçe son offre dans le luxe expérientiel, un secteur en plein essor » explique Isabelle Chaboud, responsable du Msc Fashion Design and Luxury Management de Grenoble Ecole de Management. Une aubaine pour les jeunes diplômés voulant acquérir une expérience à l’international.

Le groupe Hermès privilégie quant à lui les emplois en France. « Plus de la moitié des salariés de la maison de la rue du Faubourg Saint-Honoré sont employés dans l’Hexagone au sein de 38 sites de production ». De manière générale, « l’industrie du luxe connaît une augmentation de ses exportations. Une tendance qui pousse les groupes à créer de nouveaux ateliers et de fait, embaucher des artisans ». Même si à l’ère du 4.0, le luxe dépasse largement les frontières de l’artisanat.

Une palette de métiers

Touché lui aussi par le virage numérique, le luxe requiert désormais de se former en communication et en marketing digital notamment. Et ce, même si les Français restent « attachés aux magasins physiques. Le secteur aura donc besoin de postes dans le retail. » Alors un seul mot d’ordre : passion ! « Ces métiers demandent une réelle implication. Les personnalités pragmatiques, créatives avec une appétence entrepreneuriale et un sens artistique très développé seront privilégiées. »

Les nouveaux codes des Milliennials

Des Millennials prêts à bousculer les codes du luxe. « Les jeunes designers se réinventent sans cesse pour continuer à susciter attrait et émotions des consommateurs, la clé du succès de ce secteur d’affect ». Parmi les clés pour y parvenir : les collaborations, de plus en plus nombreuses, le travail avec  les influenceurs ou encore le développement durable ». Les jeunes « veulent consommer plus responsable, on tend vers une économie circulaire : les produits invendus seront recyclés, la production se fera à la demande, les séries seront limitées.”

L’ESSEC : pionnier du luxe

Depuis plus d’un quart de siècle, le luxe est l’un des champs d’expertise clé de l’ESSEC. La business school, en partenariat avec le Château de Versailles, a d’ailleurs créé le Centre d’Excellence Luxe, Art et Culture. Ce nouveau lieu regroupe les pôles d’expertise de l’ESSEC dans le secteur du luxe, des savoir-faire et de l’art de vivre à la française : la Chaire Savoir-Faire d’Exception, la Chaire LVMH, le MBA in International Luxury Brand Management et demain l’Institut Asie-Pacifique du Luxe.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.

Biogaran prend soin de ses jeunes recrues

20 ans dans l’entreprise et 10 ans comme directrice des Etudes & Projets Stratégiques chez Biogaran, pionnier des médicaments génériques. Une longévité dont Lucie Brenner-Bonnerave est fière et qu’elle revendique. Elle vous dit pourquoi Biogaran est l’entreprise dans laquelle postuler !

ENGIE GEM : l’énergie durable comme raison d’être !

Rendre possible la transition zéro carbone : le défi d’ENGIE. Témoignage de Jérôme Favier, Directeur Développement durable, Stratégie et Communication de la BU Global Energy Management

SIGH : l’habitat social durable et innovant à tous les étages !

Les métiers du logement social sont porteurs de sens et tournés vers l’innovation pour relever le défi de la rénovation énergétique. Démonstration avec Pierre Tonneau, Président du Directoire de la Société Immobilière Grand Hainaut.

Relevez le challenge de la transition verte chez GRTgaz

Avis aux ingénieurEs ! GRTgaz n’attend que vous pour l’accompagner sur la transition énergétique. De beaux challenges en perspective !