Ils sont aujourd’hui des milliers. Biberonnés à l’entrepreneuriat, les étudiants hésitent de moins en moins à concrétiser leurs idées et lancer leurs projets. Startup nation ou génération startup, le phénomène ne fais que commencer.

 

Plus besoin d’attendre de terminer ses études pour démarrer un projet entrepreneurial. En 2019, MOOVJEE (Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs) révélait les résultats d’une enquête menée avec OpinionWay et le CIC sur les jeunes et l’entrepreneuriat. Ils sont 45 % à vouloir créer ou reprendre une entreprise un jour. Et même si 91 % jugent qu’il est difficile de se lancer, certains ont osé.

Le bon moment

Gaspar Eyraud

Aujourd’hui ou dans 20 ans, les étudiants ont choisi. Ils profitent de leurs études pour créer l’entreprise de leurs rêves. « C’est le meilleur moment car bien souvent nous avons moins de contraintes familiales, professionnelles ou financières », soutient Gaspar Eyraud, étudiant en 4e année du PGE d’EM Normandie et incubé de l’InsIDE (Institut de l’Innovation et du Développement de l’Entrepreneuriat). « Les études sont un bon terrain de jeux pour tester et se tromper s’il le faut. Au moins, on a tenté quand on le pouvait », confirme Hugo Capelle, étudiant-entrepreneur à l’Université Paris-Dauphine. Loin d’être une simple lubie, les étudiants mettent en place leur carrière… et les acteurs du Sup’ l’ont bien compris !

Grandes écoles et universités : mères de toutes les startups ?

Au sein même de leurs campus, grandes écoles et universités ont donc ouvert des incubateurs. Ces accélérateurs de projets sont devenus incontournables dans le monde académique. Projet flou, première facture, gestion des prospects… Pas facile de débuter. Par la force de leurs réseaux, les établissements permettent aux porteurs de projets d’être accompagnés par les meilleurs. « L’incubateur de l’école m’a permis de vérifier la viabilité de mes idées et d’être conseillé par des entrepreneurs et divers professionnels. Un avocat m’a par exemple aidé à définir le cadre juridique de mon entreprise », témoigne Gaspar Eyraud. « On a de la chance que ce soit entièrement gratuit », tient à préciser Hugo Capelle.

Les entrepreneurs en force

« Je coache à mon tour les jeunes incubés et je leur transmets au maximum mon expérience », apprécie l’étudiant d’EM Normandie. Les étudiants-entrepreneurs se soutiennent aussi entre eux. En 2015, l’association étudiante Genius Global voit le jour à l’Université Paris-Dauphine. Son objectif ? Créer un réseau d’étudiants passionnés par l’entrepreneuriat et l’innovation sur plusieurs campus. « Nous accompagnons tous les étudiants désireux de fonder une startup : levée de fonds, protection d’une marque, workshop sur le SEO, rencontres avec des acteurs du milieu comme Xavier Niel ou le fondateur de Heetch… C’est surtout une grande communauté, même génération. C’est important de bien s’entourer » estime Hugo Capelle, président de Genius Global.

Aujourd’hui, il est l’heureux fondateur de Balzeo, une marque de bouteilles isothermes, tandis que Gaspar Eyraud a élaboré un traceur GPS pour géolocaliser les véhicules.  « L’entrepreneuriat est la meilleure chose qui me soit arrivée ! C’est un puit de ressources inépuisables qui me servira toute ma vie sur le plan professionnel et personnel », se réjouit ce dernier.

 Le statut national d’étudiant-entrepreneur

Ce statut permet à tous les étudiants de moins de 28 ans d’élaborer un projet entrepreneurial en adéquation avec leurs études : aménagement d’emploi du temps, crédits ECTS, stage dans sa propre entreprise… Au cœur du dispositif, le réseau PEPITE permet d’avoir accès à un accompagnement personnalisé, des ressources numériques et des espaces de coworking. Seule condition pour prétendre à ce statut : le baccalauréat ou équivalent. Candidature en ligne.

 

Le community manager fait le buzz !

Bien animer sa communauté sur les réseaux sociaux, c’est tout un métier ! Et Samuel Bielka en sait quelque chose. Depuis 2015, il est community manager en freelance. De ses expériences professionnelles, il en a tiré un Guide du community manager dans...

[Breaking news] Les tendances en finance

Masters, livres, évènements… Ce qu’il faut savoir, suivre, lire ou découvrir pour un coup d’avance sur les tendances en finance.

Groupe VELUX : mettez vos talents en pleine lumière !

L’inventeur et leader mondial des fenêtres de toit recherche de jeunes talents pour l’accompagner dans sa digitalisation, comme l’explique André Dot, Président de VELUX France

Parfums Christian Dior distille audace et excellence

La Maison Parfums Christian Dior incarne une approche du luxe résolument contemporaine, audacieuse et exigeante. Une vision partagée par son PDG Laurent Kleitman

Transformez les laboratoires qui transforment le monde chez Agilent

Agilent, leader mondial des technologies de laboratoire, participe aux défis scientifiques les plus ambitieux et améliore la qualité de vie.

SNCF Gares & Connexions : mettez votre carrière sur les rails

« Découvrez une entreprise attractive ou le sens du service public joue à plein ! » assure Rémi Rosat, Directeur RH & Management SNCF Gares & Connexions

EDF Renouvelables : des vents porteurs pour les métiers de la finance et l’ingénierie !

EDF Renouvelables est un acteur-clé de la transition énergétique au dynamisme contagieux, confirmé par Aymeric Ducrocq

Volkswagen Financial Services vous donne les moyens d’avancer

Attiré chez VWFS par son aura, son Directeur Général France y est resté pour sa forte dimension humaine et cette capacité à donner à chacun les moyens d’évoluer…

Euronext : Une porte d’entrée dans le milieu de la finance

« Euronext offre de nombreuses possibilités », assure Nicholas Kennedy, Head of Commodities du groupe boursier européen. Entrez dans le monde de la Bourse.

Hauts-de France, le Supérieur au top !

Business schools et écoles d’ingénieurs nordistes : autant de vivier de jeunes talents pour booster la croissance des entreprises implantées dans les Hauts-deFrance… et au-delà ! Sélection