Les campus immersifs sont un phénomène de plus en plus massif. Plus technologiques, plus tournés vers le monde de l’entreprise, ils permettent aux étudiants de se plonger au cœur de l’avenir et de LEUR avenir. Focus.

 

Lorsque Grenoble Ecole de Management décide d’ouvrir un deuxième campus à Grenoble, sur la presqu’île scientifique, la business school pense entièrement ses espaces d’apprentissage selon les nouvelles attentes de la jeune génération et des entreprises. Le GEM Labs, comme on l’appelle, devient un lieu d’innovation par l’expérimentation. Grâce à ses plateformes immersives, on y apprend en conditions quasi réelles. Exemple avec les bizlabs. Shop, espaces street, appartement, foodstore, tous connectés : ce « terrain de jeu » retrace le parcours consommateur. Le but ? Faire vivre aux étudiants une expérience ludique et professionnalisante unique. Les bizlabs leur permettent en effet de se familiariser avec les techniques de vente, de marketing sensoriel, de négociation, de management des achats… Directement sur le campus ! Une opportunité en or également pour les entreprises qui peuvent ainsi tester les utilisations et les impacts de leurs produits auprès de la communauté étudiante.

« Quand on m’a présenté le projet, je me suis vite pris au jeu. Je n’étais plus en cours mais dans un vrai magasin. Alors évidemment au début c’est l’euphorie, on essaye toutes les technologies. J’ai d’abord vu ça avec les yeux d’un consommateur mais j’ai ensuite développé une vision plus marketing, grâce au professeur qui nous accompagnait. Le fait d’être là, de vivre l’expérience c’est vraiment impactant. Je vais me souvenir de cette expérience pendant longtemps », témoigne Yohan Secq, étudiant en 1A à GEM. La mise en pratique des cours théoriques, si souvent sollicitée par les Millennials, n’est donc plus une illusion… mais bien une véritable immersion !

De l’enseignement transmissif à l’enseignement participatif

Un succès peu surprenant si on regarde la dernière enquête d’INSEEC U. en collaboration avec Harris Interactive, « Les étudiants et leurs attentes à l’égard de l’enseignement supérieur » : 84 % des étudiants interrogés veulent en priorité une formation qui les rend rapidement opérationnels sur le marché du travail. Les campus se mettent au service de l’expérience étudiante et font de l’apprentissage immersif un outil pédagogique efficace et précieux. Car nous retenons jusqu’à 90 % de ce que nous faisons et disons vs 20 % de ce que nous écoutons. En immersion, le professeur devient un accompagnateur, l’étudiant un acteur, plus concentré, plus impliqué, faisant travailler sa mémoire et son intelligence situationnelle. Loin de faire disparaître le corps enseignant, l’immersion par les nouvelles technologies et les espaces expérientiels joue un rôle complémentaire.

Comme si vous y étiez

Ce n’est donc pas un hasard si le casque de réalité virtuelle est une des technologies plébiscitées par les enseignants. Cette méthode d’apprentissage s’appelle l’ « immersive learning ». Elle consiste à immerger l’apprenant dans un univers virtuel pour lui faire vivre des situations réalistes. A NEOMA Business School par exemple, les casques de réalité virtuelle, combinés à un smartphone, transportent les étudiants dans le magasin 6netic, leader dans la réparation de mobiles, de produits et accessoires multimédia. Ainsi, depuis la salle de classe, ils peuvent visiter le magasin, découvrir son fonctionnement et interagir avec les fondateurs de la boutique. « Grâce aux casques de réalité virtuelle, on favorise une approche pédagogique expérientielle. C’est une mise en situation professionnelle plus rapide qu’un stage ! Quand ils prennent plaisir à apprendre, les étudiants sont plus motivés et attentifs. Ils mémorisent mieux aussi », confirme Alain Goudey professeur de marketing et initiateur de ce projet. Apprenez sur le terrain. Enfin presque !