Acteur engagé de la transition énergétique, NW Groupe propose des solutions innovantes de stockage d’électricité pour répondre efficacement aux besoins du réseau. Explications de Philippe Barbe (X 14), son Directeur du Développement.

 

Quels sont les principaux enjeux de stockage et gestion des énergies renouvelables ?

Aujourd’hui le stockage, tel qu’en Europe par NW Groupe, est au service du réseau électrique. Avec la fermeture des centrales électriques fossiles polluantes (charbon, fioul et gaz) pilotables, l’augmentation des EnR par essence intermittentes, la stabilité de la production est à même d’être perturbée. Le stockage nait donc de ce besoin d’avoir des réserves pour garantir l’équilibre consommation/production. La France a un réseau électrique qui marche très bien, avec très peu de coupures. L’enjeu est donc de maintenir la qualité de ce service public pour garantir à tous un bon approvisionnement.

De quelle façon NW Groupe y participe-t-il ?

Nous développons des installations de stockage d’électricité par batteries, mobilisables quasi instantanément, pour permettre à RTE de gérer les imprévus du réseau. C’est le cas de la JBox, un conteneur compact plug & play, simple à installer et à raccorder au réseau de distribution local, capable de produire une puissance de 1 mégawatt. Il contient des batteries lithium-ion capables de produire une puissance de 1 mégawatt et qui peuvent être recyclées en fin de vie. La J Box contribue ainsi à la « réserve primaire » de RTE pour reconstituer la réserve manquante, mais peut aussi servir de supports pour les bornes de recharge de véhicules électriques.

Trois phrases qui résument bien NW Groupe ?

Je dirais d’abord qu’« avant de rentrer chez quelqu’un, on frappe à la porte ». Car les territoires s’approprient ces questions de transition énergétique et nous sommes en contact étroits avec une multitude d’acteurs locaux.  Pour paraphraser Léonard de Vinci, je dirais ensuite que « l’excellence se cache dans les détails ». Car c’est en réglant la moindre petite chose et en essayant d’être le plus rigoureux possible qu’on réussit à être meilleur que les autres. Ce qui amène ma troisième phrase : « Il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe jamais. » Chez NW Groupe, j’ai vite eu des responsabilités, donc fait des erreurs qui pouvaient avoir des conséquences importantes. A chaque fois, l’entreprise m’a jugé sur ma capacité à les réparer, ce que j’ai trouvé bénéfique et bienveillant.

Comment concevez-vous votre rôle ?

Dans le domaine qui me concerne, c’est d’avoir une vision globale sur le projet dès la sécurisation du chantier pour anticiper, donner le cap et garantir une bonne mise en service et exploitation de la centrale. Comme j’évolue auprès d’acteurs tous différents (fournisseurs d’équipements, décideurs locaux, gestionnaires de réseaux, agrégateurs, etc.), cela comble ma curiosité pour le monde des énergies et de l’électricité. De fait, je ne m’ennuie jamais !

La face cachée de NW Groupe ?

L’électricité est un service public. C’est un sujet dont s’approprient les politiques à tous les étages et il a fallu, à mes débuts, que j’adapte mon discours d’ingénieur à tous ces interlocuteurs. C’est un monde complètement différent qui nécessite un vrai travail de vulgarisation. Je n’y étais pas forcément préparé mais l’important, c’est que cela m’a plu !

Les métiers émergents dans l’électricité ?

Il y a celui d’agrégateur, à la fois technicien et trader, en pleine évolution avec la création de petites centrales partout sur le réseau. Et puis celui de gestionnaire de réseaux, dont le souci principal n’est pas de produire des EnR mais plutôt de les acheminer.

 

Pourquoi le secteur de l’énergie attire-t-il autant les jeunes X ?

Personnellement, je baigne dedans depuis tout petit puisque mes deux parents travaillaient chez Total dans l’Oil & Gas. J’ai fait le rebelle en partant dans les EnR ! J’ai la chance de faire partie de ces générations où les enjeux liés à la transition énergétique ont pris de l’importance. Il n’y a pas de solutions simples pour résoudre les problématiques des EnR. Cela sollicite beaucoup de moyens, donc de nombreuses opportunités pour les jeunes Polytechniciens.

 

Contacts : philippe.barbe@nw-groupe.frhttps://nw-groupe.fr/index.php/nous-rejoindre

 

retrouvez le dernier numéro d’XPassion ici !