Des petites annonces immobilières… mais pas que ! Faciliter la vie des Français à toutes les étapes de leurs projets immobiliers : tel est l’objectif du Groupe SeLoger. Ses meilleures alliées pour y parvenir ? La tech, la data et les fonctionnalités innovantes. Sa Directrice des Ressources Humaines, Soria Belkhir (Paris 1-Panthéon Sorbonne 04) revient sur les atouts de cette marketplace qui disrupte l’immobilier – Par Clarisse Watine

 

Leader spécialiste de la petite annonce immobilière en France, le Groupe SeLoger ne s’arrête pas là. Achat, location, mais aussi services pour rechercher un financement, estimer un bien ou encore organiser son déménagement : avec le Groupe SeLoger, votre projet immobilier est vu à 360°. Une volonté de faciliter la vie de ses clients professionnels du marché immobilier (agences immobilières, promoteurs, constructeurs…) et de ses utilisateurs. Elle va de pair avec la politique d’innovation qui anime le groupe depuis 27 ans. « Notre leitmotiv : offrir une expérience immobilière sereine et réussie », insiste Soria Belkhir.

Do you speak data ?

Pour remplir ses objectifs, le Groupe SeLoger développe des ambitions fortes en matière de data. Dans un secteur immobilier pouvant parfois être perçu (à tort), comme ronronnant, il s’impose en porte-drapeau de l’innovation, au service de ses utilisateurs. « Rechercher par temps de trajet, bénéficier de fonctionnalités dédiées pour une recherche à plusieurs, partages et recommandations d’annonces… autant de services qui génèrent chaque mois 50 millions de visites sur nos différents sites. Pour préparer l’avenir et être en mesure d’accompagner toutes les  solutions à venir, nous transformons nos plateformes techniques », ajoute-t-elle.

 #JobBoard

Et pour mener à bien ses projets, le Groupe SeLoger a besoin de vous ! « Nous projetons une centaine de  recrutements en 2020, dont plus de la moitié sur des profils Tech : développeur web, mobile, full stack ou encore team leader. Mais encore, d’autres profils incontournables comme des UX/UI Designers et des Product Owners qui imaginent, accompagnent et coordonnent la mise en place de nos nouvelles fonctionnalités, ainsi que des commerciaux pour être au plus près de nos clients.  Sans oublier un coup d’accélérateur avec le renfort en profils Data : Data Scientist et Ingénieur Data entre autres », précise la DRH.

Dépassez-vous, ensemble !

Des talents encouragés à se challenger, mais toujours avec l’esprit d’équipe chevillé au corps. « Exigence, entraide, plaisir de faire ensemble, culture de la convivialité : voilà ce qui rythme notre quotidien. Ici, il y a toujours une occasion de célébrer un succès ». Une positive attitude qui pousse chacun à s’exprimer, proposer des idées et se dépasser, quel que soit son poste ou son niveau dans l’organisation. « Nous fonctionnons en mode agile. Ici, pas uniquement de top down. »

 Les 3 bonnes raisons de rejoindre le Groupe SeLoger ?

#1 Une entreprise reconnue du digital et de la tech, qui offre de belles perspectives d’évolution

#2 Un groupe qui favorise l’autonomie, la prise d’initiative et qui accepte l’échec

#3 Une politique sociale engagée autour notamment de la diversité et de la qualité de vie au travail : accompagner les collaborateurs en situation de handicap, favoriser l’équilibre vie pro/vie perso, encourager le télétravail, former à la méthode agile ou encore installer le feedback continu et mesurer le bien-être au travail des collaborateurs.

Le + de votre formation à Paris 1 ?

« La mixité entre enseignants et professionnels des RH, tous tournés vers la réalité du monde de l’entreprise. Nos cours évoquaient et challengeaient des situations de terrain, si bien que le gap entre université et marché du travail s’est opéré de façon très naturelle. Ce qui n’est pas toujours le cas à l’université, où le regard porté sur l’entreprise est souvent moins concret. »

LA tendance RH à connaître ? 

Au-delà des compétences techniques, ce sont les « soft skills » et les profils atypiques ou capables de se réinventer qui font la différence. Les soft skills que je guette en priorité chez un candidat ? L’esprit d’équipe et l’humilité, deux savoir-être indissociables. »

CONTACT : groupeseloger.nous-recrutons.fr

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.