Pas de doute, ENGIE est bel et bien une entreprise qui s’engage ! Au travers de sa nouvelle marque employeur, le groupe énergétique redéfinit ses priorités et objectifs : s’engager pour la transition énergétique, mais aussi pour la jeunesse, la mixité et l’inclusion. Le tout porté par des collaborateurs engagés, à l’image d’Anne Le Gac (ENS Fontenay, Paris 1, 99) responsable de la Marque Employeur et d’Emilie Trichereau (ISCOM 04), responsable communication, image et influence Marque Employeur. Interview croisée.

 

L’important à savoir sur ENGIE ?

Emilie Trichereau. Nous avons l’ambition de devenir leader de la transition énergétique en atteignant la neutralité carbone d’ici 2050. Pour cela, nous allons poursuivre notre développement dans les énergies renouvelables, les infrastructures et les solutions clients en cherchant l’efficacité à tous les niveaux pour rendre plus performants nos modes de production, de transformation, de transport et de consommation de l’énergie et les potentiels d’innovation sont devant nous. Le défi est grand et passionnant.

Notre engagement sociétal ne s’arrête pas à lutter contre le changement climatique mais aussi permettre à chacun d’être acteur des transformations décisives qui se jouent aujourd’hui. Comment ? En favorisant la mixité dans tout le Groupe, avec l’objectif qu’un manager sur 2 soit une femme d’ici 2030. Vers la jeunesse également,  avec la volonté d’intégrer dès cette année 10 % d’alternants dans nos effectifs. Depuis le BEP, CAP, bac+2 +3 jusqu’au bac+5, nous recrutons !

Vous venez de redéfinir votre marque employeur, pourquoi ?

Anne Le Gac. Il y a deux ans, le Groupe a défini sa raison d’être , qui est désormais inscrite dans nos statuts, et nous engage à agir en faveur d’un monde neutre en carbone et à mettre en place des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l’environnement qui concilient performance économique et impact positif sur les personnes et la planète.

Nous avons ensuite travaillé sur la promesse employeur en cohérence et déclinaison de notre raison d’être afin d’en faire un levier de réussite pour le Groupe. Cette raison d’être qui nous rassemble est notre raison d’agir ensemble.

Parlez-nous de cette nouvelle promesse employeur.

ET. Elle repose sur trois piliers : on rejoint ENGIE pour avoir un impact utile et positif dans son métier au service de l’intérêt collectif. Pour évoluer et être au contact aux côtés d’une communauté engagée qui partage, invente et développe des solutions innovantes et durables. Et enfin parce que nous offrons à tous les collaborateurs les moyens d’agir par et pour eux-mêmes au sein d’un environnement stimulant, bienveillant et apprenant. C’est un pacte entre nous, pour les collaborateurs d’aujourd’hui et de demain.

Votre objectif ?

ALG.  Avoir une promesse employeur unique, différenciante et crédible partout dans le monde pour attirer et fidéliser les meilleurs talents, qui partagent la même vision et la même envie d’agir. Elle est le reflet de notre culture, de nos valeurs et de cette dynamique collective qui nous rassemble, et développe un véritable sentiment de fierté et d’appartenance en interne.

>>>> A lire aussi : ENGIE et mobilité verte, pourquoi ça matche ?

Concrètement comment cela se traduit-il ?

ET. Pour qu’une marque employeur soit crédible, il faut qu’elle soit vécue en interne et vérifiable en externe. Et c’est d’autant plus fort quand elle est portée par les collaborateurs eux-mêmes. Toute notre campagne de communication repose donc sur des portraits de femmes et d’hommes travaillant chez ENGIE et qui exprime toute la diversité de notre Groupe. Ils sont nos meilleurs ambassadeurs et c’est pour cela que nous les mettons à l’honneur.

#JobBoard

Objectif : 10 % d’alternants cette année !

ENGIE ambitionne d’atteindre 10 % d’alternants dans ses effectifs en France, d’ici la fin de l’année. Autre bonne nouvelle pour les jeunes dip’ : 50 % de ces alternances se transforment en emploi.
Plus encore, ENGIE leur propose de vrais parcours de formation. « Ils apprennent un métier, tissent un réseau et nous leur proposons un accompagnement spécifique pour designer leur CV, etc », expose Anne Le Gac. « Nous souhaitons vraiment nous positionner comme un employeur de choix pour les jeunes car, avec nos ambitions de transition énergétique, il y a plein de choses à construire ! Et nous avons besoin de la jeune génération pour créer pour et avec eux le monde de demain », ajoute Emilie Trichereau.

 

30 000 recrutements dans le monde chaque année

Plus globalement, ENGIE recrute tout particulièrement dans les métiers en lien avec la neutralité carbone :
– des ingénieurs de recherche
– des ingénieurs projet
– des commerciaux
– des chargés d’affaire
– des experts data
– des profils techniques pour la maintenance et l’exploitation de ses équipements.

Le profil pour matcher avec l’entreprise ?

ET. Une personne engagée pour construire une société plus durable et qui souhaite participer au changement. Sans oublier le mindset commun à l’ensemble du Groupe : ouverture, audace, exigence et bienveillance.

 

Chiffres clés

173 000 collaborateurs dans le monde / 30 000 recrutements par an / 70 % des collaborateurs formés / 1 manager sur 2 sera une femme à l’horizon 2030

Contact

engie.com/carriere