A l’heure où les entreprises redoublent d’efforts pour innover dans des secteurs concurrentiels, nombreuses sont les écoles à proposer des cursus en management de l’innovation à destination de leurs ingénieurs. A qui s’adressent-ils et quels sont les enjeux ?

 

Mettre en œuvre les techniques, dispositifs et outils pour innover dans les meilleures conditions, tel est l’objectif du management de l’innovation. « A Polytechnique, nous avons la conviction que renforcer les enseignements qui portent sur les problématiques de management et de management de l’innovation auprès des élèves est un enjeu fort aujourd’hui », expose Florence Charue-Duboc, présidente du Département Management de l’innovation et entrepreneuriat de l’X, créé en 2015.

 

Innovation et concurrence

Manager l’innovation joue en effet un rôle clé dans les entreprises où innovation est souvent synonyme de réussite et de productivité. « La concurrence demande aux entreprises d’être toujours plus ambitieuses en matière d’innovation. Elles doivent innover de manière répétée. Les cycles de développement des nouveaux produits ont tendance à se raccourcir », analyse Florence Charue-Duboc. Le cursus permet aussi de se familiariser avec la manière dont les entreprises innovent. « Aujourd’hui, les grands groupes s’interrogent sur comment combiner méthodologie éprouvée de développement de nouveaux produits avec des processus d’innovation plus exploratoires qui supposent des types de pilotage différents. »

 Les meilleurs hubs pour se former !

– Université Paris Dauphine-PSL : Master de l’innovation co-porté avec MINES ParisTech, en deux ans avec une année de césure obligatoire

CentraleSupélec : Mastère Spécialisé ® innovation et Transformation.

HEC Paris : MSc In Innovation and Entrepreneurship

Grenoble Ecole de Management : mastère spécialisé Management Technologique et Innovation

ESSEC Business School : Advanced Certificate Management Stratégique de l’Innovation et des Services, pour les managers.

Une discipline jeune

 Si l’innovation n’a rien de nouveau pour les ingénieurs, le management de l’innovation est en revanche une discipline jeune.  « Le savoir en management se développe et il y a beaucoup de nouveaux modèles à comprendre », confirme la directrice. On peut comprendre l’innovation sous l’angle des sciences, de la technologie mais l’innovation résulte presque toujours d’un processus collectif. C’est important que les élèves ingénieurs sachent appréhender les questions de collaboration et de coordination entre différentes expertises. »