Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

GEODIS vous livre le monde – L’interview de Asma Aidi

Interview Asma Aidi GEODIS
Crédit GEODIS Bruno Clergue.

Rejoindre le leader mondial du transport et de la logistique et l’accompagner dans l’élaboration et l’exécution de sa stratégie Data et Digitale. C’est ce que vous propose Asma Aidi (Pierre et Marie Curie Paris 6 – 84), Chief Digital Products Officer de GEODIS

Comment GEODIS a-t-il traversé la crise sanitaire ?

Cette crise a rappelé à quel point le sujet de la logistique était essentiel, à la fois pour les individus, les entreprises mais aussi les nations. GEODIS a joué un rôle clé dans la mise en œuvre du pont aérien pour livrer les masques en France. Notre capacité d’adaptation a été mise fortement à contribution compte-tenu des restrictions mises en place pendant le confinement. La pénurie actuelle de capacités de transport, conséquence de la pandémie et de la reprise économique, a ajouté de nouvelles contraintes logistiques aux chaînes d’approvisionnement. Afin de sécuriser la capacité nécessaire pour les transports de marchandises de nos clients tout autour du monde, nous venons d’investir dans un avion-cargo. Notre objectif : les aider à surmonter les contraintes logistiques considérables auxquelles le marché est actuellement confronté. 

Qu’est ce qui fait du e-commerce une opportunité pour la logistique ?

Plus durablement, la pandémie a fait évoluer les comportements d’achat. Toutes les études le montrent : le e-commerce est en plein boom et avec lui, tout le secteur de la logistique. Pour GEODIS, le développement du e-commerce a entrainé une augmentation des volumes et une prolongation de nos services de livraison jusqu’au client final, avec cette notion de traçabilité et d’instantanéité.

Interview Asma Aidi Geodis
Crédit GEODIS

Quels sont vos défis au quotidien en tant que Chief Digital Products Officer de GEODIS ?

Je suis responsable des produits digitaux de l’entreprise et de leur « go-to-market ». Mes défis sont pluriels. Je dois d’abord être à l’écoute du marché et anticiper les besoins, pour garder toujours un temps d’avance. Ensuite, face au volume de données à notre disposition, je dois faire en sorte de les analyser pour les rendre « intelligentes », afin d’être pertinent par rapport aux besoins exprimés et futurs. Mon équipe est en cours de constitution. Mais l’idée est de travailler de façon transversale avec l’IT, les BU et les régions.

Thales, Sopra Steria, Vodafone, Keolis… Quel a été le fil rouge de vos choix professionnels?

Mon parcours est une suite de rencontres avec des personnes qui m’ont fait confiance, en me proposant des missions de plus en plus complexes. J’ai su relever ces challenges pour passer de l’énergie, aux transports de personnes puis à la logistique. Je ne suis jamais restée dans ma zone de confort, je suis toujours curieuse de trouver de nouvelles façons d’aborder les problèmes. Donc le fil rouge pourrait être la prise de risques ! C’est particulièrement important pour une femme, dont la carrière est loin d’être un long fleuve tranquille. Je m’aperçois avec le recul que j’ai toujours évolué dans de grandes entreprises, ayant une dimension internationale : j’aime évoluer dans un environnement multiculturel et ouvert à la diversité.

Si un jeune dip’ vous rejoint, sur quels projets pourra-t-il travailler à vos côtés ?

Aujourd’hui, la transformation digitale s’impose à toutes les entreprises et on ne peut l’ignorer. Pour les jeunes « digital natives », cette dimension est naturelle. Ils sont donc particulièrement bienvenus pour nous accompagner sur cette problématique, ainsi que sur l’exploitation des données. Leur fraîcheur, combinée à l’expérience des plus expérimentés sur la conduite de changements, représente pour nous une richesse intergénérationnelle essentielle.

Quelles qualités recherchez-vous pour matcher avec la culture GEODIS ?

Les jeunes dip’ que nous recrutons doivent se retrouver dans nos cinq valeurs que sont l’engagement, l’innovation, la confiance, la solidarité et la passion. Si je devais citer des qualités, ce serait la capacité d’adaptation, l’esprit d’équipe et l’initiative. Pour étoffer nos équipes et accompagner notre stratégie digital/data, nous recherchons des jeunes qui se reconnaissent dans cette culture, notamment pour intégrer notre toute récente Data et Digital factory.

Mon université ?

Ce qui fait à la fois la force et la difficulté de l’université, c’est l’indépendance. Elle pousse à évoluer par soi-même, ce qui peut aussi parfois désorienter. Une chose est sûre, on y gagne en autonomie et en initiative, qualités dont les entreprises sont ensuite friandes.

Chiffres clés : CA 8,4 milliards € dont 64 % à l’international / 41 000 collaborateurs / 165 000 clients actifs / Réseau mondial couvrant près de 170 pays



Contact :
asma.aidi@geodis.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter