POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Community manager : le guide pour être au top sur les réseaux sociaux

community manager
Crédit photo : Austin Distel of Unsplash

Bien animer sa communauté sur les réseaux sociaux, c’est tout un métier ! Et Samuel Bielka en sait quelque chose. Depuis 2015, il est Community manager en freelance. De ses expériences professionnelles, il en a tiré un Guide du community manager dans lequel il réunit les bonnes pratiques pour une communication digitale réussie.

community manager
Samuel Bielka.

Encore très marginal il y a quelques années, le métier de Community manager est aujourd’hui au cœur de la stratégie digitale des entreprises. Veille, animation de communautés, fidélisation du public… Le community manager doit avoir un œil sur les tendances en ligne, poster du contenu attractif et attirer l’attention du lecteur.

Tout un programme, d’autant plus que le métier, à l’image des réseaux sociaux, est en constante évolution. Il nécessite donc de connaître les bonnes pratiques sur le web et les réseaux sociaux mais aussi et surtout, de se former régulièrement pour rester à la page.

>> A lire aussi : Devenez le roi de la négociation commerciale

Comment être un bon Community manager sur les réseaux sociaux ? Suivez le guide !

C’est dans cette optique que Samuel Bielka a écrit son Guide du community manager. Cet ancien enseignant d’histoire s’est reconverti dans la communication digitale. Aujourd’hui freelance, il travaille pour des entreprises. « Dès le début de mon activité professionnelle, j’ai commencé à noter sur un document Word les leçons que je tirais de mon métier au quotidien, raconte-t-il. Une sorte de journal de bord de mes pratiques car ce métier est assez frénétique, ce qui peut empêcher de garder un esprit critique sur ses propres pratiques. »

Les 4 conseils de l’expert

– Pratiquez. Rien ne remplace la pratique dans ce métier. Avant même la fin de ses études, il est bon de se lancer sur les réseaux sociaux. Engagez-vous auprès d’une association par exemple ! Vous mêlerez ainsi bonne action et apprentissage.

Inspirez-vous. Il est toujours bon de s’inspirer des bonnes idées et de les adapter à sa sauce.

Prenez du recul. Le community manager doit être créatif. Pour cela, il faut prendre du recul sur son travail et des temps de repos.

Gardez votre sang-froid. Le community manager est en première ligne pour lire les commentaires postés par sa communauté. Ils peuvent être agaçants et même agressifs. Il faut savoir garder la tête froide pour ne pas sur réagir.

Son guide, édité en 2016 puis actualisé en 2021 s’adresse principalement aux personnes intéressées par le métier de community manager mais qui ne sont pas expertes sur le sujet. « Ce peut être des étudiants en communication qui s’interrogent  sur le métier, des jeunes diplômés qui se lancent sur les réseaux sociaux ou encore un professionnel de la communication qui prend en main les réseaux sociaux de son entreprise », expose Samuel Bielka.

>> A lire aussi : Les outils numériques pour postuler efficacement

Pensez soft skills

Plus qu’une approche technique, le guide met en avant le « côté humain » du métier de community manager, les bonnes pratiques et le savoir-faire sur les réseaux. « J’insiste beaucoup sur les soft skills et la bonne attitude à adopter. C’est essentiel selon moi : la technique s’acquière par l’expérience et évolue rapidement. Les qualités humaines sont, elles, indémodables », assure l’expert. D’ailleurs Samuel Bielka a découpé son guide en 7 parties correspondants aux 7 qualités indispensables du bon community manager, avant de finir par les outils à connaitre. Le tout sans jargon mais avec des exemples concrets.

 #1 Humilité : les lecteurs et internautes sont les seuls juges de la qualité de vos messages. Il faut savoir se remettre en cause pour voir ce qui marche ou ne marche pas et apprendre de ses erreurs. L’échec n’est pas une sanction mais un levier pour progresser.

#2 Minutie : On peut avoir l’impression que le community manager improvise. Mais c’est faux ! Il y a une stratégie très précise à élaborer et un calendrier de publications à définir.

#3 Audace : Pour être créatif et sortir de sa zone de confort. Cela demande un vrai effort.

#4 Sociabilité : Il faut avoir le goût des échanges… virtuels, car le community manager est constamment en interaction avec la communauté. Il faut écouter les internautes, poser des questions, répondre aux sollicitations…

#5 Générosité : Le community manager donne beaucoup de son énergie et de son temps pour répondre aux sollicitations, transmettre des infos. Et cela de manière désintéressée. Il n’y a en effet pas de contrepartie immédiate.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter