Depuis 2010, la Commission Européenne récompense les villes de plus de 50 000 habitants les plus accessibles, par l’Access City Award. La France se distingue régulièrement, comme en attestent la première place de Lyon en 2017 et la seconde place d’Evreux en 2018. Qu’en est-il à Paris ? Le point avec Nicolas Nordman, adjoint à la Maire de Paris chargé des questions relatives aux personnes en situation de handicap et à l’accessibilité.

 

Les applications concrètes du plan Handicap, inclusion et accessibilité universelle initié par la Ville ?

Nicolas Nordman © Henri Garat

Il incarne notre ambition de faire de Paris une ville plus inclusive. D’assurer l’accès des personnes handicapées aux fonctions principales de la ville et à ses équipements publics comme les bibliothèques, les musées, les écoles, les stades… Nous devrions atteindre les 44 % d’équipements accessibles fin 2019 avec un objectif de 100 % en 2024.

 Les transports restent LE point noir de l’accessibilité à Paris. Que faire ?

Si la ville n’est pas compétente en matière de transports publics (qui relèvent de la Région et d’Ile-de-France Mobilités), Anne Hidalgo souhaite rouvrir le débat sur l’accessibilité du métro parisien. Elle appelle de ses vœux une discussion collégiale et constructive qui ne fait pas forcément de l’accessibilité 100 % une finalité en soi. Nous souhaitons réfléchir à des parcours construits autour d’interconnexions entre les lignes et avec les transports terrestres (bus et tramways), d’ores et déjà accessibles. Pour améliorer la mobilité des jeunes de moins de 20 ans en situation de handicap, la gratuité de leur Pass Navigo sera accessible dès la rentrée 2019.

 Le saviez-vous ? A Paris, 350 M€ sont dédiés à toutes les actions mises en place dans le secteur du handicap, dont 5 M€ alloués au secteur associatif.

 Vos actions en faveur de la scolarisation des jeunes handicapés à Paris ?

C’est un sujet majeur car la scolarisation des enfants en milieu « classique » est un vrai moyen de changer le regard de la société sur le handicap. Aujourd’hui, on compte 10 000 enfants handicapés scolarisés à Paris, un chiffre que nous devons encore faire progresser en travaillant notamment sur la formation des enseignants à des pédagogies différentes. Car être intégré dans une classe c’est bien, mais ça ne suffit pas à être pleinement scolarisé.  Des dispositifs que nous souhaitons porter au-delà de l’école. En effet, seuls 2 jeunes handicapés scolarisés sur 10 poursuivent des études supérieures (contre 8 sur 10 pour les valides). Nous devons travailler tout au long de leur parcours et contribuer à une prise en charge globale de toute la communauté scolaire.

 Votre message aux jeunes Parisiens en situation de handicap ?

Nous travaillons pour que vous ayez toute votre place dans Paris, que vous puissiez aller à l’école, exercer votre droit à la citoyenneté (via le plan accessibilité des bureaux de vote pour les élections européennes par exemple), ou bénéficier d’un logement adapté si vous n’êtes pas totalement autonome. Paris est une belle ville où il fait bon vivre et elle sera encore plus belle et il y fera encore mieux vivre si elle est capable de donner toute leur place aux personnes handicapées.

Handicap’ d’innover ! La Ville de Paris lance un incubateur spécifique au handicap au sein du Cargo, le plus grand incubateur parisien. Son objectif ? Rassembler les jeunes de plus en plus nombreux qui développent des innovations ou des projets d’entreprise autour du handicap et les aider à se structurer pour les mener à bien.

 

Givaudan : faites le choix du naturel pour votre carrière

« Rejoignez une entreprise multiculturelle qui met les femmes à l’honneur », assure Sabine Daugey, HR Business Partner Givaudan

Paris School of Business publie le livre blanc « Agir dans un Monde COVID »

Fruit d’un travail collaboratif du laboratoire de Recherche de la Paris School of Business, le livre blanc « Agir dans un Monde COVID » est un outil de décryptage indispensable pour les citoyens et acteurs économiques. Plusieurs thématiques sont abordées parmi lesquelles : le management de la santé, la digitalisation du travail et de l’éducation, le devenir des secteurs économiques atteints par la crise, mais également les relations humaines et le vivre-ensemble. 

CNES : visez la lune !

« Lancez-vous dans l’espace, les opportunités sont illimitées », lance aux étudiantes Caroline Laurent, Directeur des Systèmes Orbitaux au CNES.

Management et parité : le pari gagnant de Chiesi

Directrice de la Business Unit spécialités hospitalières du groupe pharmaceutique Chiesi depuis deux ans, Agnès Callies prône un management de l’écoute et de l’exigence, à l’image de cette entreprise familiale.

Chez Digiposte, autorisez-vous à être ambitieuses !

Des métiers techniques oui, mais qui n’excluent pas les collaboratrices ! Chez Digiposte, service du Groupe La Poste qui propose un service de coffre-fort numérique, les femmes ont toute leur place.

La Banque de France, c’est 1001 métiers pour vous réaliser !

Les Systèmes d’Information ne sont pas qu’une affaire d’hommes ! Isabelle Thouzery, directrice générale adjointe de la direction des SI à la Banque de France a à cœur d’attirer les talents féminins dans ses équipes.

AXA Group Operations : féminisez les technologies de pointe !

« Venez féminiser nos équipes d’experts » lance Violaine Gomar, Secrétaire Générale & Chief Risk Officer chez AXA GO

AUTOLIV NCS : gonflez votre carrière dans une industrie en pleine mobilité

« N’attendez plus pour rejoindre l’industrie automobile et ses innovations permanentes », assure Hadhoum Hamida, DRH AUTOLIV NCS

AstraZeneca : soigner votre carrière

Le groupe pharmaceutique anglais compte une majorité de femmes dans ses équipes explique Marisol Urbieta, Directrice des Affaires Médicales Oncologie d’AstraZeneca

L’envie et la curiosité : formule active de votre épanouissement chez Astellas Pharma

Regards croisés de Clotilde Jurges, directrice Juridique, et de Justine Foucault Serre, Directrice de l’Excellence Opérationnelle et de la Communication Institutionnelle d’Astellas Pharma.