BUT a fait de l’inclusion de collaborateurs en situation de handicap l’un de ses piliers, guidant les actions RH du groupe. Sandrine Lenoble (UPEC 92, IAE Gustave Eiffel 2011), Responsable RH & Handicap de l’enseigne d’ameublement nous dévoile les clés d’une intégration réussie.

 

En 2016, BUT signait son troisième accord handicap qui s’étendra jusqu’à fin 2019. Avec cette mesure, le groupe a fait de l’intégration de personnes en situation de handicap une de ses principales missions. « Nous sommes une enseigne populaire. Depuis 40 ans nous nous adressons à tous les Français. En ce sens, nous nous devons d’être exemplaires sur tous les thèmes qui touchent nos concitoyens. »

Sensibiliser les équipes

Évoquer le handicap en entreprise n’est pas chose aisée. Souvent, les premiers freins à l’inclusion des personnes handicapées sont les stéréotypes, les préjugés et les tabous qui entourent le handicap. « Le handicap est souvent assimilé à une source de contraintes. C’est pourquoi nous sensibilisons chaque année nos salariés pour leur montrer qu’ils ont toute leur place au sein de nos équipes. » Et pour insuffler ce vent d’intégration au sein de tous les établissements du groupe, BUT va déployer le e-passeport, un outil développé par Ariane Conseil. Accessible depuis n’importe quel outil connecté à internet, ce dispositif accompagne managers et collaborateurs dans leurs questionnements, mais aussi dans le processus de reconnaissance du handicap. Le groupe va même plus loin en proposant un volet prévention des maladies invalidantes. Ainsi, BUT lance un nouveau projet : « Bien dormir, bien bouger, bien manger ». Rituels à suivre avant de dormir pour passer une bonne nuit, conseils nutritionnels… BUT chouchoute ses collaborateurs.

Accompagner tout au long de la vie

Plus que de la sensibilisation, BUT met en place de nombreuses solutions pour les collaborateurs en situation de handicap, (Aménagement de postes, sièges ou souris ergonomiques, logiciels agrandisseurs d’écran, chaussures de sécurité orthopédiques, financements de trajets domicile-travail…). L’enseigne d’ameublement ne lésine pas sur les moyens pour accompagner ses équipes.

Lire aussi

Imaginez le futur avec le handicap !

Changer les mentalités

Pour Sandrine Lenoble, la clé pour favoriser l’emploi de personnes en situation de handicap est la prévention. Et, ce, dès le collège. « Très peu de personnes handicapées accèdent à des formations post-bac. Souvent, les professeurs découragent les élèves de poursuivre leurs études dans des filières généralistes, comme par exemple le BTS MUC que nous prisons chez BUT. » C’est pourquoi BUT a noué un partenariat avec l’association Arpejeh, qui accompagne les étudiants handicapés dans leurs études et leurs projets. Lors de forums, de nombreux salariés de l’enseigne échangent avec des candidats pour présenter leurs parcours. Les collaborateurs du siège invitent même des élèves pour parler métiers et opportunités. Pour lutter contre l’exclusion, un mot donc : la pédagogie !

 Success-story d’un collaborateur en situation de handicap « Un vendeur magasin voyait ses ventes chuter. Après un échange avec son directeur, il a avoué avoir un problème auditif et ne plus entendre ses clients. Nous l’avons accompagné dans la reconnaissance de son statut de travailleur handicapé et financé son appareil auditif. »

Les clés d’une intégration réussie ?

  • L’exemplarité
  • La communication
  • Ne pas hésiter à répéter. « Un message délivré à un instant T ne sera pas toujours entendu par le salarié ou le responsable »

 Chiffres clés : CA 2017 : 1,8 Mds€ / 7 000 collaborateurs, dont 240 en situation de handicap / 300 magasins / Meilleure cuisiniste de l’année 2017 et 2018 / N°1 du conseil en literie en 2017 et 2018

 Contact : mission.handicap@but.fr

 

Applications responsables : des éco-gestes à portée de main

Gratuites et disponibles sur IPhone et Android, téléchargez ces applications mobiles 100 % green et faites un pas vers un style de vie plus écolo.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.