La Banque de France est une institution indépendante qui se transforme, transforme son écosystème et pourrait bien transformer votre avenir professionnel. Comme celui de Thierry Bedoin, aujourd’hui Directeur Général du Système d’Information, hier ingénieur réseaux de la Banque de France dès la sortie de son diplôme (CentraleSupélec 82).

 

Les trois S de la Banque de France ?

©Banque de France

S comme stratégie monétaire : la Banque de France participe à l’élaboration de la politique monétaire de la Zone euro et assure sa mise en œuvre en France. S comme stabilité financière, puisque notre institution veille au bon fonctionnement du système financier, au travers de la surveillance et du contrôle des banques et des compagnies d’assurance. Et enfin, S comme services à l’économie. Solidité financière, médiation du crédit, éducation financière… La Banque de France accompagne les particuliers et les entreprises dans leur vie quotidienne.

Vos activités se digitalisent ?

Nous utilisons en effet la grande quantité de données dont nous disposons pour développer l’innovation. Nous avons également ouvert en 2017 le Lab, notre laboratoire d’expérimentation de nouvelles solutions, ouvert aux acteurs innovants. Cette transformation digitale implique avant tout un changement culturel qui permet de nous ouvrir à de nouvelles façons de travailler (mode agile, culture digitale…), en interne et avec tous les acteurs économiques et financiers en France ou à l’étranger.

Pourquoi avez-vous eu le coup de cœur pour cette entreprise ?

Pour la qualité des relations humaines, la variété des métiers, ses projets de grande ampleur et sa capacité à innover. J’ai apprécié la confiance et les responsabilités qui m’ont été accordées, depuis le début de ma carrière à la Banque de France, juste après mon diplôme.

Votre rôle de Directeur Général du Système d’Information ?

Mon rôle est de faire en sorte que la Banque de France tire le meilleur parti des technologies de l’information et que le système d’information permette à nos métiers d’être performants et innovants. Car c’est l’outil majeur de production d’une banque centrale. Il y a donc un aspect stratégique car il faut le faire évoluer et innover. Mon rôle c’est aussi et surtout d’affirmer et développer les compétences de mon équipe, faire en sorte que mes collaboratrices et collaborateurs puissent s’épanouir.

Vous avez reçu le Pioneer Award au Central Banking Regtech and Fintech Global Awards 2019 : racontez-nous !

C’est le couronnement de notre démarche de digitalisation et d’innovation lancée depuis 2016. Une réalisation a particulièrement marqué le jury : notre blockchain développée dans notre Lab, pour émettre les identifiants de paiement SEPA auprès des banques. Nous avons été la première banque centrale dans le monde à mettre en œuvre une blockchain opérationnelle. Ce prix est important pour moi car il salue le travail de mes équipes.

Imaginez-vous faire un discours aux étudiants de CentraleSupélec !

Je leur dirais qu’il est important de se retrouver dans les valeurs de l’entreprise dans laquelle on travaille. À la Banque de France, les valeurs sont motivantes : indépendance, expertise, performance, ouverture et solidarité. Ce qui est important, ce sont avant tout les aspects humains. C’est au travers du travail d’équipe que l’on arrive aux plus grands succès.

Jeunes dip’ de CentraleSupélec : celles et ceux qu’il vous faut dans vos équipes ?

Nous recherchons des profils variés, féminins et masculins, techniques ou moins techniques, intéressés par des projets d’ampleur et ayant un goût pour l’innovation, les relations européennes ou internationales. Datascience, blockchain, projets européens, IA… Nous prévoyons 70 recrutements. Stagiaires et alternants sont également les bienvenus.

Faites-les rêver !

La Banque de France est au cœur du système financier et nos projets ont donc des enjeux importants, nationaux, européens ou internationaux. Nous innovons et nous comptons sur la force vive des jeunes dip’ pour construire leur banque centrale de demain !

 

 

Contact : Thierry.bedoin@banque-france.fr

 

Chiffres-clés 2019 : 3,8 milliards € de résultat net / 9 800 collaborateurs / 95 succursales