Depuis 2010, la Commission Européenne récompense les villes de plus de 50 000 habitants les plus accessibles, par l’Access City Award. La France se distingue régulièrement, comme en attestent la première place de Lyon en 2017 et la seconde place d’Evreux en 2018. Qu’en est-il à Paris ? Le point avec Nicolas Nordman, adjoint à la Maire de Paris chargé des questions relatives aux personnes en situation de handicap et à l’accessibilité.

 

Les applications concrètes du plan Handicap, inclusion et accessibilité universelle initié par la Ville ?

Nicolas Nordman © Henri Garat

Il incarne notre ambition de faire de Paris une ville plus inclusive. D’assurer l’accès des personnes handicapées aux fonctions principales de la ville et à ses équipements publics comme les bibliothèques, les musées, les écoles, les stades… Nous devrions atteindre les 44 % d’équipements accessibles fin 2019 avec un objectif de 100 % en 2024.

 Les transports restent LE point noir de l’accessibilité à Paris. Que faire ?

Si la ville n’est pas compétente en matière de transports publics (qui relèvent de la Région et d’Ile-de-France Mobilités), Anne Hidalgo souhaite rouvrir le débat sur l’accessibilité du métro parisien. Elle appelle de ses vœux une discussion collégiale et constructive qui ne fait pas forcément de l’accessibilité 100 % une finalité en soi. Nous souhaitons réfléchir à des parcours construits autour d’interconnexions entre les lignes et avec les transports terrestres (bus et tramways), d’ores et déjà accessibles. Pour améliorer la mobilité des jeunes de moins de 20 ans en situation de handicap, la gratuité de leur Pass Navigo sera accessible dès la rentrée 2019.

 Le saviez-vous ? A Paris, 350 M€ sont dédiés à toutes les actions mises en place dans le secteur du handicap, dont 5 M€ alloués au secteur associatif.

 Vos actions en faveur de la scolarisation des jeunes handicapés à Paris ?

C’est un sujet majeur car la scolarisation des enfants en milieu « classique » est un vrai moyen de changer le regard de la société sur le handicap. Aujourd’hui, on compte 10 000 enfants handicapés scolarisés à Paris, un chiffre que nous devons encore faire progresser en travaillant notamment sur la formation des enseignants à des pédagogies différentes. Car être intégré dans une classe c’est bien, mais ça ne suffit pas à être pleinement scolarisé.  Des dispositifs que nous souhaitons porter au-delà de l’école. En effet, seuls 2 jeunes handicapés scolarisés sur 10 poursuivent des études supérieures (contre 8 sur 10 pour les valides). Nous devons travailler tout au long de leur parcours et contribuer à une prise en charge globale de toute la communauté scolaire.

 Votre message aux jeunes Parisiens en situation de handicap ?

Nous travaillons pour que vous ayez toute votre place dans Paris, que vous puissiez aller à l’école, exercer votre droit à la citoyenneté (via le plan accessibilité des bureaux de vote pour les élections européennes par exemple), ou bénéficier d’un logement adapté si vous n’êtes pas totalement autonome. Paris est une belle ville où il fait bon vivre et elle sera encore plus belle et il y fera encore mieux vivre si elle est capable de donner toute leur place aux personnes handicapées.

Handicap’ d’innover ! La Ville de Paris lance un incubateur spécifique au handicap au sein du Cargo, le plus grand incubateur parisien. Son objectif ? Rassembler les jeunes de plus en plus nombreux qui développent des innovations ou des projets d’entreprise autour du handicap et les aider à se structurer pour les mener à bien.

 

Le bio : pari gagnant pour la grande conso

Les Français consomment de plus en plus de produits bio. Les grandes et moyennes surfaces les mettent alors en avant dans leur rayons. Alors, green-washing ou pas ?

Applications responsables : des éco-gestes à portée de main

Gratuites et disponibles sur IPhone et Android, téléchargez ces applications mobiles 100 % green et faites un pas vers un style de vie plus écolo.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement