Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Choix et expériences au cœur du nouveau plan stratégique de l’ESCP

plan stratégique escp

Ouvrir un maximum de choix aux étudiants dans leur parcours à l’ESCP et faire naitre des expériences uniques : tel est l’objectif de la business school à horizon 2025, incarné dans son plan « Choice & Experiences ». Retour sur les piliers fondateurs du nouveau plan stratégique de l’ESCP.  

C’est à l’Anticafé en plein cœur de Station F que l’ESCP a décidé de dévoiler son nouveau plan stratégique 2022-2025. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard : conçu par un alumni de l’école, il incarne également « la mission que s’est donnée l’ESCP : former des dirigeants et entrepreneurs engagés et responsables. Parce qu’aujourd’hui on attend d’un patron qu’il donne du sens, il faut que nos étudiants apprennent à devenir ces leaders » introduit Philippe Houzé, Président du CA « d’une école en bonne santé et qui a beaucoup de choses à vous raconter ! »

Une école qui « sait aussi se différencier », insiste son directeur général Frank Bournois, en rappelant la place de l’ESCP dans les classements dont celui du FT « notre référence, un classement dans lequel nous sommes toujours dans le Top 10. » Une école également portée par une communauté engagée. Preuve en est, la participation de ses différentes parties prenantes dans le processus de réflexion autour de son nouveau plan stratégique : plus de 80 % des professeurs, 65 % des étudiants et un millier d’alumni se sont mobilisés à cette occasion.

La soutenabilité avant tout

Pour soutenir ses objectifs à horizon 2025, l’ESCP mise sur quatre piliers, au premier rang desquels, la sustainability. Une thématique « au cœur de l’ESCP. L’école a en effet débuté des enseignements liés au développement durable dès 1992 » rappelle Valérie Moatti, Doyenne de la Faculté. Après avoir créé un poste de Doyen associé à la transition écologique, l’école a également inauguré un département académique interdisciplinaire dédié à la sustainability. Composé de 15 professeurs, celui-ci a permis de former 100 % des étudiants à cette thématique en 2021. Avec un leitmotiv : la transversalité. « Nous ne voulons pas faire de ce département un ilot, nous voulons qu’il infuse, qu’il soit complémentaire et connecté aux départements académiques historiques de l’école » rappelle Aurélien Acquier, Doyen associé à la transition écologique. C’est d’ailleurs dans cette même dynamique que l’ESCP « a accompagné et soutenu le développement d’un réseau très actif d’alumni, d’étudiants, de professeurs et de personnels, ETN – ESCP transition Network. »

Dans son plan stratégique, l’ESCP fait le choix de l’expertise

Autre pilier essentiel pour l’ESCP : l’expertise. Une expertise qui commence par une recherche innovante, inspirée et ancrée sur les problématiques sociétales. « J’aime comparer la gestion à la médecine car ces deux disciplines répondent aux mêmes dynamiques : le diagnostic, le traitement, les apports différenciés etc. Tout comme la médecine, la gestion doit être scientifiquement nourrie par l’expertise et la recherche. D’autant plus que j’observe une obsolescence de plus en plus rapide du savoir en matière de management, ce qui impose une recherche toujours plus connectée avec l’entreprise » affirme Frank Bournois. « La force de l’ESCP réside d’ailleurs dans cette recherche qui inspire les dirigeants que nous formons, rappelle Pramuan Bunkanwanicha, Doyen associé à la recherche. Notre objectif pour 2025 est donc de nous imposer comme l’école européenne de la recherche impactante : impactante pour l’étudiant, pour l’entreprise, pour l’Europe et pour la société. »

Parallèlement, l’ESCP « renforce sa stratégie d’hybridation des compétences ABCDE (Arts – Business – Cultures – Diplomacy – Engineering) avec un portefeuille de 28 Msc dont deux nouveaux, en partenariat avec l’Institut Pasteur et CentraleSupélec, et avec le lancement de la spécialisation Quantitative Methods en 3e année de Bachelor » détaille Léon Laulusa, Directeur général délégué en charge des affaires académiques.

Votre passeport svp !

Pour concrétiser cette expertise, les étudiants de l’ESCP seront désormais équipés d’un passeport numérique attestant de leurs multi-compétences et des expériences vécues à l’école, afin de valoriser leur interdisciplinarité auprès des employeurs.

L’innovation au service de l’expérience ESCP

Troisième pilier, forcément inspiré des enseignements de la crise Covid : l’innovation. Innovation pédagogique d’abord, avec la volonté de repenser une expérience phygitale. L’ESCP a ainsi mis en place la politique « 20 / 40 », selon laquelle 20 % au moins des enseignements doivent être réalisés en numérique et 40 % au moins, en présentiel, chaque programme dosant son équilibre en fonction des sujets et disciplines abordés.

Pour l’ESCP, innovation rime aussi avec motilité. « une mobilité phygitale permettant à tous les étudiants de continuer à vivre les parcours intercampus propres à l’ESCP, tout en ayant accès à la diversité des cours et électifs de l’ensemble des campus. » Un parti pris qui vient « sublimer et prolonger notre modèle européen et qui renforce le sentiment d’appartenance à une école européenne. C’est aussi une fantastique opportunité de resserrer les liens avec nos alumni et de continuer à leur offrir des connaissances grâce à la formation continue » précise Véronique Tran, Directrice du campus de Berlin

La communauté est au cœur du nouveau plan stratégique de l’ESCP

Soutenabilité, expertise, innovation : ces trois piliers sont au service du quatrième pan du nouveau plan stratégique de l’ESCP, la communauté. « Je me réjouis de tout ce futur qui se présente » déclare d’ailleurs Eva Rogow, Secrétaire générale de l’association ESCP Alumni. Une communauté au service de laquelle se met la Fondation ESCP, investie sur les questions d’égalité des chances notamment, « toujours dans la vision méritocratique de l’école. Nous ne sommes pas dans un système universaliste, les étudiants entrent à l’ESCP au mérite. Mais la Fondation est fortement mobilisée pour assurer un accès aux meilleurs profils du monde entier, quelles que soient leurs ressources » insiste Christian Mouillon, Président de la Fondation ESCP avant de confirmer l’objectif fixé par la business school de 20 % de boursiers. Dans cette dynamique, l’école a également annoncé la gratuité des frais de scolarité pour les boursiers et le développement des programmes Chance augmentée et Talent Spring. « La réputation et la sélectivité de l’ESCP viennent des étudiants qui ont eu le mérite de l’intégrer, sans aucune sélection par l’argent. La Fondation est en back up pour aider toutes celles et tous ceux qui le méritent, quels que soient leurs moyens, à gravir l’échelle sociale en France et en Europe. »

« Sans la rénovation du campus de République, le nouveau plan stratégique de l’ESCP n’aurait pas de sens »

Son nouveau plan stratégique, l’ESCP ne le conçoit pas sans investir dans l’immobilier. « Le seul campus vertical au cœur de Paris ». C’est ainsi que la plus parisienne des Parisiennes définit d’ailleurs son nouveau campus de République, dont la rénovation débutera à la rentrée 2022-2023, pour une réouverture prévue en 2027. Un projet architectural qui répond « au choix emblématique de ne pas quitter Paris, en optant pour une densification douce et positive d’un bâtiment existant, En créant des transparences et des porosités, en ouvrant les espaces pour compenser la sur-densification qu’on pourrait imaginer » détaillent les architectes en charge du projet. Des ilots de fraicheur, moins de cloisonnements, moins de minéralité, des espaces plus grands et plus lumineux seront ainsi au cœur de ce campus rénové qui devrait accueillir, à termes, plus de 5 000 élèves sur plus de 20 000 m² utiles.

En attendant, les étudiants de l’ESCP fouleront les couloirs des sites de Montparnasse et de Champerret, sans pour autant, assure Frank Bournois, que l’expérience étudiante en pâtisse. « Nous allons nous assurer de l’ambiance et de l’expérience étudiante avec une plus grande fonctionnalité des locaux. Il s’agit d’un très beau challenge pour nous, car on sait que l’expérience étudiante est un véritable enjeu dans la compétition dans laquelle nous nous inscrivons au niveau mondial » conclut-il.

L’ESCP s’agrandit aussi dans toute l’Europe !

Les projets immobiliers de l’ESCP ne s’arrêtent pas à son campus de République. Alors que l’extension du campus de Madrid sur un nouveau site de 3 000 m² est prévue pour septembre 2022, le campus de Turin (dont le nouveau bâtiment sera livré en septembre 2023) pourra accueillir plus de 1 000 élèves sur une surface de 6 000 m². L’extension de campus de Berlin devrait quant à elle s’achever en 2024.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter