Transformation, défis et adrénaline. C’est ce que les jeunes diplômés trouveront en rejoignant la filiale IT de la Caisse des Dépôts et Consignations, comme nous l’explique Jean-Bernard Amouriaux (UTC 87), directeur de la production informatique d’Informatique CDC.

 

© Benjamin Lalande

« L’innovation est l’essence même de notre mission » explique d’entrée Jean-Bernard Amouriaux. « En tant que filiale IT de la Caisse des Dépôts et Consignations, nous sommes le premier partenaire technologique des acteurs publics. Et pour eux, la sécurité, la pérennité et la confiance ne constituent pas que des exigences réglementaires mais des éléments qu’ils jugent essentiels à leur système d’information ». Loin d’une banque commerciale classique, la Caisse des Dépôts est en effet en interaction quotidienne avec les collectivités locales, les investisseurs de long terme, les organismes HLM et les caisses de retraite des fonctionnaires, pour n’en citer que quelques-uns… Dans ce contexte, pas étonnant que les équipes d’Informatique CDC aient à relever de nombreux défis, tant technologiques que stratégiques.

Plus d’intelligence dans les données

 « Parmi nos grands axes d’innovation, le plus important est celui de l’exploitation des données » affirme sans hésiter Jean-Bernard Amouriaux. Les technologies à base d’intelligence artificielle (text mining, process mining, data mining) permettent désormais d’exploiter de très grandes quantités d’informations avec une puissance inégalée pour développer de nouveaux usages. Comportement des clients sur les portails, connaissance de leurs centres d’intérêt et marketing ciblé sont les plus visibles. « Mais dans le domaine de la production informatique, nous comptons aussi sur ces données pour passer du curatif au préventif, en analysant la « santé » du système et des infrastructures ». Et pour mettre plus d’intelligence dans l’exploitation des données, Informatique CDC a lancé en début d’année un hackaton sur son campus d’Arcueil auxquels ont participé de nombreuses grandes écoles, dont l’UTC. Plusieurs validations de concepts ont été dégagées par les étudiants, sur des thèmes très variés, comme par exemple « la détection des remboursements anticipés d’emprunts, par les collectivités locales », un des signaux faibles important à repérer pour les commerciaux.

Modernisation et dématérialisation

Pour les stagiaires et les jeunes diplômés qui rejoignent Informatique CDC, les projets innovants ne manquent donc pas : intégration de la blockchain dans les offres de la banque, introduction de la 5G et amplification du nomadisme en interne, déploiement de plateformes de services multicanal… Autre projet récent hyper challengeant pour les collaborateurs de la direction production : la mise en place de la « Banque des Territoires ». Une plateforme de services dotée d’un portail web unique à double accès (public et privé), offrant une relation client multicanal (mail, téléphone et contact physique au sein des directions régionales).

En mode agile

Pour tenir les délais et réussir à présenter sur le Salon des maires 2019 ce projet fédérateur (répondant aux nouveaux enjeux de transformation et de réduction des inégalités territoriales), les équipes de Jean-Bernard Amouriaux ont mis au point un MVP (minimum viable product) en 6 mois. « Développé de façon agile en mode plateau, ce projet a réuni à la fois nos équipes métier, MOA et MOE. Une V1 a ensuite été déployée en un weekend sur l’ensemble du territoire français et le développement se poursuit maintenant de manière itérative, afin d’améliorer ses fonctionnalités ». La direction production informatique est ainsi régulièrement face à des échéances réglementaires ou sectorielles à respecter, qui insufflent une émulation positive aux équipes. Prochain défi à relever : le lancement par le Gouvernement à l’automne du Compte Personnel Formation monétarisé, qui va nécessiter la mise en place d’algorithmes intelligents sur la proposition des parcours de formation et la recherche d’organismes… Pas moins de 48 millions de personnes sont concernées !

Des jeunes diplômés recherchés

« L’informatique est un secteur passionnant qui évolue tout le temps. Le groupe CDC attend de la direction production qu’elle agisse comme un levier de transformation, qu’elle soit proactive et trouve des cas d’usages aux nouvelles technologies qui arrivent sur le marché. Et pour cela, le regard neuf des jeunes générations est un atout » estime Jean-Bernard Amouriaux. « Un jeune diplômé informatique, c’est le pari de l’apport de nouvelles idées, de nouveaux usages, de nouvelles compétences. C’est le pari d’une évolution continue des défis relevés au sein de l’entreprise » ajoute-t-il.

© Service communication ICDC

On sort le grand jeu !

Alors, pour accueillir stagiaires, apprentis et jeunes diplômés, Informatique CDC n’hésite pas à sortir le grand jeu. Son campus verdoyant niché sur les hauteurs d’Arcueil, à deux pas du RER, offre tout le confort souhaité : salle de sport, restaurant d’entreprise, espaces de convivialité, espace de coworking… Dès leur arrivée, les jeunes diplômés sont parrainés par un des 600 collaborateurs du site, volontaire pour les accompagner et leur ouvrir les portes de l’entreprise. « Ce mentorat interne, complété par une offre de formation continue et professionnalisante, aide les nouvelles recrues à se mettre dans le bain et à se sentir vite à l’aise ». Et pour les plus motivés, un « shadow codir » a été mis en place en 2018. Il permet à 12 jeunes ayant moins de trois ans d’expérience de mettre en œuvre leurs idées pour améliorer les process, en animant des groupes de travail transverses. La possibilité d’être acteur de l’entreprise est également possible à travers les communautés, qu’elles soient sur le thème de la technologie et de l’innovation, du développement durable ou encore de la mixité.

Human centric

Chez Informatique CDC, le fait de travailler pour l’intérêt général se ressent au quotidien. « Contribuer au développement d’une grande ville, au financement d’un hôpital ou au versement du RSA, tout cela a un sens. L’engagement et l’implication des collaborateurs est palpable, il y a un climat de solidarité très fort » explique avec fierté Jean-Bernard Amouriaux. « Le capital d’une entreprise informatique repose sur les compétences de ses collaborateurs, sans cesse entretenues et enrichies ». Avec un turn-over très faible et une attention toute particulière portée à l’équilibre vie privée / vie professionnelle, Informatique CDC est une entreprise où il fait bon travailler. « Composée de 80 % de Bac+5, les opportunités de progression et de mouvements internes y sont très nombreuses. Les contacts avec les éditeurs et les filiales permettent des voyages fréquents et l’écosystème informatico-bancaire est riche et enthousiasmant. Nous venons d’ailleurs de créer un GIE avec la Banque de France, baptisé « Alliance IT », afin de mettre en commun nos moyens de développement informatique. Un nouveau challenge passionnant ». Au sein d’Informatique CDC, les équipes de Jean-Bernard Amouriaux savent en effet qu’elles doivent accompagner la transformation digitale de toutes les filiales du groupe, y compris leur propre entité. Et de conclure : « Nous devons aller de l’avant, sans déstabiliser ce qui fonctionne, en ayant à la fois les mains dans le run et dans le build… c’est un enjeu déterminant. »

#Mon UTC à moi

Utile : cette école est un vrai couteau suisse, très pragmatique
Trajectoire : elle donne les clés pour trouver sa voie
Complète : une formation qui allie théorie et pratique, sciences humaines, techniques et sociologie

La Direction Production Informatique en chiffres 
40 recrutements en 2019 / 1,5 M de transactions utilisateurs par jour / 40 M d’accédants / 38 M de courriels et courriers générés / 6,5 M de spams par jour écartés / 10 500 postes de travail

Son conseil « Ne vous fiez pas aux a priori sur les entreprises. Soyez curieux et saisissez les opportunités »

Contacts : jean-bernard.amouriaux@caissedesdepots.fr; jean-marc.paris@caissedesdepots.fr

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.

[Sup vs Covid] Communication de crise mode d’emploi

Basculer en 100 % distanciel en moins de deux semaines : les grandes écoles et universités ont relevé le défi que le confinement leur a imposé ! Un défi pédagogique et technique qui n’aurait pas pu être tenu sans une communication de crise ultra efficace....

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.