Avec en permanence l’innovation technologique comme fer de lance, la fintech du Crédit Mutuel est aujourd’hui à la pointe en matière d’IA/solutions cognitives et de gestion des datas, comme l’explique Frantz Rublé, président d’Euro-Information.

 

Frantz Rublé

« Créée en 1978, Euro-Information gère notamment le système d’information (SI) de 16 groupes de Crédit Mutuel, des banques CIC et de l’ensemble des filiales exerçant des métiers financiers, technologiques, d’assurance, d’immobilier, de crédits à la consommation, de banque privée et de financement. Nos équipes sont constituées de 3 500 collaborateurs internes en France qui appuient 5 000 points de vente au quotidien », explique Frantz Rublé. Dans un secteur aussi réglementé et surveillé que la banque, nul doute que l’informatique est un enjeu majeur pour le Crédit Mutuel. « Notre priorité est la qualité du service rendu au client, et, à cet égard, nous attachons une attention toute particulière  à la sécurité et la protection des données de nos sociétaires et clients. »

 Innover et industrialiser en gardant la maîtrise

Pour parvenir à ce haut niveau de qualité et d’exigence, le Crédit Mutuel a fait dès l’origine le choix de maîtriser en interne ses technologies et développements informatiques. « Nous utilisons très peu de progiciels externes. L’innovation a toujours été dans notre ADN, ce qui explique que nous avons été le plus souvent précurseurs au sein du secteur bancaire  en proposant à nos clients des solutions nouvelles : automates, internet, apps… Aujourd’hui, le Crédit Mutuel est pionnier dans le déploiement à grande échelle des solutions cognitives au service de ses clients et de ses collaborateurs ». Chez Euro-Information, chaque innovation est tournée vers le terrain, co-construite avec les équipes opérationnelles, dans un objectif d’industrialisation et de décentralisation pour l’ensemble des entités utilisant le système d’information. « Notre leitmotiv est : la technologie au service de l’humain ! »

Une « Cognitive Factory » avec IBM

Il y a quatre ans, Euro-Information a décidé de s’associer avec IBM pour créer à Strasbourg son centre de compétences dédié au développement de solutions cognitives, baptisé « Cognitive Factory ». Plus de 100 ingénieurs y travaillent aujourd’hui, avec à leur actif des solutions utilisées au quotidien par les clients et les collaborateurs. « Comme nous recevons plusieurs centaines de milliers de mails par jour, nous avons mis au point un analyseur d’e-mails qui permet de les trier à réception selon leur urgence et d’en extraire les principales intentions. L’analyseur propose ensuite automatiquement les boutons d’actions et la trame de réponse, le conseiller n’a plus qu’à vérifier, modifier si besoin, traiter et envoyer la réponse ». Les collaborateurs peuvent dès lors accorder plus de temps à des tâches à valeur ajoutée, comme le conseil et les échanges commerciaux dans le cadre d’une relation client augmentée. « Ces solutions technologiques ont révolutionné le travail des équipes, d’autant que notre offre d’assistants virtuels couvre de plus en plus de domaines métiers : assurance, immobilier, sécurité, téléphonie, crédit à la consommation… »

1 750 recrutements en cinq ans

La diversité des métiers de l’informatique proposés chez Euro-Information est à l’échelle de ses ambitions…et de ses besoins. Un plan d’embauche, sur cinq ans, de 1 750 collaborateurs  a été lancé. « Nous recrutons dans tous les domaines : systèmes réseaux, développement informatique, production, logistique… Quel que soit votre parcours et votre profil, il y a un poste pour vous. Et avec 6 % de la masse salariale investis en formation, vous pourrez acquérir rapidement de nouvelles compétences »,  valorise Frantz Rublé auprès des jeunes diplômés. « Ce que les équipes apprécient, c’est d’avoir la responsabilité complète de l’application qu’elles développent, et d’être en contact permanent avec les utilisateurs terrain sur différents sites. »

Ce qu’il recherche chez les jeunes’dip : Créativité, autonomie, dynamisme, goût du travail en équipe et bien sûr esprit d’innovation !

Retrouvez les témoignages de jeunes recrues : https://www.e-i.com/fr-fr/videos

Contact : eicomm@e-i.com

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.

Avec Bouygues Energies et Services : demain se construit aujourd’hui

Penser l’industrie de demain, voilà le quotidien de Carolle Foissaud, DG du Pôle Industrie de Bouygues Energies et Services.

[Tuto] Comment réussir son entretien en visio ?

Suivez les conseils d’une experte en RH pour bien préparer et passer en toute sérénité votre entretien d’embauche en visioconférence.