Shameer Khalif (Université de Paris), Global ITS Head of Digital Factory de Sanofi, pose un regard enthousiaste sur les enjeux de la transformation numérique qui agitent l’univers de la santé et la nouvelle stratégie qui vise à dynamiser l’innovation et la croissance de l’entreprise.

 

Les grands enjeux de la nouvelle stratégie Sanofi ?

La transformation digitale du groupe est l’un des axes prioritaires de la feuille de route « Play to win » de notre Directeur Général, Paul Hudson. Pour adresser cette nouvelle stratégie, notre Chief Digital Officer, Arnaud Robert, nous a partagé 4 priorités digitales : apporter de nouveaux leviers de croissance, intégrer l’innovation dans notre façon de leader, améliorer notre efficacité et réinventer notre façon de travailler. Ces nouvelles priorités s’articulent autour d’initiatives telles que la simplification de nos outils et de nos process, le renforcement des méthodes agiles… Pour bien comprendre les pathologies dont souffrent les patients, le digital est au cœur de notre stratégie et nous permettra d’aller plus vite et plus loin.

Une anecdote pour illustrer le mindset Sanofi « Un monde de possibilités » ?

J’ai eu carte blanche pour concevoir l’aménagement de notre « Digital Park ». Ce nouvel espace collaboratif permet aux équipes de travailler dans un environnement propice à l’excellence. J’ai eu la volonté de mettre en œuvre un nouvel espace favorisant les interactions, les initiatives et les synergies entre les équipes Web, Mobile, Marketing digital, Analytics et Innovation. Dans ce cadre, je tiens à remercier ma hiérarchie qui a supporté et su croire en la pertinence de ce projet.


Quel est votre secret pour motiver vos équipes ?

Je suis convaincu de la pertinence de nos projets et que ceux-ci s’inscrivent dans une démarche favorable pour l’entreprise et sa stratégie. Je pense que l’enthousiasme et l’optimisme qui m’anime se transmettent naturellement aux membres de mes équipes qui donnent ainsi le meilleur d’eux-mêmes. Je m’efforce également de leur donner des perspectives tant professionnelles que sur des points d’amélioration personnels. Pendant cette période de confinement-télétravail j’ai pu constater que certains membres de l’équipes s’étaient isolés. Pour maintenir le lien entre nous j’ai instauré des moments de partage au travers de cafés virtuels pour échanger de façon informelle. Soutenir la connexion humaine est clé et l’adaptabilité primordiale. J’attache aussi beaucoup d’importance à la transparence et l’honnêteté qui sont des axes clés pour fédérer et gagner la confiance des équipes.

 

Pourquoi avoir sauté le pas et rejoint Sanofi ?

« On quitte un manager, pas une entreprise ! » dit l’expression. Dans mon cas, ce fut l’extrême opposé. J’ai rejoint mon responsable actuel après avoir eu l’occasion de travailler avec lui par le passé, et avoir pu observer et apprécier sa façon de leader et son empathie envers ses équipes. Je me suis dit : « j’ai à apprendre » et c’est ce qui m’a fait rejoindre Sanofi. Au final, je ne regrette pas mon choix, j’ai découvert une famille de plus de 100.000 collaborateurs experts, investis et passionnés, aptent à se redéfinir autour d’un projet commun et d’une nouvelle stratégie Play to win!

Ce qui vous booste le plus dans votre job ?

Ma motivation principale est intimement liée à la mission du groupe. S’investir au quotidien au bénéfice des patients. Cela donne du sens aux différents chantiers digitaux dont j’ai la charge. Être l’un des acteurs de cette aventure est très motivant.

L’atout Paris Descartes : Il y a d’abord l’autonomie de cette formation, qui force à s’autodiscipliner, savoir gérer son planning de cours et de révision. Pour résumer Paris Descartes, je me souviens de mon premier cours magistral de math. Le tableau était rempli de formules, les étudiants écrivaient comme des forcenés. Le prof s’est arrêté net, s’est retourné et nous a dit cette phrase qui m’est restée gravée : « Vous savez que les maths, cela ne rentre pas par le bras ! » Ce constat illustre très justement la nature du cursus universitaire où la réflexion et la latitude prennent le pas sur l’apprentissage par cœur et l’infantilisation.

Contacts RH : https://fr.jobs.sanofi.comshameer.khalif@sanofi.com