Légumes en conserve, frais ou surgelés, nous avons tous un produit Bonduelle chez nous ! C’est la marque star de l’alimentation végétale en France, mais aussi à l’international. Un héritage familial porté par Guillaume Debrosse (Université Paris-Dauphine 93), Directeur Général Groupe. Par Léa Benhadouche

 

« La nature, notre futur » : la devise de Bonduelle. En interne aussi ?

©Barbara Grossmann

C’est même notre ADN. Notre politique RSE a démarré dès les années 90, puis s’est affirmée avec la création de la Fondation Louis Bonduelle en 2004 et de notre comité RSE en 2012. Pour 2025, nos engagements sont encore plus forts, en réponse aux défis démographiques et alimentaires des prochaines années. A savoir, nourrir 9 milliards de personnes de manière saine, durable et accessible. Bonduelle saura être le référent mondial du bien-vivre par l’alimentation végétale,  dans le respect de l’environnement.

Bonduelle, une marque made in France qui cartonne aussi à l’international ?

La France ne représente que 22 % de notre chiffre d’affaires. Nous sommes leader en Amérique du Nord, dans le reste de l’Europe et en Russie. Marque globale, Bonduelle plait au monde entier car elle est gage de confiance et de qualité. Elle est perçue comme un acteur expert du végétal, engagé dans une démarche responsable qui parle aux consommateurs.

Etre Directeur Général d’une entreprise iconique, ça change quoi ?

C’est une grande responsabilité. A la fois, je poursuis l’histoire entrepreneuriale de la famille Bonduelle sur six générations et en même temps, j’anime un collectif de collaborateurs engagés. C’est excitant, parfois complexe mais toujours passionnant.

Prouvez-nous que l’agroalimentaire selon Bonduelle est tout sauf traditionnel !

Le secteur de l’agroalimentaire se modernise en permanence. Encore plus aujourd’hui, faisant face à trois révolutions : agricole, digitale et alimentaire. Bonduelle en est l’exemple. Bien que centenaire, l’entreprise s’ouvre à l’international, s’adapte aux nouveaux circuits de distribution et transforme son organisation interne. C’est un secteur qui bouge en permanence !

Votre facette préférée du secteur ?

Il n’y a pas un seul repas où on ne parle pas d’alimentation avec nos proches. C’est un sujet très présent, encore plus en France où la culture culinaire est un patrimoine national. Je suis moi-même passionné par ce sujet, au cœur des enjeux sociétaux et internationaux. Du champ à l’assiette, je suis convaincu que l’alimentation végétale fait sens.

© Bonduelle/ M&C SAATCHI LITTLE STORIES / Julien Pebrel

Pour un jeune diplômé, cela fait donc sens de vous rejoindre ?

Bien sûr ! En stage, alternance, CDI ou encore V.I.E., de Bac +2 à Bac +5, nous avons plein d’opportunités : chef de projets, ingénieur agronome, technicien de maintenance, manager supply chain, commercial, responsable qualité… Mais ce que nous recherchons surtout, ce sont des candidats qui ont l’esprit d’équipe et le goût du challenge, qui n’ont pas peur d’être mobile, de s’engager comme nous et qui respectent les valeurs de Bonduelle : équité, intégrité, confiance, ouverture, simplicité, souci de l’homme et excellence. Certes, il y a les hard skills, mais les soft skills font la différence.

Top Employeur Bonduelle a été élu meilleur employeur dans le secteur agroalimentaire par le classement des 500 meilleurs employeurs de France de Capital.

Chiffres-clés 2,8 milliards € de CA / 14 500 collaborateurs / 120 000 hectares cultivés dans le monde / 3 100 agriculteurs partenaires / 500 variétés de légumes / 100 % des boîtes de conserve recyclables

Contact : via le formulaire de recrutement du site bonduelle.com