Vous souhaitez privilégier la qualité dans votre vie personnelle ET professionnelle ? Ça tombe bien, Camfil a fait de la qualité (de l’air) sa spécialité et un droit fondamental. Présentation avec Michel Moulin (INSEAD 95), Managing Director Group France & Africa.

 

La qualité de l’environnement : un sujet incontournable pour les Millennials ?

Michel Moulin

Je suis devenu un « super-héros » aux yeux de mes enfants le jour où j’ai rejoint le groupe Camfil ! La qualité de vie est devenue une priorité pour la nouvelle génération. En trois ans, nous avons recruté au sein de Camfil France une trentaine de jeunes talents de toutes formations. Sous leur impulsion, l’enjeu environnement, déjà au centre de la société, s’est renforcé et est aussi devenu une plus grande priorité pour tous les collaborateurs.

 

Quels sont les nouveaux métiers de l’environnement ?

Le digital marketing est un axe de recrutement, tout comme les fonctions technico-commerciales. Étant fabricant, naturellement la technologie reste prioritaire. Nous devons recruter de nouvelles compétences technologiques pour, par exemple, comprendre l’impact d’un flux d’air sur la génération de bruit ou développer des solutions de filtrations en milieu agressif. Commercialement, le métier est passionnant car extrêmement varié. En effet, nous participons à la protection des personnes, des processus et de l’environnement au travers de secteurs d’activité très différents : hôpitaux, écoles, nucléaire, industrie pharmaceutique, agroalimentaire, transport…

 

Les grands principes qui régissent Camfil ?

Mon rôle est de faire en sorte que l’organisation soit agile, productive, responsable et intelligente. Comment y parvenir ? En recrutant des « champions du monde ». Dans la durée, construire un effevctif qui possède ces trois valeurs fondamentales – honnêteté intellectuelle, énergie et esprit d’équipe – est une super équipe qui gagne !

Camfil, champion de la diversité Comment recruter une super équipe ? En misant sur la diversité. L’entreprise est ainsi la 1re PME au monde à avoir obtenu la certification GEEIS (Gender Equality European & International Standard). « Au-delà de l’égalité Femmes – Hommes, c’est la diversité au sens large qui importe. C’est là que se situe la vraie richesse de l’entreprise. L’égalité en découle naturellement. »

 

En quoi l’INSEAD a-t-elle fait de vous le manager que vous êtes aujourd’hui ?

En poste chez Valéo, j’ai eu l’opportunité d’intégrer un cycle de formation de deux semaines avec l’INSEAD. J’en étais très fier. L’image de marque de l’école est phénoménale : c’est une porte d’entrée d’exception dans la vie active. Le PDG de Valéo était même venu aussi nous faire une présentation sur la responsabilisation des managers dans leur future fonction. C’est un sujet dont on parle très peu mais qui est essentiel.

 

Les clés du manager de demain ?

Les jeunes dip’ manquent souvent de tips pour bien manager et rendre leurs futures équipes enthousiastes et engagées. Ici, la compréhension des différences culturelles est fondamentale. Et, pour cette nouvelle génération citoyenne du monde, comprendre l’autre est déjà une clé de succès pour une future collaboration… La filiale France de Camfil compte ainsi 18 nationalités différentes. Un vrai choix pour mieux servir nos clients exports mais aussi bénéficier de la richesse que chacun peut apporter.

L’anecdote « Alors que j’étais en Asie, les opérateurs avaient stoppé le travail car…  il y avait un fantôme dans l’usine ! J’ai alors dû faire appel à un homme respecté du village pour ‘‘chasser l’esprit’’. L’ouverture multiculturelle permet d’adapter sa façon de communiquer, et devient une arme exceptionnelle pour comprendre les besoins de chacun et motiver ses troupes. Nous vivons dans un monde global. Il faut apprendre les différences et les accepter. » Prochaine étape pour Michel Moulin : la Chine dont il va prendre la direction courant 2020.

« N’ayez pas peur de recruter des ‘’champions du monde’’ plus brillants que vous ! Nous recherchons des talents qui n’auront pas de limite à leur développement et qui nous entraîneront vers le haut. »

 

Contact : michel.moulin@camfil.com

Business du vin : un grand cru

Métier de passion ou passion du métier, la commercialisation du vin est un secteur à part entière. BSB a donc ouvert une école à part entière !

Numérique : la France, terre des nouveaux GAFAM ?

Avec son plan France Numérique 2012 – 2020 et la loi pour une République numérique, la France entend s’imposer comme une terre d’innovation.

L’hôtellerie : un secteur bien loti

Avec le tourisme et la restauration, l’hôtellerie est un des plus gros pourvoyeurs d’emploi à l’échelle mondiale. Une étudiante de FERRANDI Paris confirme.

Santé : un secteur en pleine forme

Biomédical, IA, numérique, télémédecine : le secteur de la santé n’a jamais eu autant d’énergie. Comment ce domaine éminemment humain fait-il du digital son meilleur allié pour demain ?

Agroalimentaire/ grande distribution : en route vers transition alimentaire

Equilibre alimentaire, anti-gaspi, vegan, sans gluten, bio, locavorisme, AMAP, drive : l’ère de l’hypertransformation des aliments et des achats en hypermarchés est-elle en train de s’éteindre ?

Nouveau look pour un nouveau luxe

Plus casual, plus digital : vêtu de son nouveau look, le luxe est-il devenu plus accessible aux consommateurs ? C’est en tout cas le défi lancé aux jeunes diplômés qui rejoindront ce secteur.

Développeurs et codeurs : tout le monde se les arrache !

Focus sur la nouvelle formation de l’IESEG School of Management en partenariat avec Le Wagon par Caroline Roussel, Directrice Adjointe de l’IESEG School of Management.

Bonduelle : une boîte qui conserve sa fraîcheur

Légumes en conserve, frais ou surgelés, Bonduelle est une marque familiale, historique et iconique en France mais aussi à l’international.

Aéronautique & défense : qui sera le nouveau Thomas Pesquet ?

Travailler à la NASA ? Un rêve devenu réalité pour Alexandre Kling, diplômé de l’ENSMA. Zoom sur une filière aux multiples défis.

Recrutement, des lendemains qui chantent

Emploi des cadres : tous les indicateurs sont au vert, notamment pour les jeunes diplômés qui représentaient une embauche cadre sur 5 en 2019. Les tendances à ne pas rater en 2020.