ETRE UTILE AUX PATIENTS ET À LA SOCIÉTÉ, TEL EST LE MOTEUR DE CÉLINE GENTY (ISC 91). ARRIVÉE DANS L’INDUSTRIE DE LA SANTÉ PAR LES HASARDS DE LA VIE, LA DIRECTRICE MARKETING ET VENTES DE JANSSEN, FILIALE PHARMACEUTIQUE DE JOHNSON & JOHNSON, NE LA QUITTERAIT AUJOURD’HUI POUR RIEN AU MONDE. COUP DE PROJECTEUR SUR CETTE FEMME RÉSOLUMENT ENGAGÉE POUR L’HUMAIN.

CÉLINE GENTY (ISC 91), DIRECTRICE MARKETING ET VENTES DE JANSSEN

CÉLINE GENTY (ISC 91), DIRECTRICE MARKETING ET VENTES DE JANSSEN

UNE MARKETEUSE PASSIONNÉE DE SANTÉ
Adolescente, Céline Genty savait déjà qu’elle s’orienterait vers le marketing. Attirée par la cosmétologie et l’industrie du luxe, c’est naturellement qu’elle a poussé les portes de Pierre Fabre, groupe pharmaceutique expert en cosméto pour son premier stage. « Partie du bien-être, mes rencontres m’ont fait évoluer vers d’autres secteurs de l’industrie de la santé (ophtalmologie, matériel chirurgical,…) et des pathologies plus sévères où mon activité avait de plus en plus d’impact sur les patients, leurs familles et la société au sens large. » C’est ainsi qu’elle a découvert le moteur professionnel qui l’anime encore aujourd’hui et qu’elle résume si bien lorsque ses enfants lui demandent pourquoi elle travaille, « parce que j’ai le sentiment que mon travail est utile aux autres. »

 

FIÈRE DE TRAVAILLER POUR JANSSEN
Un sentiment qu’elle cultive au quotidien chez Janssen. « J’étais à la recherche d’un laboratoire focalisé sur des pathologies lourdes et ancré dans une dynamique d’innovation thérapeutique lui permettant de répondre à des besoins médicaux non couverts grâce à de nouvelles molécules. » Le portrait craché de ce laboratoire spécialisé en virologie (Janssen développe la molécule leader des trithérapies et un traitement qui guérit l’hépatite C en 12 semaines, une maladie dont l’issue était souvent la greffe de foie), en oncologie (cancers de l’ovaire et de la prostate), en hématologie (y compris pour des lymphomes très rares), en psychiatrie, immunologie et diabétologie. A la tête du Département Marketing et Ventes, Céline Genty est en charge de l’ensemble des produits sur ces aires thérapeutiques. « Cette vision large me permet de croiser les problématiques de chacun (diagnostic, prévention, observance,…) et de créer un écosystème plus cohérent au service des patients et de leur environnement. »

 

« On n’est jamais
aussi bon dans
son job que quand
on est profondément heureux dans sa vie. »

VIE PRO OU VIE PERSO ? LES DEUX MON CAPITAINE !
Aux responsabilités dans un secteur faisant face à l’intransigeance des décideurs et du grand public, elle n’en est pourtant pas moins une femme qui concilie avec de plus en plus de décontraction vie professionnelle et vie privée. « Ces deux pans de ma vie me nourrissent d’une énergie différente. Portée par le soutien de mon conjoint et une organisation parfaitement réglée, j’ai toujours refusé d’en sacrifier un. » Mais ce n’est pas le cas de toutes les femmes de talent qui trop nombreuses encore, s’autocensurent. « On se pose toujours la question de notre capacité à tout gérer, moi la première. Mais plus je suis compris que ma valeur ajoutée dans l’entreprise ne se faisait pas au prorata du temps que j’y passais mais était portée par l’énergie que me donnait le temps passé avec ma famille. » Son conseil est donc simple « osez faire le premier pas, croire en vous et aller jusqu’au bout. »

 

Souvenir DE CARRIÈRE
« Je n’ai jamais ressenti qu’être une femme était une problématique, j’ai même été promue au retour de mes 3 congés maternité ! La première fois, j’ai pris la Direction d’un service client, un poste très éloigné de mon champ de compétences de marketeuse, un pari total. 28 mois après, alors que ma fille venait de naître, je prenais la Direction de ma première BU. Ce poste exigeant et porteur de grandes responsabilités ne m’a pas empêchée de me donner le droit d’agrandir une nouvelle fois ma famille. Car je crois qu’on n’est jamais aussi bon dans son job que quand on est profondément heureux dans sa vie. »

 

CW.

 

Contact : cgenty@its.jnj.fr