Communiqué de presse :

Créée il y a 20 ans par la CCI Bayonne Pays Basque, l’ESTIA (École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées) est la première école d’ingénieurs à avoir adopté le statut d’EESC* en janvier 2017. Elle vient aujourd’hui de finaliser une augmentation de capital de 1,25M€ et a ouvert sa gouvernance à 7 nouveaux actionnaires. Même si la CCI Bayonne Pays Basque reste largement majoritaire, il s’agit d’une première pour une école d’ingénieurs et d’une vraie marque de confiance des nouveaux entrants dans un contexte économique incertain. Alors que l’école connait une croissance constante, cet apport financier lui permettra de financer son développement et d’étendre son rayonnement dans l’Euro région Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre.
* Établissement d’enseignement supérieur consulaire

 

Sept nouveaux actionnaires pour porter le capital à 4,3M€

Quatre CCI de Nouvelle-Aquitaine, une entreprise industrielle, un fonds de développement local et une grande banque mutualiste ont souscrit au capital de l’ESTIA, pour un montant total de 1,25M€ :

  •  la CCI de Nouvelle-Aquitaine : 150K€
  • la CCI des Landes : 150K€
  • la CCI de Pau Béarn : 150K€
  • la CCI des Deux-Sèvres : 500K€
  • la société Herrikoa : 100K€
  • la société Sokoa : 100K€
  • la société PG Invest (Groupe Crédit Agricole Pyrénées Gascogne) : 100K€

A la suite de cette opération, le capital social de l’ESTIA est porté à 4,3M€. Les sept nouveaux actionnaires s’impliqueront dans la stratégie de l’école d’ingénieurs aux côtés de la CCI de Bayonne Pays Basque (qui conserve 89% du capital) et du Fonds de Dotation ESTIA.

 

Une confiance dans la capacité de l’ESTIA à générer du développement économique

Située au cœur de l’Euro région Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre (2 pays, 3 régions, 1 territoire de coopération), l’ESTIA a fait de sa formation d’ingénieur généraliste trilingue (l’ensemble des élèves a la possibilité d’obtenir un 2ème diplôme étranger), de l’interaction avec le monde de l’entreprise et de son ancrage international, sa marque de fabrique. En 20 ans, elle est devenue un acteur incontournable de l’écosystème régional d’innovation et participe activement à la compétitivité des entreprises et du territoire.
En lui permettant de continuer à financer sa croissance et de déployer de nouvelles activités, cette augmentation de capital permettra à l’ESTIA d’élargir son rayonnement et de mettre à son service l’expertise qu’elle a développée dans les domaines de la Smart Factory et de l’Usine du Futur.

« L’entrée de nos nouveaux partenaires au capital de l’ESTIA s’inscrit dans un contexte économique plus que marqué par l’incertitude. Elle représente un effort pour chacun d’entre eux. Elle témoigne aussi de la confiance qu’ont nos nouveaux actionnaires dans la capacité de l’école à être un vecteur de développement économique et de leur engagement à contribuer à son évolution. »  Patxi Elissalde, directeur général de l’ESTIA

Une dynamique de développement qui s’accélère

Avec à la rentrée 2020, l’extension de son campus et des infrastructures associées, qui permettront d’accueillir 300 étudiants supplémentaires, l’ESTIA est dans une dynamique de croissance. Ces nouveaux moyens lui permettront de déployer de nouveaux moyens pédagogiques, de nouveaux cursus et des activités de formation continue.
Sur le plan de la recherche, l’ESTIA est animée par une double exigence de reconnaissance académique et de retombées concrètes pour les entreprises. Ses installations technologiques de pointe constituent un facteur d’attractivité pour les entreprises, sur lesquelles elle s’appuiera pour devenir un véritable démonstrateur pilote de l’usine du futur :

  • ENER-GEA (smartgrids et énergies renouvelables),
  • PEPSS (expérimentation, prototypages et tests d’usage),
  • COMPOSITADOUR (Composites, Robotique et Fabrication Additive)
  • ADDIMADOUR (fabrication additive métallique)

La capacité de son équipe interdisciplinaire d’enseignants-chercheurs à travailler sur des thématiques à la fois scientifiques, technologiques et sociétales constitue un atout supplémentaire pour répondre aux besoins de projets transverses.

« En créant l’École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées en 1995, la CCI Bayonne Pays Basque avait pour objectif de répondre à un besoin des chefs d’entreprises du territoire. Le challenge consistait à doter le Pays Basque d’un outil de compétitivité générateur de talents et de programmes de recherches applicables au sein même des entreprises. Si l’investissement de la CCI Bayonne Pays Basque pour son école fut constant et inconditionnel pendant plus de 20 ans, force est de constater que l’ESTIA relève haut la main ce challenge en jouant ce rôle dans le paysage régional. Acteur incontournable de la formation mais aussi de l’économie pour les chefs d’entreprises, l’ESTIA développe et anime un écosystème visible à travers le pôle d’activités technologiques et innovantes de la technopôle Côte basque (structures d’appuis avec ses pépinières / incubateurs / hôtels, transfert de technologie et plateformes avec Addimadour et Compositadour). Outre sa formation d’excellence, cet ensemble innovant, performant et unanimement reconnu, permet aux porteurs de projets d’évoluer dans d’excellentes conditions, contribuant à faire du Pays Basque une terre d’innovation et de recherche.» André Garreta, Président CCI Bayonne Pays Basque et Président de l’ESTIA

« L’ESTIA est un exemple de la pertinence des Chambres de Commerce et d’Industrie en matière d’enseignement supérieur technologique : pertinence de l’offre qui rencontre les besoins, ceux des entreprises et ceux du territoire, avec ses spécificités au sein de l’euro-région Euskadi / Nouvelle-Aquitaine ; Pertinence aussi de la formation, reconnue par les instances académiques et les élèves ingénieurs, qui reçoivent une formation de premier plan ; Pertinence enfin dans le contexte de reconquête de notre souveraineté, dans des secteurs industriels de technologies stratégiques. Les CCI de Nouvelle-Aquitaine, en particulier la chambre régionale et moi-même, sommes très heureux de contribuer au développement de cette école d’ingénieurs, de partager son succès et de la voir rayonner au sein de notre grande région. » Jean-François CLEDEL, Président CCI Nouvelle Aquitaine

 

 

ESTIA et SIGMA Clermont lancent un Mastère Spécialisé « Procédés du futur & robotisation » en partenariat avec les industriels