Faites décollez les applis mobiles chez Liftoff- L’interview de John Whitbeck

interview John Whitbeck Liftoff
crédits Liftoff

Intelligence artificielle, machine learning et big data sont au cœur de l’industrie du mobile. Découvrez Liftoff, une des pépites du secteur et mettez votre créativité au service des équipes de John Whitbeck, (X 04), Directeur ML Platform.

Le pitch de la plateforme Liftoff ?

Liftoff a été créée il y a onze ans par un camarade de promo, Harry Robertson (X 04). Parti aux Etats-Unis, il a mis en œuvre cette plateforme d’accélération de la croissance pour l’industrie mobile. Sa valeur ajoutée ? Aider les éditeurs et concepteurs d’applications mobiles à développer leurs revenus grâce à des solutions de marketing et de monétisation. En 2013, j’ai rejoint l’entreprise à Palo Alto, au sud de San Francisco. J’étais le troisième employé et le premier ingénieur en machine learning.

Un pari en forme de success story ?

J’ai adoré cette phase de création d’entreprise, c’était grisant. Je faisais beaucoup de développement logiciel et je rencontrais les premiers clients américains, très ouverts à l’idée d’expérimenter des choses à nos côtés. Aujourd’hui, la société a totalement changé d’envergure : nous sommes environ 700 collaborateurs, notamment des ingénieurs – dont une dizaine de français – nous gérons des budgets colossaux et les enjeux techniques sont toujours aussi passionnants ! Notre bureau commercial pour l’Europe est à Londres. En 2017, je suis revenu à Paris pour y monter un bureau de R&D.

Quels sont vos défis ?

En tant que directeur de la plateforme de machine learning, je supervise plusieurs équipes, en France et aux Etats-Unis, en vue d’accélérer le développement de l’IA. Liftoff est rémunéré à la performance. Par exemple, si nous réalisons un mauvais ciblage publicitaire, nous perdons de l’argent. D’où l’importance de la qualité de nos prédictions de machine learning et des techniques en IA. Notre travail s’apparente à de la recherche scientifique dans un environnement très rigoureux, car le résultat des améliorations que nous apportons se chiffrent en millions.

Quelles opportunités offrez-vous aux jeunes X ?

Nous sommes en train de réorganiser l’équipe R&D pour accélérer notre capacité d’innovation. L’industrie du mobile va très vite et l’état de l’art en IA évolue en permanence. La clé est de rester agile, rapide et de tester en permanence de nouvelles solutions. D’où la nécessité de faire croître la taille de nos équipes, en IA notamment. En 2024, nous allons, pour la première fois, recruter des stagiaires de fin d’étude que l’on pourra embaucher en CDI. Dans ce secteur très concurrentiel, l’innovation est continue car les techniques de machine learning ne cessent de s’améliorer. Les X ont une carte à jouer dans cet environnement compétitif doté d’une forte composante scientifique. Grâce à notre programme de mentoring, ils montent très vite en compétence sur nos outils, nos méthodes et nos problématiques.

interview John Whitbeck Liftoff

#Lesyeuxdansl’X04

J’ai été très impressionné par le cours de Gilles Dowek d’introduction à la programmation informatique. J’ai encore certains de ses livres chez moi, notamment Les Métamorphoses de calcul : une étonnante histoire des mathématiques. Je regrette de ne pas avoir assez profité des enseignements d’excellence, notamment en statistiques. J’ai fait partie du Binet Réseau qui rassemble les passionnés d’informatique et de technologie et s’occupe du réseau Internet sur le campus. Je garde un bon souvenir de mes années en section rugby et j’y trouve un parallèle avec la R&D. Dans ces deux disciplines, on gagne collectivement.

Contact : john.whitbeck@m4x.org

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter