Découvrir une structure qui fédère grands industriels, PME, laboratoires et startups, ça vous tente ? Basé à Saclay, Lyon et Singapour, l’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX se positionne comme un accélérateur de la transformation numérique de l’industrie, des services et des territoires. « Ensemble, créons de la valeur ! », lance aux jeunes talents Paul Labrogère, (Esigetel 95), son Directeur Général.

 

La raison d’être de l’IRT SystemX ?

Paul Labrogère, Directeur général IRT SystemX Copyright IRT SystemX – Photographe Gil Lefauconnier

Nous sommes une organisation de recherche technologique qui réunit savoir-faire (analyse, modélisation, simulation, management de la décision), compétences propres (150 ingénieurs-chercheurs) et actifs (plateformes logicielles et cyber-physiques). L’IRT est à la frontière entre le monde de la recherche et de l’ingénierie et offre à ses collaborateurs la possibilité de travailler sur des cas d’usage concrets d’application. Nous leur proposons d’imaginer et de concevoir un monde numérique plus performant mais également plus sûr et plus durable.

Je candidate à l’IRT SystemX, que me propose-t-on ?

Hybride par essence, l’IRT SystemX permet à différents profils scientifiques et technologiques (ingénieurs, docteurs) de rejoindre des équipes pluridisciplinaires (sciences des données et IA, calcul scientifique et optimisation, ingénierie système et sûreté de fonctionnement, infrastructure numérique). Les ingénieurs-chercheurs peuvent par la suite orienter leur carrière sur l’axe qui leur conviendra le mieux : ingénierie, recherche, voire management.

Des exemples de projets ?

Nos activités structurées autour d’une trentaine de projets variés permettent de travailler sur des sujets passionnants multisectoriels, qui produisent des résultats concrets à fort impact, directement applicables par nos partenaires industriels. Par exemple : IA appliquée pour l’industrie et l’ingénierie, validation des systèmes autonomes, sécurité des infrastructures industrielles, optimisation des mobilités à l’échelle des territoires, optimisation énergétique, etc.

Les soft skills clés ?

Le caractère spécifique des projets de R&T nécessite des profils autonomes et forces de propositions. Ces projets à taille humaine impliquent un sens du travail en équipe. Les collaborateurs sont encouragés à faire preuve de curiosité en participant à des séminaires de recherche et au programme de formation interne qui permet de s’initier aux différents domaines scientifiques et technologiques de l’Institut.

 

Vos secrets de DG pour assurer la cohésion de plus d’une centaine de partenaires ?

Passionné de technologie, tout au long de mon parcours je me suis attaché à bâtir des ponts entre le monde de la recherche et l’industrie, les startups et les grands groupes, les systèmes et leurs usages. En créant les conditions d’un rapprochement entre la recherche et l’industrie, l’IRT SystemX peut permettre à une invention de trouver son marché pour devenir une innovation,

 

Qu’est-ce qui nourrit le sentiment d’appartenance de vos équipes ?

Nous ne sommes pas une entreprise comme les autres ! Avec l’ensemble de nos partenaires, nos ingénieurs-chercheurs adressent de nouveaux usages qui répondent aux grands enjeux de notre temps, sociétaux et technologiques. C’est ce qui fait vibrer nos collaborateurs au quotidien.

# Le clin d’œil à l’EFREI (nouveau nom Esigetel) « Je garde le souvenir d’une école pionnière sur les nouvelles technologies avec des cours en amphi, des TD, mais aussi beaucoup de travaux en groupes, de projets concrets, avec la particularité d’intégrer des professeurs ayant une expérience dans l’industrie. J’ai aussi une pensée pour les très beaux nœuds papillons d’Alain Fromentel, directeur des études de l’époque et tous les camarades de la promo 1995. »

Contact ijaoui: joanna.bussiere@irt-systemx.fr