La direction informatique modernise et déploie le système d’information dans l’entreprise, de façon à améliorer sa productivité, à gérer ses interconnexions et à sécuriser son activité. Dans ces conditions, le poste de directeur des systèmes d’information prend de plus en plus d’importance.

 

LE DSI, PARTENAIRE DES DIRECTIONS MÉTIERS

La mise en oeuvre de la transformation digitale de l’entreprise implique de profonds changements, notamment pour la DSI qui doit collaborer avec les directions Métiers. Les projets digitaux répondent aux besoins opérationnels spécifiques des métiers comme la digitalisation des points de vente, de l’espace travail ou encore la personnalisation des relations avec le client, par exemple. Pour garantir la création de valeur dans l’entreprise, augmenter son efficience et optimiser ses ressources, la collaboration DSI‐métiers est incontournable. La DSI et les métiers doivent définir ensemble de nouveaux modèles d’organisation et de gouvernance dans le cadre d’une responsabilité commune du système d’information.

VOUS AVEZ DIT PERFORMANCE ?

Selon une enquête récente, 90 % des entreprises pensent que le digital a un impact positif sur leur activité, notamment en matière de marketing. En effet, les systèmes d’information contribuent à optimiser la performance de l’entreprise dans la recherche de gains de productivité. Cette démarche les conduit à développer et à repenser régulièrement leurs fonctions SI dans le cadre d’une rationalisation des outils et des processus, voire d’une externalisation des services et de leurs applications. Les entreprises qui exploitent au mieux l’économie digitale, deviennent souvent leaders d’une activité une fois la taille critique atteinte. La recherche de leviers de croissance passe au-jourd’hui par la connaissance des clients et les nouveaux marchés créés par cette mutation digitale.

UN POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE

La maîtrise numérique devient une composante incontournable de notre société et une nécessité concurrentielle pour les entreprises qui doivent utiliser ces nouvelles technologies pour améliorer leur performance. Dans ces conditions, les directions informatiques constituent une fonction stratégique pour l’entreprise. Elles sont chargées d’élaborer les grandes orientations de l’entreprise en matière de SI, tout en pilotant et en supervisant leur mise en oeuvre. Dans ce cadre, le DSI participe souvent au comité de direction ou au comité exécutif.

HACKER, CRACKER, SCRIPT-KIDDIES… S’ABSTENIR

En France, la cybersécurité concerne près de 3 millions d’entreprises. Nombre d’entre elles ont pris conscience qu’elles étaient de plus en plus exposées à des cyberattaques et à l’espionnage de leurs réseaux donnant lieu à des vols de secrets commerciaux ou à des atteintes au secret industriel. Ce type d’attaque passe souvent par l’envoi de mails à des collaborateurs qui en cliquant sur des liens, contaminent ensuite le système informatique. Dans ces conditions, les entreprises mettent en place des systèmes de cybersécurité qu’il faut adapter en faisant preuve d’anticipation. Il est donc nécessaire de s’attacher à régler les problèmes de stockage, de protection et de valorisation des données, tout en mettant en oeuvre une action pédagogique en matière de culture cyber auprès des collaborateurs, des clients et des partenaires de l’entreprise. Lorsque les entreprises font appel à des partenaires externes, elles doivent être particulièrement vigilantes sur les choix effectués.

LA DIRECTION GÉNÉRALE POUR HORIZON ?

La place du DSI s’est considérablement renforcée au sein de l’entreprise car il côtoie en permanence l’équipe. Son rôle est en train de passer d’une dimension technologique et informatique à une dimension stratégique. En effet, l’évolution de la société en direction du digital et l’apparition de nouvelles générations qui ne jurent que par les nouvelles technologies dont les contenus sont aujourd’hui démultipliés en volume, multiformes, et adaptés aux différentes conditions d’usage (fixes, mobiles, tablettes, PC, objets connec-tés…), font de ce poste un élément-clé de l’avenir de l’entreprise. Dans ces conditions, le DSI rend compte de son action directement au directeur général (ou au président-directeur général). Dans les entreprises importantes ou dans les groupes, on trouve un seul directeur des systèmes d’information. Leur importance stratégique et cette proximité avec les dirigeants de l’entreprise constituent un tremplin pour progresser vers un poste de direction générale.

Patrick Simon