POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

GCC : « Entreprendre Ensemble, autrement », un pacte pour l’avenir. L’interview de Jacques Marcel

Interview Jacques Marcel GCC
@Photothèque GCC

Constitué de 44 implantations autonomes mais solidaires, le groupe de construction GCC a fait de l’entrepreneuriat, comme de l’osmose de ses équipes, le cœur de son développement. Un succès total permettant au groupe de soutenir ses talents les plus entreprenants tout en relevant les grands défis de l’époque. Rencontre avec Jacques Marcel (INSA Lyon 82) son Président du Directoire.

« Entreprendre Ensemble, autrement »

Interview Jacques Marcel GCC
portrait : Bruno Levy/Le Moniteur

Ainsi s’intitule le grand projet d’entreprise porté par le groupe GCC, réseau de 44 implantations autonomes concentrant leurs actions dans la construction (65 %), l’énergie (15 %) et la promotion immobilière (20 %). Un modèle de développement choisi par les cadres dirigeants de cette ETI qui (en) détiennent la majorité du capital, gage supplémentaire d’indépendance. « Dans un univers qui se complexifie, anticiper est devenu fondamental. Agile, rapide et souple, notre réseau d’agences et de filiales peut, en plus, s’appuyer sur la solidité d’un grand groupe. Un Modèle qui se révèle également précieux au moment d’envisager l’évolution de nos collaborateurs. »

Liberté d’Entreprendre

« L’entrepreneuriat est au cœur de notre ADN, explique Jacques Marcel. Nous attirons des entrepreneurs qui nous rejoignent pour développer des nouvelles activités. Nous croyons à la liberté d’entreprendre, d’intraprendre. Raison pour laquelle nous avons créé le programme intrapreneuriat « Licorne ». Parmi les projets de nouveaux business que proposent nos collaborateurs, nous en retenons cinq sur lesquels ils travaillent un jour par semaine en pré-incubation. Au bout de quatre mois, nous décidons ensemble de continuer, ou pas. Et si tel est le cas, la personne se met à 100 % sur son projet. C’est ainsi par exemple qu’est né Fly Renov, jeune entreprise de rénovation de façades à l’aide d’un drone, qui traite en ce moment ses premiers contrats. »

Gagnant-gagnant, Être l’ETI de Préférence

Car GCC embauche : 300 à 400 personnes chaque année ! Dont beaucoup d’ingénieurs, potentiels actionnaires de leur entreprise donc. Rapidement mis en responsabilité, ils évolueront fonctionnellement et, s’ils le souhaitent, géographiquement, pour découvrir tous les visages du groupe, tout en se formant en continu selon leurs aspirations personnelles. Comme nombre d’entreprises du secteur de la construction en effet, chez GCC, on investit d’abord dans l’humain. « Il est essentiel que les gens se sentent bien chez nous. Si l’osmose règne, peu importe le contexte, on s’en sortira toujours. Et je suis convaincu que c’est notre modèle « autonomes mais solidaires », qui nous réussit si bien et nous permet de nous adapter en continu. La preuve : 50 % de nos collaborateurs adhère à notre Plan d’Épargne GCC qui possède + de 16 % du Groupe. »

Air du temps

En matière de RSE, l’« anticipation » chère à Jacques Marcel se traduit « par des actions concrètes, à notre image. Dans le bâtiment, on le sait, le défi de la décarbonation est un des plus importants à relever : recours au bois, économie circulaire, matériaux biosourcés… nous répondons présent et sommes notamment partenaires d’une startup industrielle, les ciments Hoffmann, avec laquelle nous sommes en phase finale de test d’un béton très bas-carbone dont l’impact est divisé par cinq ! »

Mes souvenirs précieux de l’INSA

« L’INSA m’a apporté mon bagage technique et le sens de la rigueur. Mais c’est principalement l’apprentissage humain que j’en retiens, très précurseur. Quand, à l’époque, la majorité des écoles se focalisaient sur les savoir-faire, l’INSA avait déjà introduit la dimension du savoir-être dans ses « humanités ». Cela m’a d’autant plus marqué que nous vivions alors des années de « compagnonnage » très fortes avec mes condisciples. »

Vous êtes-vous déjà tourné vers le réseau que vous aviez alors constitué ?

« Oui, mais pour des raisons personnelles, car c’est avant tout un réseau humain – plus que business – que j’ai constitué sur le campus. Campus sur lequel, étonnant hasard, je suis revenu des années plus tard quand je travaillais chez Bouygues pour y concevoir et construire une… résidence étudiante ! »

Chiffres clés

  • 1,1 milliard € de CA
  • 1,215 milliards de carnet de commandes
  • 2 600 collaborateurs
  • 44 implantations locales

Contact : communication@gcc.fr

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter