Chez Nexter, le leader de la défense terrestre, tout est possible en termes de parcours professionnels et d’évolutions. Car le groupe ne cesse d’innover, de s’attaquer à de nouveaux marchés et de dynamiser ses équipes. Preuve à l’appui avec le témoignage d’Amaury de Poncins (NEOMA 97), Directeur régional des ventes Asie-Pacifique.

 

Après 20 ans d’expérience dans la vente en Asie pour le compte de grands groupes, Amaury de Poncins découvre chez Nexter, depuis son arrivée en janvier 2019, « la possibilité d’accompagner une entreprise dans sa croissance et des projets dynamiques et audacieux ».

Un ambassadeur Nexter

Le goût du challenge, le Directeur des ventes Asie-Pacifique le possède sans conteste. Mais la compétence indispensable dans son métier, c’est avant tout l’écoute des clients. Pour lui, écouter c’est comprendre. Et comprendre c’est agir dans le bon sens. Sa mission : « permettre à Nexter de prendre une place de premier rang à l’international, notamment dans une région où tout se passe. Je déchiffre et j’analyse les marchés, je fais des propositions stratégiques… et j’essaye de faire gagner le groupe ! ». De fait, il est un ambassadeur et un promoteur des technologies françaises auprès des clients de la région Asie-Pacifique.

Un job-trotter

Et pour cause, il est tombé amoureux de ces pays du bout du monde. « J’ai eu la chance en sortant d’école de faire un V.I.E. en Asie. Dès que j’ai posé mes valises à Jakarta, je me suis pris de passion pour la région. Ça a considérablement orienté mon parcours », se remémore Amaury de Poncins. Alors forcément, il voyage beaucoup entre les deux continents. « A l’exception de mon bilan carbone, je ne m’en plains pas ! C’est important d’être au contact direct des clients. »

Un joueur collectif

Le dirigeant aime travailler en équipe. Une philosophie partagée avec Nexter. « C’est une entreprise généreuse dans sa transmission des savoirs et elle continue de grandir tout en faisant grandir ses talents. » La culture du collectif est en effet très forte chez le grand industriel du secteur terrestre et est transmise très tôt aux nouveaux collaborateurs. Notamment dans le cadre de la semaine d’intégration à laquelle Amaury de Poncins a pu participer. « L’ensemble des services m’ont été présentés et j’ai visité les différents sites. Mais c’était avant tout une belle occasion de faire des rencontres. »

Un alumni ravi

De belles rencontres, il en a aussi faites durant ses études à NEOMA Business School ! « J’étais président du foyer des étudiants du campus de Reims : le cœur du réacteur, le lieu des rencontres et des échanges. » Une formation à part entière dans cette école où foisonnent les associations étudiantes. « Avec cette association, je devais animer la communauté étudiante, la fédérer. J’ai beaucoup appris », se souvient-il avec plaisir. D’ailleurs, il ne dirait pas non pour retourner sur les bancs de l’école aujourd’hui ! « Pour rencontrer les autres, approfondir, échanger, débattre des transformations et prendre le temps d’apprendre. »

#JobBoard

  1. C’est le nombre de recrutement en 2019. Pas mal sur un effectif de 3 800 collaborateurs aujourd’hui ! Et ce n’est pas fini : le groupe recrute encore beaucoup pour répondre à tous ses défis, en France et à l’international, en support (commerce, communication, finance, RH…) ou ingénierie (cybersécurité, digital, IA, robotique…). « Souvent on oppose les métiers d’aujourd’hui et de demain, Nexter a besoin des deux !»

#NEOMAChangedMyLife

« Je me souviens d’une école au cœur et au rythme de sa région. Mais ce qui m’a le plus marqué, c’est la diversité des rencontres que j’ai faites au sein même de NEOMA. »

 

Contacts : A.DEPONCINS@nexter-group.fr / Marine Warwick – Responsable Recrutement – m.warwick@nexter-group.fr

Cdiscount « Parce que chacun est différent, nous avons besoin de tous les talents »

De la startup bordelaise au leader français du e-commerce, l’entreprise n’a jamais perdu ses valeurs d’inclusion et de diversité.

Faites la paix économique, pas la guerre !

La paix économique : autre regard sur le monde du business. Mais quel rôle les top managers ont-ils à jouer dans la diffusion de ce nouvel avenir économique ?

Le management interculturel en questions

Alors que l’interculturalité est devenu un must-have pour la quasi-totalité des entreprises, comment le management interculturel peut-il s’adapter dans le monde d’après.

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com

Bollé Brands : l’excellence du sport designé en France

La technologie, l’ergonomie et le design des produits de Bollé Brands ont été testés et approuvés par les plus grands sportifs !

Europorte : un train d’avance dans l’innovation !

Nommé directeur général d’Europorte, opérateur privé de fret ferroviaire français, en juillet 2020, Raphaël Doutrebente nous parle de ces projets pour l’entreprise.

Managers intermédiaires : alliés ou challengers du DG ?

Entre top managers et collaborateurs, entre reporting et animation d’équipe, les managers intermédiaires sont entre le marteau et l’enclume. Comment redorer la fonction ?

KNEIP Hugues Delcourt : « Dans la finance, apprenez à oser ! »

Président de Kneip depuis le début de l’année et ex-CEO de BIL, banque internationale à Luxembourg, Hugues Delcourt connait très bien le secteur de la finance. Il nous parle de son parcours et de sa vision du management. Rencontre.

L’holacratie c’est la vie ?

L’heure est à la prise de décision collective. Mais les top managers sont-ils prêts à partager le pouvoir ? Et leurs collaborateurs, sont-ils partants pour y prendre part ?

Le manager résilient : le meilleur boss du monde d’après ?

La résilience ou l’art de résister aux chocs. Un must-have pour les managers au plein cœur du post-Covid. Mais comment muter en quelques mois en dirigeant résilient ?