POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Ekinops, l’innovation à haut débit ! – Interview de Vincent Munière

Ekinops Vincent Munière interview

C’est un « monsieur innovation » des télécoms. Après être passé par des grands groupes comme SFR ou Alcatel, Vincent Munière (Télécom Paris 98) est depuis septembre 2020 CTO et VP R&D chez Ekinops, équipementier télécom français. Son but ? Innover en permanence pour générer de la croissance. Interview.

 

Pitchez-nous Ekinops.

Ekinops Vincent Munière interviewNous sommes un équipementier télécom français : nous fabriquons des solutions que nous vendons majoritairement aux opérateurs télécoms (SFR, Orange, Telefonica, Vodafone,…). Nous sommes n°2 en Europe sur notre segment de marché des routeurs d’entreprises et nous en avons vendu plus de 3,5 millions dans le monde depuis notre création en 2003. Notre deuxième gros segment de marché : les équipements de transport optique. C’est d’ailleurs le marché historique d’Ekinops. Nous avons aussi lancé récemment plusieurs solutions logiciel pour accompagner la bascule vers ce qu’on appelle la virtualisation et le « software defined networking ».

Votre objectif aujourd’hui ?

Recréer un champion français des télécoms. Nous avons donc une ambition de croissance très forte et prenons d’ailleurs pas mal de parts de marché à nos concurrents, tous des géants des télécoms.

Comment générer cette croissance ?

En développant des solutions innovantes pour répondre aux nouveaux besoins de nos clients. Par exemple, nous accompagnons l’évolution des réseaux des opérateurs télécoms afin de leur permettre de répondre à l’accroissement du trafic internet, mais nous accompagnons aussi la transformation digitale des entreprises. Avec la Covid-19, toutes se sont rendu compte qu’elles n’avaient d’autres choix que de la mettre en place. Autre exemple: la 5G va amener des nouveaux usages et nécessite de gros investissements dans les réseaux des opérateurs.

Le défi quotidien lorsqu’on travaille dans les télécommunications ?

Dans le secteur des télécoms, tout va très vite. Il faut donc sans cesse se réinventer, innover, penser « out of the box ». Le défi est également de trouver des talents avec de bonnes connaissances et de toujours être à jour au niveau des technologies. Je pousse d’ailleurs mes équipes à se former en permanence.

CTO & VP R&D, deux fonctions qui se complètent ?

Tout à fait. Le CTO définit la vision technologique. Il est tourné vers l’avenir et les technologies de demain qui feront vivre l’entreprise. Il doit amener de l’innovation, bien comprendre le marché, les nouvelles tendances, ce que fait la concurrence… C’est un rôle plutôt tourné vers l’extérieur.

Le rôle de VP R&D est quant à lui plus lié au leadership opérationnel. Il conduit les équipes R&D pour développer les produits actuels. C’est davantage un enjeu de management, d’organisation pour que les équipes soient efficaces, délivrent les produits à l’heure avec le bon niveau de qualité, etc.

JobBoard

Des postes à pourvoir en 2021 ? Ekinops recrute sur quelques postes d’ingénieurs développement, ingénieurs de test, ingénieurs supports, mais aussi des commerciaux et avant-ventes. Et dans les années à venir, nous recruterons probablement sur des postes en intelligence artificielle, sécurité et cloud.

Où ? En France, sur nos trois sites : Vélizy-Villacoublay, Lannion et Sophia Antipolis. A l’étranger, principalement en Inde, au Brésil et en Belgique.

Le meilleur métier pour débuter chez Ekinops ? Le développement, c’est top. Cela permet d’être au cœur de la conception de la solution puis d’ouvrir plein de portes ensuite : faire du test, du support, de l’avant-vente, du product management, de la gestion d’équipe…

 

Télécom Paris, une formation qui a compté ?

Oui car après deux années de prépa assez intenses, j’y ai découvert la vie étudiante. C’est aussi à Télécom Paris que j’ai découvert le monde des télécoms. Et puis j’y ai constitué un réseau… bien avant l’apparition de LinkedIn ! Je vois encore des anciens de l’école lors d’événements, on s’appelle pour se donner des coups de main sur nos dossiers.  Mon seul regret, c’est de voir que peu d’alumni de Télécom Paris sont ensuite restés dans les télécoms. C’est pourtant un secteur passionnant où l’on apprend tous les jours !

>>>> Envie d’en savoir plus sur Télécom Paris ? Son directeur Nicolas Glady revient sur toutes les actus de l’école d’ingénieurs

Chiffres clés

459 collaborateurs / 93 millions d’euros de CA / Représenté dans 15 pays

Contact

vincent.muniere@ekinops.com

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGRpdiBjbGFzcz0iX2JybGJzLWZsdWlkLXdpZHRoLXZpZGVvLXdyYXBwZXIiPjxpZnJhbWUgdGl0bGU9IlZpbmNlbnQgTXVuacOocmUgLSBFS0lOT1BTIDogJnF1b3Q7Tm91cyBjb250cmlidW9ucyDDoCBkw6l2ZWxvcHBlciBsYSBGcmVuY2hUZWNoJnF1b3Q7IiB3aWR0aD0iODAwIiBoZWlnaHQ9IjQ1MCIgc3JjPSJodHRwczovL3d3dy55b3V0dWJlLW5vY29va2llLmNvbS9lbWJlZC9XcHlkRlp1d0JScz9mZWF0dXJlPW9lbWJlZCIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIGFsbG93PSJhY2NlbGVyb21ldGVyOyBhdXRvcGxheTsgY2xpcGJvYXJkLXdyaXRlOyBlbmNyeXB0ZWQtbWVkaWE7IGd5cm9zY29wZTsgcGljdHVyZS1pbi1waWN0dXJlIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+PC9kaXY+

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter