Mise en lumière d’un X chez EDF – L’interview de Bernard Salha

Interview Bernard Salha EDF
Crédits Adrien Daste

De ses études à l’Ecole polytechnique où il a fait partie du corps du « génie » durant son service militaire, à son poste de Directeur Technique Groupe et Directeur de la R&D d’EDF, Bernard Salha (X 81) a fait de l’ingénierie et de la construction le fil rouge de son parcours. Déroulons ce fil au cours de son interview.

Partagez-nous un souvenir marquant de votre service militaire à l’X.

Interview Bernard Salha EDF
©edf-claire-lise.havet

Je faisais partie du corps militaire appelé le « génie », qui désigne les unités chargées des infrastructures techniques pour le compte des militaires. J’ai été marqué par les nombreuses rencontres que j’y ai faites avec des personnes venues d’horizons tellement différents. Le service militaire est un vrai melting-pot !

Diplômé de la meilleure école d’ingénieurs de France et donc perçu comme « un haut potentiel », que suscite l’évocation de vos études chez vos interlocuteurs ?

Ce diplôme donne un background de compétences étendues. Il est connu et reconnu mais il ne reste qu’une porte d’entrée sur le marché de l’emploi. Une fois en poste, il faut faire ses preuves avec qualité, performance et humanité. Le savoir-faire seul ne suffit plus. Il est important de développer son savoir-être. C’est pourquoi je me suis immergé dans des environnements internationaux riches et complexes, en dehors de ma zone de confort, en Chine et au Mexique.

Quel premier emploi avez-vous occupé à la sortie de vos études ?

Celui d’ingénieur au ministère de la Défense. J’ai participé à la réalisation d’un ascenseur pour les sous-marins nucléaires qui pèsent très lourd. Puis, je suis directement entré chez EDF en 1992.

Aujourd’hui manager, quel conseil donneriez-vous aux étudiants pour booster leur début de carrière ?

Premier point : l’excellence. Il faut être à la hauteur dans ses sujets. Ouvrez-vous aussi au monde et aux autres, ne croyez pas tout savoir car vous avez fait de grandes études. Nous avons tellement à apprendre les uns des autres. Enfin, dirigez-vous vers des secteurs qui vous intéressent vraiment. Il faut croire en ce que l’on fait pour multiplier ses chances de réussite.

Le plus beau projet d’EDF ?

EDF s’engage pour la neutralité carbone d’ici 2050. Nous utilisons toutes les ressources de l’ingénierie pour répondre à cet enjeu enthousiasmant pour le groupe, pour moi, comme pour de jeunes ingénieurs qui souhaiteraient participer à un projet social de grande ampleur.

Pourquoi êtes-vous fier de contribuer aux engagements de votre entreprise ?

EDF fournit un service public. Aujourd’hui, impossible de vivre sans électricité. Assurer la production, la commercialisation et la distribution de cette ressource indispensable de façon fiable, économique et résiliente donne du sens à mon métier. Lorsque la tempête de 1999 a fait tomber la moitié du réseau électrique, EDF s’est mobilisée au service de tous les Français, et ils s’en souviennent encore.

Que pourront trouver chez EDF les jeunes diplômés de l’Ecole polytechnique ?

Ils y trouveront sans peine des challenges techniques, technologiques et scientifiques passionnants en phase avec leurs compétences et aspirations. C’est la raison pour laquelle nous avons noué plusieurs partenariats avec l’école sur des projets de R&D (numérique, climat…). Cette relation partenariale est une raison supplémentaire pour inviter les futurs diplômés à nous rejoindre. En plus, nous sommes à deux pas du Plateau de Saclay !

Pour finir, confiez-nous la tradition de votre école qui ne vous a pas quitté.

A l’école, je faisais partie de l’équipe de rugby de ma promo. J’ai gardé une amitié forte avec mes anciens coéquipiers. Nous nous voyons toujours de façon régulière, souvent pour aller voir des matchs de rugby ensemble.

#JobBoard

EDF recrute en production (énergies renouvelables, nucléaire…), en commerce (gestion de marché…), en distribution (réseau électrique) et dans le digital (IA, quantique, jumeau numérique…).

Recrutement : www.edf.fr/edf-recrute

Chiffres-clés

Groupe EDF 69 milliards € de CA / 165 200 collaborateurs dans le monde 

R&D 518 millions € de budget annuel (en 2020) / 1 800collaborateurs (dont 31,3 % femmes et 68,7 % hommes) / 85 alternants et 32 stagiaires (à fin décembre 2021) / 3 centres en France (EDF Lab Paris-Saclay, EDF Lab les Renardières et EDF Lab Chatou) et 6 centres à l’international (Angleterre, Italie, Allemagne, Etats-Unis, Chine et Singapour)

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter