« Vous voulez participer à la révolution de l’aéronautique ? C’est chez moi que ça se passe ! » lance aux ingénieurs Jean-Marie Carvalho (UTC 2004), PDG d’Actuation France au sein de Collins Aerospace. Laissez-vous embarquer par ce leader passionné qui n’a qu’une envie : vous faire toucher les étoiles.

 

Faire partie du Groupe Collins Aerospace, c’est être acteur d’un géant de l’aéronautique issu du rapprochement de Rockwell Collins et d’UTC Aerospace Systems. « Collins Aerospace est devenu le seul équipementier aéronautique mondial qui peut concevoir et fournir l’ensemble des composants et équipements : les moteurs, le système d’actionneurs de vols, les sièges… Pour un ingénieur passionné de technologies et d’innovation, c’est le must absolu ! »

Des produits de haute fiabilité

PDG d’Actuation France, Jean-Marie Carvalho invite d’ailleurs les ingénieurs à pousser la porte d’une industrie florissante. « Nous fabriquons des actionneurs primaires de vol, des pièces de haute technicité qui permettent aux avions et aux hélicoptères de se déplacer dans l’espace. Pour réussir à livrer toutes les 30 minutes une pièce chez le client, nous avons adapté les méthodes du lean management du secteur automobile à notre industrie. Nous travaillons aussi activement sur la digitalisation et l’automatisation pour faire progresser notre outil industriel. »

La porte ouverte aux talents digitaux

D’où la nécessité de recruter un grand nombre d’ingénieurs industrialisation. « Je suis à l’affût d’experts du lean manufacturing, du robust engineering, du Design to cost et de jeunes passionnés de digitalisation, de big data et d’algorithmes. Nous rentrons dans un monde de la maîtrise de la donnée, fondamentale pour le business. Cette manne d’informations incroyables va nous permettre d’améliorer nos produits de manière faramineuse. Mais encore faut-il savoir les exploiter. »

Concevez l’avion du futur

Une révolution qui touche aussi la conception des produits haute fiabilité. « Nous travaillons déjà sur les ailes du futur Thin Wing, Morphing Wings. De nouvelles typologies d’ailes extrêmement fines qui vont se mouvoir différemment et réduire la consommation de carburant. Tu as l’opportunité de définir la manière dont les avions et les hélicoptères vont voler demain, saisi cette chance ! Le secteur de l’aéronautique est en pleine transformation et c’est chez nous que ça se passe ! »

Le feu sacré du management

Le fil rouge de ce PDG passionné ? L’épanouissement de ses collaborateurs et le développement de leur talent. « Ce qui me plaît, c’est de voir la puissance de créativité des personnes dès lors qu’elles travaillent ensemble dans un environnement sécurisé et épanouissant. Je veux que chaque collaborateur qui arrive le matin se dise : je fais partie d’une aventure formidable. » Sa recette d’un leadership gagnant ? La liberté et la confiance. Une confiance dont il a lui aussi bénéficié au sein du groupe. « J’ai intégré Goodrich en tant qu’acheteur en 2009. Si neuf ans plus tard, on m’avait dit que je serai président de cette division, à part me faire rigoler, ça n’aurait pas eu d’autre effet ! Je ne connais pas une autre entreprise qui a cette capacité à faire confiance aux individus. C’est parfois vertigineux, mais quelle chance extraordinaire. »

Ici, on vous écoute

Chez Collins Aerospace Actuation France, le développement de talents est effectivement une notion concrète. « Je ne focalise pas que mes efforts sur la dizaine de hauts potentiels, mais aussi sur les 990 autres. Je réunis mes 15 directeurs toutes les semaines et nous passons une heure à nous intéresser aux talents qui sont trois ou quatre niveaux en dessous de moi pour leur permettre de franchir des passerelles et de changer de métiers. Développer les individus, c’est m’assurer de leur fidélité et préparer l’avenir. Si un gars passe deux ans au bureau d’étude et que je n’ai pas anticipé son envie de bifurquer vers les achats ou la qualité, je risque de le perdre. Cette flexibilité est fondamentale pour rester une entreprise agile. »

Choisissez le programme

Pour ce faire, l’entreprise et le Groupe Collins Aerospace ont mis les bouchées doubles sur la formation des collaborateurs quelles que soient leurs fonctions et leurs positions hiérarchiques.

  • Le programme Gold d’Actuation : permet à 15 collaborateurs  d’Italie, d’Angleterre, de France ou des Etats-Unis d’accroître leur expertise sur les bancs de l’Université d’Aston à Birmingham en Angleterre.
  • Le processus interne d’identification des talents Team 3 : « Toutes les semaines, un collaborateur se présente au board et évoque sa situation, son ambition et ses solutions pour améliorer son business. »
  • Le Programme EDGE de Collins Aerospace. Chaque année, une vingtaine de personnes de différentes BU sont mises en incubation pendant plusieurs jours et suivent des formations sur l’intelligence émotionnelle, l’expression et le leadership.
  • Le partenariat avec Darden School of Business University of Virginia : Un programme transverse à l’ensemble du Groupe UTC qui permet aux talents sélectionnés de passer deux semaines à l’Université en Virginie.

Bluffé par ses collaborateurs !

« Lorsque j’étais responsable des opérations, j’ai eu la visite d’un opérateur intérimaire qui n’était pas directement sous ma responsabilité, mais qui avait du mal à exécuter une manœuvre. Le lendemain, il revient me voir et me propose un outil qu’il a développé chez lui. Son engagement a permis aux équipes de gagner du temps et d’améliorer la qualité du produit. J’ai trouvé ça fabuleux. Aujourd’hui les 140 ingénieurs qui travaillent dans mon organisation me surprennent tous les jours. »

Qu’avez-vous le plus apprécié à l’UTC ?

« Son ouverture au monde et ses processus pédagogiques. L’UTC a compris que pour être un bon ingénieur, il ne faut pas seulement être bon techniquement, mais aussi savoir écouter et communiquer. C’est une école qui met l’humain au centre de sa politique. Elle forme des ingénieurs avec des têtes bien faites, prêts à relever des challenges. »

#initialesUTC

« Unité de Transformation Collaborative. La grande force de cette école est de pousser les ingénieurs à travailler ensemble. La transformation collaborative c’est cette capacité à préparer le cerveau des futurs ingénieurs et de les intégrer dans un environnement complexe. »

 Chiffres clés : 420 M $ de CA par an / + 1 000 employés / 2 Sites de production

Contact : jean-marie.carvalho@collins.com

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.