CEO France du segment Écoles et Universités, membre du comité régional Sodexo France, du comité exécutif Monde Sodexo Schools & Universities et du réseau SoTogether, Lydia Radix (IDRAC Lyon 95) est sur tous les fronts. La manager est à l’image de Sodexo : engagée, courageuse et déterminée. Rencontre.

 

Sa mission de CEO France du segment Écoles et Universités ? « Apporter un ensemble de services aux collectivités territoriales et aux établissements d’enseignement privés et supérieur : restauration, facility management, propreté… Nous conjuguons qualité de vie et bien-être sur les lieux d’apprentissage », nous explique-t-elle. Lydia Radix gère ainsi 820 collectivités locales et plus de 350 établissements d’enseignement, et des équipes motivées à qui elle essaye de transmettre un maximum de confiance et d’énergie. La manager tient notamment à accompagner les talents féminins dans leur montée en compétences. « Nous avons la chance de travailler au sein de Sodexo qui est exemplaire en termes de parité et c’est très motivant. 60 % de notre conseil d’administration est composé de femmes, dont une femme à sa tête, Sophie Bellon. Je crois en la force de l’exemple. »

Bonne élève de la parité

Très engagé sur la question de l’égalité femmes-hommes, le spécialiste des services de qualité de vie a été reconnu pour ses initiatives en faveur de l’égalité des genres par le Top 50 Employers for Women du Times en 2020. Pour la 7e année consécutive ! « C’est un engagement de longue date pour Sodexo, à tous les échelons, car nous croyons sincèrement aux bienfaits de la parité, de la diversité et de l’inclusion », approuve Lydia Radix. L’entreprise a même mené en 2018 une étude mondiale sur la question. Résultats : la mixité, en particulier dans les directions, accroît considérablement la performance économique des organisations et le taux d’engagement des collaborateurs. Preuve par l’exemple.

Des paroles, mais surtout des actes

Parmi ses actions phares, les programmes de cross-mentoring made in Sodexo pour accompagner tous ceux qui souhaitent évoluer au sein du groupe. Un exemple : le réseau interne SoTogether. Le but ? Soutenir les collaboratrices dans le développement de leur carrière pour garantir l’équilibre des genres dans le business. « En partenariat avec Microsoft, elles peuvent ainsi être mentorées par un collaborateur homme de l’autre entreprise. C’est l’occasion d’enrichir son réseau. » La dirigeante se souvient du témoignage d’une directrice des ventes qui a suivi le programme de mentoring. « J’ai beaucoup apprécié cette respiration dans mon parcours d’évolution » lui avait-elle confié. Mixité en Seine, mis en place en 2018 par Sodexo pour faciliter le partage d’expériences des entreprises en matière de mixité, a également rencontré un grand succès.

Mais la sensibilisation des salariés de Sodexo passe aussi par des petits gestes du quotidien comme les campagnes de sensibilisation pour faire tomber les stéréotypes de genre dans toutes les situations de la vie de bureau, « même au coin de la photocopieuse ! ». Sodexo a d’ailleurs signé la charte #StOpE contre le sexisme dit ordinaire.

Elever sa voix pour susciter des voies

Attentive de longue date aux mécanismes de promotion interne, la directrice s’implique activement dans la démarche RSE de Sodexo. Pour les femmes, mais aussi pour les personnes en situation de handicap, les profils internationaux, le mélange des générations… « Je suis convaincue que la diversité est un facteur de bien-être au travail au service de la réussite collective », milite celle qui a été félicitée pour ses actions et ses convictions sur l’égalité femmes-hommes par la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France.

C’est parce qu’elle-même n’a pas toujours osé s’imposer que Lydia Radix encourage aujourd’hui les femmes à se faire confiance. « Dans mes précédentes expériences, je n’ai pas pris le temps d’évoluer à des postes à responsabilités car j’avais la sensation qu’ils étaient réservés exclusivement aux hommes et je n’osais pas faire mes preuves. Je passais au niveau supérieur uniquement quand je changeais d’entreprise. A tort », avoue-t-elle.

Penser comme une femme…

Pourtant sa condition de femme n’a jamais été un frein dans sa carrière, au contraire. Elle a fait de sa féminité une force. « Les femmes ont tendance à être plus nuancées et plus prévoyantes. C’est loin d’être un défaut et c’est peut-être la raison pour laquelle l’étude de Sodexo a montré que les dirigeantes permettent aux entreprises de prospérer. »

Même la maternité est loin d’être une menace comme certains clichés le laissent prétendre d’après elle. « Quand j’ai eu mes enfants, c’est le moment où j’ai le plus progressé car j’ai dû développer un talent d’organisation et de polyvalence. Et puis, mes enfants me permettent de relativiser et de couper totalement du travail le week-end pour mieux revenir d’attaque le lundi » en sourie-t-elle. « En plus, pourquoi cette question est-elle systématiquement soumise aux femmes ? » Bonne question.

… Agir comme un leader

Les diktats imposés aux femmes sont d’ailleurs ce qui les empêche de prendre le temps nécessaire de développer leur confiance en elles, considère la CEO France du segment Écoles et Universités. « Elles doivent faire attention à être bien entourées pour ne pas assumer seule la charge mentale. Cette tendance à refuser des postes à responsabilités par manque de confiance en soi est très féminin malheureusement. Dès le plus jeune âge en plus. Même si je trouve que les jeunes se laissent de moins en moins embarquer dans ces travers. » Elle se rappelle notamment d’une femme brillante qu’elle avait reçue en entretien. « Elle m’a dit : « je ne veux pas être recrutée parce que je suis une femme pour cocher une case. » J’étais heureuse de constater que la jeune génération n’en fait pas un sujet de différenciation et veut réussir par ses propres moyens. » Lydia Radix croit à la réussite des femmes mais surtout, à la réussite de tous.

Les 5 bonnes raisons de profiter du réseau de networking SoTogether !

Favoriser une culture inclusive au sein de Sodexo

Promouvoir l’équilibre femmes-hommes à tous les niveaux

Impliquer les hommes dans le réseau et dans un débat plus large sur l’équilibre entre les sexes

Développer son réseau et rencontrer de nouvelles personnes de métiers différents

Booster ses compétences grâce à des sessions d’apprentissage sur le personal branding

 

Sodexo au service des grandes écoles et universités

Puisque l’attractivité des campus passe aussi par des services à la fois qualitatifs et accessibles, Sodexo s’engage à fournir aux étudiants un lieu d’apprentissage agréable. Restauration, gestion des locaux, équipements modernes, aménagements paysagers… Une expertise précieuse et des solutions adaptées pour les acteurs de l’enseignement supérieur, des installations orientées bien-être au service de la réussite des étudiants. « Sodexo est très attaché à garantir la qualité de vie de tous ! », peut en assurer la CEO France du segment Écoles et Universités.

 

chiffres-clés

35 000 collaborateurs en France / 470 000 dans le monde

19e employeur privé mondial

Une présence dans 67 pays

2ème place du palmarès des sociétés de l’indice SBF 120 de la Bourse de Paris pour la mixité femmes-hommes de ses équipes dirigeantes

 

CONTACT

sodexo-recrute.talent-soft.com